Gauche : Fontaine du passage des Singes, 6, rue des Guillemites, IVe, 1911
Droite : Vieille maison, 6, rue de Fourcy, IVe, 1910,
© Paris Musées / musée Carnavalet – Histoire de Paris

Impossible de ne pas être ému par les 150 sublimes clichés du vieux Paris signés Eugène Atget (1857-1927) et exposés jusqu’au 19 septembre à la fondation Henri Cartier-Bresson, rue des Archives. Une chose est sûre : il ne faut rater à aucun prix cet accrochage bouleversant sobrement intitulé « Voir Paris », qui offre un aperçu fascinant de l’atmosphère poétique de la capitale voilà cent ans.

Un coin de l’entrepôt de Bercy, rue Léopold, XIIe, 1913 © Paris Musées / musée Carnavalet – Histoire de Paris

Cabaret de l’Homme armé, 25, rue des Blancs-Manteaux, IVe, septembre 1900
© Paris Musées / musée Carnavalet – Histoire de Paris

Photographe majeur, Atget, que Raymond Depardon appelle « notre grand-père à tous », se tourne à 30 ans vers la photographie après une carrière de marin et d’acteur. Il commence alors son grand œuvre : de 1897 à sa mort en 1927, il immortalise l’espace urbain qu’il explore systématiquement trente années durant.

Le résultat c’est une phénoménale collection documentaire sur Paris, ses quartiers, ses rues, ses hôtels particuliers, ses petits métiers : 30.000 images en tout, dont une bonne partie appartient au fond du musée Carnavelet (d’autres appartiennent à des collections privées américaines).

Un coin du pont Marie, IVe, 1921
© Paris Musées / musée Carnavalet – Histoire de Paris

Le Marais figure au cœur du travail d’Eugène Atget. La fondation Henri Cartier Bresson a donc choisi de montrer, pour notre plus grand plaisir, des images des rues de Fourcy, Charlemagne, de Jarente, des Franc-Bourgeois, des Guillemites, des Ursins, de l’Avé-Maria, de Turenne, des Blancs Manteaux, sans oublier l’hôtel de Sens et de la place du Marché Sainte-Catherine. Toutes révèlent un aspect du quartier et « l’humeur » du Marais – ou plutôt : le Marais Mood – à l’époque.

“Eugène Atget, Voir Paris” (jusqu’au 19 septembre) à la fondation Henri Cartier-Bresson constitue le pendant de l’exposition “Revoir Paris”, consacrée à Henri Cartier-Bresson, au musée Carnavalet (jusqu’au 31 octobre).

Eugène Atget
Voir Paris
Fondation Henri Cartier-Bresson
Jusqu’au 19 septembre 2021
79, rue des Archives, 75003 Paris
Du mardi au dimanche de 11h à 19h
Tel : 01 40 61 50 50

Texte : Axel G.

 07.07.21

DES MUSÉES, IL Y EN A PLEIN ICI

Expo Cartier-Bresson : la magie du cadrage parfait

Expo Cartier-Bresson : la magie du cadrage parfait

Henri Cartier-Bresson, Hyères, France, 1932, © Fondation Henri Cartier-Bresson/Magnum PhotosCertaines photos d’Henri Cartier-Bresson, très nombreuses, sont des chefs-d’œuvre. D’autres sont seulement géniales. D’autres encore sont juste formidables ou très, très, très...

Réouverture du Musée Carnavalet

Réouverture du Musée Carnavalet

Le musée Carnavalet rouvre ses portes et c’est un événement. Après quatre années de fermeture pour travaux de rénovation et en raison du Covid, ce musée majeur, consacré à l’histoire de Paris et doté d’une son époustouflante collection de 625 000 œuvres et objets, accueille à nouveau…

Mémorial de la Shoah : images inédites de la “rafle du billet vert”

Mémorial de la Shoah : images inédites de la “rafle du billet vert”

Un document photographique d’une valeur inestimable vient de refaire surface avec l’annonce, par le Mémorial de la Shoah, de l’acquisition de 98 images inédites prises par l’occupant allemand lors de la rafle du 14 mai 1941, à Paris. Ce jour-là, plus de 3 700 juifs étrangers avaient été arrêtés…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le top 3 des terrasses cachées

Le top 3 des terrasses cachées

Après les nourritures de l’esprit, les nourritures terrestres ! En rouvrant ses portes après quatre années de travaux, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a inauguré, côté rue des Francs-Bourgeois, un restaurant en plein air (qui prendra ses quartiers d’hiver en intérieur)…

Laurent Le Bon quitte Picasso pour Beaubourg

Laurent Le Bon quitte Picasso pour Beaubourg

Après sept années de bons et loyaux services à la tête du musée national Picasso, Laurent Le Bon, conservateur général du patrimoine, s’en va. Mais il ne part pas loin. Le voici qui préside, depuis le 19 juillet, le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou.

Le look de Anton

Le look de Anton

Avec son air de pâtre grec, nous aurions pu le croiser guidant un troupeau sur les hauteurs de l’île de Naxos. Mais c’est rue Vieille-du-Temple que nous avons rencontré Anton, « berger urbain » épris de fashion qui travaille chez Comme des garçons, l’enseigne japonaise fondée en 1969.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This