Vitrine et boutique Boleslove

Ce n’est pas du bleu de Sèvres ni du bleu Klein mais c’est presque ça. D’une égale profondeur, le « bleu cobalt » de Boleslove s’invite partout dans ce chaleureux magasin de la rue du Pont-aux-Choux spécialisée dans la vaisselle de Bolesławiec. Méconnue en France, la prestigieuse « manufaktura » de cette ville du sud-ouest de la Pologne produit depuis des siècles des objets domestiques, suivant les règles de l’art de la céramique.

Théière et mug DOT – Boleslove

« C’est le travail des artisans qui rendent ces pièces remarquables », explique Irmina, la maîtresse des lieux, au sujet des théières, assiettes, tasses, saladiers, assiettes, pots et autres de pieds de lampes qui se déclinent dans quatre collections : « intemporelles », « contemporaines », « bucoliques » et « pièces d’exception ».

Chaque objet est peint à la main, au tampon et au pinceau avec, parfois, une symbolique forte. « Les pois, ou polka dots, évoquent la protection tandis que les paulus, c’est-à-dire les plumes de paon, représentent la bienveillance, la paix et la prospérité. Quant aux coeurs, inutile de chercher bien loin: ils symbolisent évidemment l’amour!

Tasse Poppy Bleu – Boleslove

« La céramique est cuite à 1270 degrés pendant 12 heures, ce qui préserve la vivacité des couleurs, garantit la résistance aux chocs et donc permet de conserver les objets pour la durée d’une vie » poursuit Irmina, dont la boutique à la façade bleue a ouvert ses portes dans le Marais au printemps 2022. Assiette à 25€, mugs à 39€, théières à 79€.

Boleslove
10, rue du Pont aux Choux, 75003 Paris
Le lundi de 9h à 17h
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tel : 07 88 93 02 61

Mugs hauts – Boleslove

Texte : Katia Barillot

06.12.22

ENVIE DE SHOPPING ?

Les meilleures friperies du Marais

Les meilleures friperies du Marais

En quelques années, le Marais est devenu l’épicentre parisien de vêtement de seconde main. Voici le tour d’horizon du vintage dans le Marais.

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Le général de Gaulle a dit un jour qu’il n’avait qu’un seul rival international : Tintin, le personnage d’Hergé. Les Français, eux, n’ont qu’un seul maître en matière d’élégance : les Italiens. Voilà pourquoi, dans le Marais, à Paris, Arthur Bakerdjian se spécialise depuis 1987 dans la mode homme à l’italienne.

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

Monsieur est une femme ! Non, il ne s’agit pas d’une phrase surréaliste de Magritte mais d’une marque, Monsieur, créée par une femme, Nadia Azoug. Cette ancienne sociologue au physique de tanagra a accompli son rêve : s’imposer dans le monde de la petite joaillerie sans être joaillière ni lapidaire ni gemmologue.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Depuis la Chine lointaine où il est né, au fin fond du désert de Gobi –qui est aussi la terre des Ouïghours jusqu’aux plus importantes galeries d’art parisiennes et le Marais, la trajectoire du peintre Yin Xin est unique, exceptionnelle, sans équivalent.

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Discret, d’une élévation d’âme rare et un tantinet rêveur, Adolfo Kaminsky, s’est éteint à Paris à l’âge de 97 ans, le 9 janvier. Photographe, résistant et faussaire de génie, ce natif de Buenos Aires, où il était né en 1925, s’engage dans la Résistance à l’âge de 17 ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !