©Onii-San

En haut de la rue des Archives, un peu avant la rue de Bretagne, cette petite table nippone que nous avons visité le 10 juillet, après le confinement, propose de réjouissants tapas.

Déco : Elégante et chaleureuse, la décoration signée par le cabinet d’architecture Ucrhonia fait mouche. Les murs en pierres apparentes contrastent avec un autre mur fait d’accumulation de vases anciens. Les assises en cuir brun devant les tables noires et le large comptoir en marbre blanc sont confortables et posées sur un sol de ciment brut.

Ambiance : Intimiste avec juste ce qu’il faut de sophistication. La jeune équipe qui s’active autour des tables est aux petits soins. Bonne « vibe ».

Cuisine : Sur le modèle des izakaya (bistrot en japonais), on déguste de moyennes portions de délicieux mets twistés d’un trait d’inspiration espagnole et arrosées d’une belle sélection de sakés, bières, thé ou vins naturels.

Aux fourneaux : Issac Romero (ex- Holiday Café) et Risa Ichimaru (ex- Abri Soba) règnent ici en maîtres. Le tandem prépare ses plats avec des produits ultra-frais selon l’arrivage du jour.

La commande : Salade de pêches blanches, katsuobushi (lamelles de bonite séchée), salicorne croquante / Tartare de thon gras avec œufs de truite, crème de wasabi et sauce ponzu assaisonnée de yuzu et jalapeno/ Assiette de maki au thon et au saumon/ Toro thon Katsu/ Tarte Tatin sésame noir et crème crue.

Est-ce bon ? Délicieux, délicat. Les saveurs salées, acidulées, sucrées explosent en bouche. Le tout est équilibré. Les plats sont interprétés avec justesse.

Quelle table ? La table du milieu à droite, pour 2 personnes. Placée en face du mur en pierre, dos aux vases en porcelaine, elle est positionnée entre deux tablées de 4.

Les clients : Des jeunes marchands d’art, des fines gueules du quartier et d’ailleurs, des modeux.

Onii – San
82, Rue des Archives, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 12h00 à 14h30 puis de 19h00 à 23h00
Tel : 01 45 35 14 60

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Onii-San

06.10.20

Le top 3 des terrasses cachées

Le top 3 des terrasses cachées

Après les nourritures de l’esprit, les nourritures terrestres ! En rouvrant ses portes après quatre années de travaux, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a inauguré, côté rue des Francs-Bourgeois, un restaurant en plein air (qui prendra ses quartiers d’hiver en intérieur)…

“Notre Café”, un bon plan doublé d’une bonne action

“Notre Café”, un bon plan doublé d’une bonne action

Non, le Marais n’est pas seulement dédié à la fashion et au tourisme ! N’oublions pas que le 3e et le 4e valorisent aussi l’entraide et le beau projet solidaire. Une nouvelle adresse, aux prix très abordables et installée au sein de l’ancienne caserne des Minimes, en apporte la preuve.

Crush test : Top 5 des cantines délicieusement healthy

Crush test : Top 5 des cantines délicieusement healthy

Les beaux jours arrivent et avec eux leurs lots de poncifs nous invitant à réduire drastiquement le nombre de calories au compteur – ne plus prononcer le mot « régime » – si l’on veut faire peau neuve, pour ne pas dire bonne impression dans nos maillots. En bonnes amies bien renseignées…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Le top 3 des terrasses cachées

Le top 3 des terrasses cachées

Après les nourritures de l’esprit, les nourritures terrestres ! En rouvrant ses portes après quatre années de travaux, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a inauguré, côté rue des Francs-Bourgeois, un restaurant en plein air (qui prendra ses quartiers d’hiver en intérieur)…

Laurent Le Bon quitte Picasso pour Beaubourg

Laurent Le Bon quitte Picasso pour Beaubourg

Après sept années de bons et loyaux services à la tête du musée national Picasso, Laurent Le Bon, conservateur général du patrimoine, s’en va. Mais il ne part pas loin. Le voici qui préside, depuis le 19 juillet, le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou.

Le look de Anton

Le look de Anton

Avec son air de pâtre grec, nous aurions pu le croiser guidant un troupeau sur les hauteurs de l’île de Naxos. Mais c’est rue Vieille-du-Temple que nous avons rencontré Anton, « berger urbain » épris de fashion qui travaille chez Comme des garçons, l’enseigne japonaise fondée en 1969.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This