Pour Wies Schulte, créatrice de la marque Indress, « l’allure » est une question de simplicité raffinée et de légèreté.

Dans sa boutique du Marais, en plein cœur de Paris, elle dope ses collections féminines de pigments et d’optimisme, glisse de la joie, de la bonne humeur et de la surprise.

Les femmes qu’elle habille se sentent bien parce qu’elles deviennent plus importantes que le vêtement, tout à la fois confiantes, libres et rayonnantes. Pour nous, la styliste révèle son univers et nous entraine à la découverte de ses adresses maraisiennes.

Sandrine Maggiani : Wies, qu’est-ce qui vous passionne dans la mode ?

Wies Schulte : « Rendre une femme belle et fière ».

Qui sont vos icones de style ?

« Blondie, Romy Schneider, Nina Simone et des amies comme la styliste multi-talentueuse Aude Buttazzoni, chineuse d’objets lointains… mais nous n’avons pas suffisamment d’espace ici pour toutes les citer ! ».

Quelles femmes habillez-vous ?

« Des femmes curieuses, qui aiment les couleurs, la simplicité raffinée. J’habille des femmes aux multiples facettes qui évoluent au gré des moments de vie, à l’écoute de leurs émotions, singulières et variées. Et c’est ce que j’adore ».

Quel est le signe distinctif que l’on retrouve au fil de vos collections ?

« Mes couleurs ».

Quel est le point de départ de INDRESS, comment la marque s’est-elle développée ?

« INDRESS existe depuis 20 ans. Je suis née aux Pays Bas, après mes études à l’académie de Beaux-Arts de Anvers,  je me suis installée à Paris ou j’ai assisté Jean-Charles de Castelbajac et accompagné Kenzo pendant des années.

En travaillant à leurs côtés, j’ai ressenti le besoin de raconter ma propre histoire en créant ma marque pour imaginer des vêtements que je ne trouvais jamais en boutique.

J’ai débuté seule, assistée de Maud Courault ma stagiaire qui est devenue depuis ma précieuse associée. Aujourd’hui mon équipe s’est agrandie, nous sommes 4 femmes dans une entreprise totalement indépendante ».

Depuis vos débuts et du fait de la crise qui perdure, comment ont évolué vos collections et vos valeurs de marque ?

« Je ressens le désir plus fort encore d’aller à l’essentiel, développer peu de pièces, réaliser des modèles indispensables dont on ne se lasse pas, que l’on conserve et mélange sans se soucier des saisons… et que l’on peut transmettre ».

Pourquoi avoir installé votre boutique parisienne dans le Marais et comment a-t-elle contribué à la création de l’univers de Indress ?

« La création d’un lieu qui incarne Indress s’est faite de façon progressive et évidente. Mes collections distribuées par des boutiques multimarques de luxe à l’étranger devaient être présentes à Paris ou nous les créons.

Pourquoi le Marais… Parce que je suis tombée instantanément amoureuse de l’endroit. Une ancienne galerie d’art avec des baies vitrées et un duplex année 60 que nous avons entièrement repensé pour installer le studio de création à l’étage.

Pour moi, Indress est une vraie boutique de quartier ou les clientes voisines viennent prendre leur dose de couleurs et de belles matières ! ».

Face aux enjeux environnementaux et éthiques, quel est votre engagement dans la mode durable ?

« Ma mode est durable depuis toujours. J’imagine des pièces indémodables et j’utilise des tissus haut de gamme dont la qualité traverse les années. Je recherche la justesse entre la qualité et le prix des vêtements que je propose à mes clientes.

Nous utilisons des matières bio et traçable (Gots), et notre production est réalisée depuis toujours en Europe, ou je me rends régulièrement et connais les personnes qui travaillent mes pièces, montent nos fleurs et tricotent mes pulls.

Conscientes des enjeux environnementaux, nous recyclons maintenant notre stock d’anciens tissus pour créer de nouveaux modèles. Cette saison nos « fleurs à porter » sont en soie recyclée, la robe longue sera coupée dans des chutes de soie de toutes mes collections précédentes et sa version multicolore « chiquissime » sera éditée en série limitée ! »

Comment vous êtes-vous adaptée à la digitalisation des modes de consommation, quelle expérience en ligne proposez-vous à votre communauté ?

« Notre e-shop prend de l’importance. Fidèle à l’image et à l’ADN de ma marque, on y retrouve toute la collection. Au-delà de la période que nous traversons, cette complémentarité digitale permet à nos clientes en France et à l’étranger, de rester informées de notre actualité et d’acheter leurs vêtements sur notre site avec facilité .

Nous avons de très bons retours d’expérience que l’on veut toujours plus proche de notre communauté. Par exemple, on retrouve sur notre site les films qui accompagnent mes collections chaque saison, véritables ovnis créatifs réalisés par Frédéric Guelaff et toute une équipe d’amis : la famille Indress ! »

Qu’est ce qui fait que le Marais reste “votre village parisien” ?

« L’esprit de quartier qui fédère dans la diversité et tout y est à portée de main ».

Les Adresses fétiches de Wies :

      • Mode et objets de curiosité
Nice Piece :
la boutique de mon ami voisin Bonaventure, endroit dingue et vintage.
La Maison JP LECONTE, fabricant de pièces d’orfèvrerie, coupes, trophées et médailles.

      • Culture
Le centre Pompidou
Le Centre Culturel Suisse, lieu apaisant avec un choix de livres étonnants et confidentiel.

      • Gourmandises
Les chocolats de Jacques Genin avec un café ou un thé pour accueillir les clients lors des fashion week.
La boulangerie Tout Autour du Pain, aux délicieux croissants.

      • Restos
Le village italien, traiteur italien à l’ancienne, et sa grande cuisine ou je viens chercher raviolis et courgettes grillées.
Chez Philipe, accueillant, une fraicheur simple et lumineuse.
Le Soma pour un déjeuner en amoureux.
Chez Nénesse, un restaurant comme il y en a plus, traditionnel et fait maison avec un poêle qui trône au milieu de la salle.

      • Jardin
Le square de Temple Elie Wiesel, très jolie jardin parisien aux arbres exotiques, moi qui adore le vert, j’aime passer par là !

Indress
74, rue Charlot, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tél : 01 42 41 37 94

Texte : Sandrine Maggiani

13.05.21

ENVIE DE SHOPPING ?

Les meilleures friperies du Marais

Les meilleures friperies du Marais

En quelques années, le Marais est devenu l’épicentre parisien de vêtement de seconde main. Voici le tour d’horizon du vintage dans le Marais.

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Le général de Gaulle a dit un jour qu’il n’avait qu’un seul rival international : Tintin, le personnage d’Hergé. Les Français, eux, n’ont qu’un seul maître en matière d’élégance : les Italiens. Voilà pourquoi, dans le Marais, à Paris, Arthur Bakerdjian se spécialise depuis 1987 dans la mode homme à l’italienne.

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

Monsieur est une femme ! Non, il ne s’agit pas d’une phrase surréaliste de Magritte mais d’une marque, Monsieur, créée par une femme, Nadia Azoug. Cette ancienne sociologue au physique de tanagra a accompli son rêve : s’imposer dans le monde de la petite joaillerie sans être joaillière ni lapidaire ni gemmologue.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

On a testé le vinyasa yoga chez Poses

On a testé le vinyasa yoga chez Poses

Nous avons rencontré Lisa, coach sportive à Poses Studio, et testé l’une de ses séances d’entraînement. Nous en sommes ressortis épuisés mais revigorés ! Avant de partir, nous avons pu l’interroger sur le studio.

« Moustache », des glaces très rock’n’roll

« Moustache », des glaces très rock’n’roll

Quel rapport entre la musique rock et les crèmes glacées ? A priori aucun… sauf un certain François-Xavier Goudemand, un professionnel du marketing également fêlé de rock, hard-rock et métal, qui a publié Oh My Rock ! un livre sur l’origine des noms de 101 groupes de musiques publié en 2021.

Le salon Drawing Now fête sa 15ème édition au Carreau du Temple

Le salon Drawing Now fête sa 15ème édition au Carreau du Temple

Après deux ans d’absence, la plus grande foire de dessin contemporain d’Europe est de retour au Carreau du temple ! Le rendez-vous est un incontournable pour tout amateur d’art qui se respecte. Drawing Now accueille cette année plus de 300 artistes et pas moins de 2000 œuvres. Drawing Now…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This