Restaurant Parcelles, ©Bastien Fidelin

Pour un restaurant situé dans le Marais, le nom est bien choisi : « Parcelles ». Il évoque bien sûr ces parcelles de vignobles mais aussi, peut-être, des parcelles de Marais, entre la rue Beaubourg et celle du Temple. Sachant que l’établissement se trouve rue Chapon (un chapon est un jeune coq castré), tout ici évoque la bonne chère dans la meilleure tradition culinaire française.

Au milieu de cette jolie rue calme du vieux Paris – magnifiquement immortalisée au début du siècle par le photographe Eugène Atget – se trouve donc Parcelles, une de ces tables très courues grâce à un bouche-à-oreille qui, en quelques semaines, s’est étendu comme un feu dans la savane.

Le restaurant Parcelles

Il est vrai que Sarah Michielsen, la boss, n’est pas une débutante. Après avoir dirigé successivement trois établissements parisiens (Gusto, Le Temps au Temps et Itinéraires), la voici aux commandes de « Parcelles » en lieu et place du fameux « Taxi jaune » ouvert en 1934 et qui a plié bagage, et ses serviettes, avant le premier confinement. Deux complices accompagnent « madame Mathielsen » : le chef Julien Chevallier, un ancien de Semilla, et le sommelier Bastien Fidelin.

Midi et soir, du lundi au samedi, l’on propose ici une cuisine bourgeoise précise et créative dans un décor classique sur nappes blanches : accras aux herbes sauce tartare (8€), carpaccio de tête de veau sauce gribiche et câpres (12€), terrine de campagne maison noisettes torréfiées (9€) ou encore velouté de potimarron (11€).

« Juicy lamb » de Parcelles

Viennent ensuite les plats, entre 20 et 38€ : tourte de potimarron pomme de terre, oseille et salade ; filet de sars du Guilvinec avec pesto d’oseille en carottes, purée de la ferme ; joue de bœuf croustillante purée de céleri ; ris de veau beurre noisette et purée de pomme de terre, etc.

L’Épicerie / Cave de Parcelles

Les vins et les desserts sont du même niveau et l’on peut réserver les yeux fermés. Trente ans après son enfance dans le Marais – elle habitait rue Charlot et était scolarisée aux Quatre fils – Sarah Michielsen revient au pays. Et doublement ! Juste en face se trouve en effet, sur l’autre trottoir, la petite épicerie de la maison qui marche avec le restaurant. Elle propose de quoi rapporter chez soi une petite parcelle de « Parcelles ».

Parcelles
13, rue Chapon, 75003 Paris
Du lundi au samedi de 12h à 14h30 puis de 19h à 23h
Tél : 01 43 37 91 64

Texte : Katia Barillot

08.10.21

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Contrairement à la célèbre goélette fantôme du même nom (retrouvée au large des Açores en 1872, avec sa cargaison mais sans son équipage), le Mary Céleste est toujours habité. Loin d’être abandonné, ce bar à cocktails ne désemplit pas, probablement grâce au savant dosage…

Top 5 des restaurants qui font voyager

Top 5 des restaurants qui font voyager

Dans le Marais, vacances ou pas, il est possible de faire le tour du monde sans bouger de chez soi. Peu nombreuse voilà vingt ans, l’offre gastronomique est maintenant abondante, avec beaucoup d’adresses de qualités aux styles variés.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Le chiffre est considérable : en deux ans, Paris a perdu 11.000 écoliers en deux ans, passant de 159.110 enfants en septembre 2019 à 148.138 en 2021. Ce qui représente une baisse globale des effectifs de – 4,5%. Dans le quartier du Marais, où 4149 enfants sont actuellement scolarisés…

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

C’est bien connu : « C’était mieux avant ! » Les nostalgiques et autre « rétromaniaques » seront donc au rendez-vous du 22e du salon du vintage, à la halle du Carreau du Temple, dans le Marais, à Paris. Pas moins de 100 marchands se partageront les 2 000m2 pour exposer vêtements, voitures…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This