Vue extérieure : @blandine_boyer – Ramen : @lacollectiveparisienne

Déjeuner pour 8 euros dans le Marais, c’est possible ! Au cœur de Paris, tout près du métro Saint Paul, se trouve l’une des tables les plus abordables de l’Ile-de-France : La collective parisienne. Comme son nom le suggère : il s’agit d’un café solidaire, c’est-à-dire un établissement associatif, sans but lucratif, organisé pour être un lieu de vie, de rencontres, de convivialité et de créativité.

Vue extérieure – photo : Florence Vittu

Les tarifs des plats, goûteux et équilibrés, défient toute concurrence. La formule entrée-plat-dessert est à 12€ tandis que l’option entrée-plat ou plat-dessert est à 10€. Le plat seul est facturé 8€. Coté boisson : du vin naturel, du meuh-cola (un coca normand), du jus de pomme.

Le menu est unique. Au jour de notre visite, c’était : crème de carotte, poulet randang (un plat mélanésien) accompagné de riz et bananes pochées au gingembre. Un plat végétarien était également proposé : légumes rôtis et riz.

Le chef cuisinier, Claude-Rivel Sondé, qui est le fondateur du restaurant, est passé par le Troisième café, « le 104 » et le musée Jacquemart-André. Multi talentueux, il est également artiste peintre et pratique le cinéma expérimental. Il compte avec l’appui de quelques bénévoles, dont Cyril, le trésorier, par ailleurs chef d’entreprise.

Claude-Rivel Sondé et Cyril – Photo : Katia Barillot

À partir de janvier, La collective parisienne mettra en place le principe du « café suspendu » et du « repas suspendu » : outre votre repas, vous en payez un autre pour un futur client qui n’a pas les moyens de se l’offrir. La collective parisienne joue collectif !

Il est le troisième établissement du genre dans le Marais, avec Notre café, situé dans la cour de la caserne des Minimes, et le Troisième café, attenant au marché des Enfants-Rouges.

La collective parisienne
70 rue François Miron, 75004 Paris
Du mardi au vendredi de 12h15 à 14h30
Sans réservation

Texte : Katia Barillot

20.11.21

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

On se sent immédiatement bien chez Bonnard où l’on est accueilli par Elise, la maîtresse de maison franco-américaine, chic et décontractée, dans un décor où le bois et la pierre prédominent. C’est que, ici, tout est naturel : la déco, les gens, les vins bios, la cuisine de saison. Bienvenue, donc, rue…

Brunch divin au pied de Notre-Dame

Brunch divin au pied de Notre-Dame

Certes, officiellement, ce n’est pas le Marais. Mais au Son de la Terre, une péniche récemment amarrée quai de Montebello (5e), le 4e arrondissement est en vue. D’ailleurs, celle-ci est du genre incroyable : d’un côté, c’est Notre-Dame inondée de soleil ; de l’autre, les quais, les bouquinistes, les promeneurs, les joggeurs.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !