Il n’y a pas que la Seine qui coule au pied de l’Ile Saint-Louis : il y a aussi de la bière ! C’est là qu’Hélène O’Sullivan a fondé, voilà deux ans, une microbrasserie où sont produites des bières parisiennes, artisanales, non pasteurisées, non filtrées et fraîches.

Surfant sur la vague des microbrasseries (seulement 250 en 2006 mais plus de 1600 aujourd’hui en France), cette Parisienne sans prise de tête a d’abord fabriqué ses cervoises dans la cuisine de son appartement, situé sur l’île du 4e arrondissement.

Et cela pour le plus grand plaisir de son mari irlandais et de ses amis. Devant le succès de ses productions maison, elle les a ensuite commercialisées sous une appellation rigolote : « La Femme sans tête ».

Mais qui est donc cette écervelée ? Personnage légendaire, elle trône à l’angle de la rue Le Regrattier et du quai de Bourbon, sur l’île Saint-Louis, au-dessus de l’inscription : « La femme sans tête ».

Cette statue elle-même est en réalité une statue de Saint-Nicolas décapitée pendant la Révolution mais l’inscription adjacente lui a changé son genre. Sur le mur on peut lire en lettres majuscules gravées : « La femme sans teste ». Du vieux français qui fait référence à un ancienne taverne du même nom qui se trouvait sur l’île.

Elaboré par Hélène, la recette de « La femme sans tête » (nous parlons ici de la bière) s’inspire d’un vieil ouvrage de cuisine datant de 1834. Le résultat, c’est une ale ambrée aux arômes subtils des houblons bio East Kent Goldings et Target. La brasseuse propose en prime un autre breuvage : une bière IPA aux arômes d’agrumes à la dominante pamplemousse.

Son nom ? « L’homme sans cœur ». Lui et « La femme sans tête » forment un couple surprenant. Mais tellement rafraîchissant !

Texte : Katia Barillot

16.04.21

Saka, un bar à cocktails comme a Tokyo

Saka, un bar à cocktails comme a Tokyo

Voici une adresse qui donne la mesure de la transformation du Marais. Et a de quoi faire taire les grincheux dont le mantra se résume à : « C’était mieux avant… » Non, tout n’était pas mieux « avant » dans le Marais. D’ailleurs, il n’y avait pas de bar américain comme Saka, qui cultive une forme d’excellence qu’on ne trouve plus qu’au Japon.

La Perla, le « happy hour » latino

La Perla, le « happy hour » latino

Il est 19 heures, en ce vendredi soir, lorsqu’on pousse la porte de la Perla, à l’angle de la rue François-Miron et de la rue du Pont-Louis-Philippe, dans le 4e. Ouvert dans les années 1990, ce bar à tequila fait partie du paysage maraisien. Et il a fait ses preuves.

3 bars lesbiens où se retrouver

3 bars lesbiens où se retrouver

On parle souvent de « quartier gay » du Marais, de « bar gay » ou encore de « gay pride », mais qu’en est-il des espaces conçus par et pour femmes queer, et notamment des femmes lesbiennes ? Pour rétablir cette parité, Le Marais Mood vous fait un état des lieux des meilleurs bars lesbiens du Marais !

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !