Paris est une passion dévorante. Elle a dévoré Christelle Gonzalo, à moins que ce ne soit le contraire… Ouverte depuis 2014 à quelques mètres de la Seine, sa librairie, « Sur le fil de Paris », est entièrement dédiée à la capitale. « Une définition de ma librairie ? Tout Paris en papier ! Et en ancien » dit la libraire qui précise : « Je fuis la nouveauté. »

Ici, à l’angle des rues Saint-Paul et Ave-Maria, les collectionneurs, les curieux et autres amoureux de Paris s’en donnent à cœur joie.

Car la boutique recèle d’innombrables trouvailles, dénichées par la maîtresse des lieux : des vieux guides, des plans de ville, des photos, des cartes postales, des affiches de films ou politique, des dépliants, des revues et, bien sûr, 3.000 livres où les auteurs parisiens par excellence figurent en bonne place, de Guillaume Apollinaire à Francis Carco en passant par André Salmon, Jacques Prévert, Léopold Fargue, Charles Baudelaire.

« Je suis arrivée dans le quartier en 2011, après avoir habité à Montmartre, et j’ai immédiatement eu envie d’en savoir plus. J’ai acheté donc plein de bouquins sur l’histoire du Marais », dit la libraire qui possède deux autres casquettes : spécialiste de Boris Vian et présidente de l’association du village Saint-Paul.

« Je n’ai jamais regretté de quitter la butte, ajouter cette amoureuse du quartier. Ici, il y a une vraie atmosphère, les gens se saluent, se parlent. Même les murs parlent ! » Raison pour laquelle cette historienne autodidacte édite, à compte d’auteur, des petits dépliants consacrés à l’histoire d’une rue en particulier (rue Beautreillis, rue Charlemagne, impasse Guéménee, rue Charles V, etc.) que les habitants du quartier s’offrent entre eux.

Enthousiaste, la libraire raconte : « Mes petits dépliants se sont très bien vendus dès le départ. ». Ils fonctionnent aussi bien que la librairie elle-même, laquelle a immédiatement trouvé son public d’aficionados. Et ça fait sept ans que ces derniers filent, dès qu’ils le peuvent, se promener « Sur le fil de Paris ».

Librairie Sur le fil de Paris
2 Rue de l’Ave Maria, 75004 Paris
Ouvert tous les jours (sauf le mercredi) de 14h à 19h
Tél : 01 71 20 41 46

Texte et photos : Axel G.

29.09.21

LE LÈCHE-VITRINES, C’EST PAR ICI

Reÿs, au pays des glaces éternelles

Reÿs, au pays des glaces éternelles

Qui dit mieux ? Un aller-retour pour Cuba en classe économique (ou « glace économique ») pour 3,50 euros : Voilà le voyage gustatif que propose Jean-Pierre Braun avec son Rêve de Cuba, une glace vanille intense avec vieux rhum ambré (7 ans d’âge) et citron vert, le tout fumé au havane !

« Moustache », des glaces très rock’n’roll

« Moustache », des glaces très rock’n’roll

Quel rapport entre la musique rock et les crèmes glacées ? A priori aucun… sauf un certain François-Xavier Goudemand, un professionnel du marketing également fêlé de rock, hard-rock et métal, qui a publié Oh My Rock ! un livre sur l’origine des noms de 101 groupes de musiques publié en 2021.

Bonnard, la table 100% veggie

Bonnard, la table 100% veggie

Un régime moins carné, voire 100% végétal, c’est bien pour la planète et c’est bon pour notre santé. D’une pierre, deux coups ! Voilà ce que propose Bonnard, ce restaurant très discret de la rue des Gravilliers, dans le Marais. En quelques mois cette établissement qui proscrit tout produit animal a conquis…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Pour la 20e édition de la Nuit blanche – eh oui, déjà vingt ans – la directrice artistique Kitty Hartl a placé la barre haut. Sa scénographie s’inspire, assure-t-elle, du Jardin des délices, du peintre flamand Jérôme Bosch. Si c’est vrai, alors la fête sera réussie car ce triptyque sur bois datant de 1500…

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Enfin, il a rouvert ! Fermé pendant trois ans pour cause de travaux et de Covid, le café de l’Institut suédois, rue Payenne dans le Marais, a repris du service début septembre. Après un changement de propriétaire… et de nom.

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

Kharkiv, Sloviansk, le Donbass… Réalisées depuis plus de cinquante ans en Ukraine, les photographies de Boris Mikhaïlov (né en 1937) résonnent avec l’actualité. C’est justement dans les villes et régions où Vladimir Poutine sème aujourd’hui la mort que le photographe a promené ses objectifs depuis cinquante ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !