Autrefois, le café était le simple synonyme d’un « expresso » ou d’un « café crème », avalé à la va-vite sur un comptoir en zinc. Mais ça, c’était avant…

Aujourd’hui, la précieuse fève cultivée en Colombie, au Brésil, au Costa Rica, Salvador, en Jamaïque, en Éthiopie, au Yémen (et on en passe) désigne un art de vivre et une invitation au voyage.

Dans ses cinq boutiques parisiennes, dont deux dans le Marais, rue Rambuteau et rue de Blancs-Manteaux, « Terres de café » célèbre le précieux fruit (oui, le café est un fruit !) en toute connaissance de cause.

Fils et petit-fils de torréfacteur, Christophe Servell a créé l’enseigne en 2009 où il propose une quarantaine de cafés, dont des grands crus et des appellations d’exceptions, mais aussi des conseils, des ateliers de dégustation et une large variété de percolateurs, cafetières (à piston, à siphon, chemex, filtre, italienne). Sans oublier les thermos, bouilloires, tasses et moulins à café.

« Maintenant les amateurs de café sont conscients qu’investir dans un très bon café et une bonne cafetière revient en réalité moins cher et permet de révéler le goût, qui est incomparable », souligne Christophe Servell qui sert sur place des macchiato, cappuccino, café latte et autre double expresso.

Après un an de pandémie, nous avons rencontré Christophe Servell dans sa plus grande boutique du Marais, le quartier où Terres de café est née.

Et bonne nouvelle sa marque s’en sort plutôt bien : si la vente directe aux hôtels et restaurants, tous fermés, a chuté de moitié le commerce sur le web a boosté. Comme s’il avait été revigoré par un expresso bien serré !

Terres de Café – Blancs Manteaux
36 Rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris
Fermé le lundi
Du mardi au vendredi et le dimanche de de 12h30 à 19h
Le samedi de 10h30 à 19h
Tél : 09 87 02 51 76

Terres de café – Rambuteau
14 Rue Rambuteau, 75004 Paris
Du lundi au vendredi de 09h à 19h
Le samedi et le dimanche de 10h à 19h
Tél : 01 42 78 49 79

Texte : Katia Barillot

15.05.21

D’AUTRES AMOUREUX DU MARAIS

Librairie 0fr., le temple du « cool »

Librairie 0fr., le temple du « cool »

La librairie Ofr. est tellement ouverte sur le monde qu’elle déborde sur le trottoir. Rue Dupetit-Thouars, les livres étalés sur les tables de part et d’autre de l’entrée donnent une idée de ce qui attend les clients à derrière la vitrine : des revues de mode ultrabranchées, des magazines de design…

Emily in Paris… et Bruno dans le Marais !

Emily in Paris… et Bruno dans le Marais !

Dans Emily in Paris, il est Luc, le collègue gentiment « relou » de l’héroïne américaine de la série Netflix. Un spécimen d’hédoniste parisien qui explique à la jeune Emily, fraîchement débarquée dans une agence de marketing de luxe de la capitale, les codes du monde du travail en France…

Antoine Carrance, à la tête du Centre de Danse du Marais

Antoine Carrance, à la tête du Centre de Danse du Marais

Aux commandes de la plus ancienne école de danse amateure de Paris, Antoine Carrance poursuit l’œuvre initiée par sa mère avec le même credo : fermeté mais bienveillance. Et professionnalisme ! C’est elle, en effet, qui avait créé dans les années 1970 le Centre de danse du Marais devenu aujourd’hui une institution.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Idée cadeaux : à la recherche de Marcel Proust

Idée cadeaux : à la recherche de Marcel Proust

Pour fêter les cent ans de sa disparition, Marcel Proust s’installe chez Maison Fragile, rue de Turenne dans le Marais, sous la forme d’un café éphémère. Jusqu’à Noël, cette petite maison d’édition de porcelaine fondée et tenue par Mary Castel nous invite à découvrir l’écrivain sous l’angle de la gourmandise.

Rue de Bretagne : la brocante, c’est maintenant !

Rue de Bretagne : la brocante, c’est maintenant !

Collectionneurs, chineurs, passionnés, curieux, flâneurs ou encore amateurs de « récup » : on se donne tous rendez-vous du 25 au 27, rue de Bretagne ! La brocante biannuelle du Haut-Marais reprend du service autour de la mairie du 3e, aux abords du Carreau du Temple,...

Galerie Perrotin : Michel-Ange revisité par Tavares Strachan

Galerie Perrotin : Michel-Ange revisité par Tavares Strachan

C’est beau, impressionnant et surtout cela ressemble beaucoup à la pietà de Michel-Ange, celle placée à l’entrée de la basilique Saint-Pierre de Rome. Normal, il s’agit d’une réplique ! Mais à un détail près. Ici, la Vierge Marie douloureuse tient sur ses genoux le corps du Christ descendu de la Croix avant…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !