A cette occasion, petits et grands célèbrent leur mère par un coup de fil, un cadeau, un bouquet de fleurs. On célèbre les mamas partout dans le monde et dans la plupart des pays, au mois de mai. On croit à tort que cette fête date des sombres années Pétain alors qu’il l’a seulement réhabilitée pour en faire une célébration lithurgique, la mère étant mise sur un piedestal sous le régime de Vichy.

En réalité, la fête des mères remonte à l’époque de la Grèce antique, lors des cérémonies printanières en l’honneur de Rhéa, la mère des dieux et surtout de Zeus. Au Xve siècle, les Anglais fêtent le mothering day, au début du carême. En Europe, c’est au moment de la première guerre mondiale que l’on rend cet hommage grandiose aux mamans. Depuis, chaque mois de mai, on met la madre à l’honneur.

Tour de piste dans le Marais où l’on rivalise d’idées pour le jour J.

Barthouil et Méert nous régalent

©Barthouil

Du jeudi 23 mai au dimanche 26 mai, une opération jumelée des deux maisons ravit les gourmands. Chez Barthouil, on fabrique du foie gras et des fumons de saumon depuis trois générations, dans le pays d’Orthe.

En 1929, la charcuterie Barthouil au village de Peyrehorade, déjà connu pour son marché, est un vif succès. On y déguste du foie gras, du confit et du saumon local. En 1958, le patron part au Danemark peaufiner son savoir-faire. Depuis, cette maison familiale se transmet de père en fils.

©Meert

Pour fêter les mères et son installation rue de Bretagne Méert, la mythique maison lilloise qui est aussi l’une des plus anciennes pâtisseries de France -elle existe depuis 1761- nous offre une gaufre.

Une bonne raison pour (re)découvrir la madeleine de Proust du Général de Gaulle ou de Amélie Nothomb et tous les produits gourmands qui se cachent à l’ombre de cet ovale blond qui régale petits et grands.

La gaufre ultra slim, sa fameuse spécialité croquante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur, à base d’une pâte briochée saisie en quelques secondes et fourrée de sucre, de vanille de Madagascar et de beurre.

Grâce à ce partenariat gourmand, un client de chez Méert, avec un prix moyen de 50 euros d’achat peut aller chez Barthouil, et, sous remise d’un coupon invitation (30 coupons distribués), il découvre les produits locaux, déguste et repart avec un tarama offert. Inversement, les clients de chez Barthouil peuvent aller chez Méert déguster gracieusement une bonne gaufre à la vanille de Madagascar.

Méert
8 Rue de Bretagne, 75003 Paris
Du mardi au vendredi de 10h30 à 13h30 et de 14h à 19h
Le samedi et le dimanche de 10h30 à 19h
Fermé le lundi

Maison Barthouil
41 Rue Charlot, 75003 Paris
Du mardi au jeudi de 10h à 13h et de 14h30 à 20h
Le vendredi et le samedi de 10h à 20h
Le dimanche de 10h à 13h
Fermé le lundi
Tél : 01 42 78 32 88

Un saut chez Caroline Najman

©Caroline Najman

Créatrice de bijoux de mode ou de mood comme elle aime le dire, Caroline Najman propose dans Le Marais ses collections rock, pop et glam’. Tours Eiffel, papillons, perles ou cœurs en pendentifs… Toutes les femmes y trouvent leur style.

Le collier Eden doré à l’or fin, 24 carats est un vrai gri-gri qui va faire des émules. Collier Eden, 89 euros.

Caroline Najman
85 Rue Vieille du Temple, 75003 Paris
Du mercredi au samedi de 11h à 14h et de 15h à 19h
Le dimanche de 13h à 19h
Fermé le lundi et le mardi
Tél : 09 54 53 45 74

Pause gourmande chez Jojo & Co pâtisserie

©Jojo and co

Johanna Roques, après vingt ans passés dans l’audiovisuel, décide de faire de sa passion un métier. Dans les années 2012-2014, elle obtient son diplôme de pâtissière et se lance dans l’aventure. Reine de gâteaux aussi beaux que bons : des flans vanille ou pistache, elle est aussi connue pour ses tartes libanaises (pistache et fleur d’oranger) et citron basilic.

Pour la fête des mères, Johanna concocte le Mamma Fresa sans gluten. Un biscuit moelleux à la vanille et au thé Hojicha à 7 euros 20 la part ou à 38 euros le gâteau de six parts. On s’en régale d’avance.

JOJO & CO Pâtisserie
37 Rue du Roi de Sicile, 75004 Paris
Du mercredi au vendredi de 11h à 20h
Le samedi et le dimanche de 10h30 à 19h30
Fermé le lundi et le mardi
Tél : 09 55 07 87 55


Dites-le avec des fleurs et un brunch de chez Kahio

©Kahio

Un café-fleuriste où il fait bon flâner dans le sillage d’une brassée de roses. Fondé en 2023 par Kahina et Allesio, deux amis passionnés d’art, de fleurs, de bons moments, ce lieu réunit l’art du bouquet et le plaisir du café artisanal servi avec un bon gâteau. A l’occasion de la fête des mères, une formule brunchs pour deux personnes plus un bouquet est proposée pour 95 euros. Ou comment joindre l’utile à l’agréable.

KAHIO
19 Rue de Turenne, 75004 Paris
Du mercredi au dimanche de 10h à 19h
Fermé le lundi et le mardi
Tél : 06 33 52 20 84

Offrez lui une vareuse bretonne de À l’O Paris

©A l’O

Fondé en 1905, ce concept store du vêtement de travail, s’installe d’abord boulevard de la Villette avant de se poser dans le Marais. On y débusque des marques de maison familiales et françaises, qui privilégient le durable et le qualitatif dans des prix raisonnables.

Ce sont des vêtements pour la vie. Par exemple, les cabans marins bretons Le Glazik ou les marinières de la Marine Nationale de Orcival sauront plaire aux mamans chics et tendance. La vareuse authentique le Glazik, déclinée en plusieurs coloris est à 90 euros. La marinière est à partir de 75 euros. Un bon coup de vent du large dans le dressing de madame.

A L’O – 1905 – Paris
92 Rue de Turenne, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h30
Fermé le lundi et le dimanche
Tél : 01 83 64 06 62

Texte : Valérie Rodrigue

21.05.24

C’EST L’HEURE DU GOÛTER !

3 adresses belges dans le Marais

3 adresses belges dans le Marais

Qu’ils soient wallons ou flamands Les Français adorent les Belges pour leur énergie et leur bonne humeur communicative. Voilà quelques adresses belges solidement implantées dans le Marais.

Ces meilleurs ouvriers de France (MOF) du Marais

Ces meilleurs ouvriers de France (MOF) du Marais

Pour ne s’en tenir qu’au secteur de l’alimentation, plusieurs prestigieux « MOF » ont jeté leur dévolu sur le Marais et l’Ile Saint-Louis, des environnements parfaitement adaptés à leurs talents.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !