Voici venu le temps des « rooftops ». Moins nombreuses qu’à New York mais de plus en plus en vogue à Paris, ces terrasses magiques nous permettent de voir loin et de décrocher du quotidien le temps d’un cocktail ou d’un coucher de soleil. Dans le Marais et à Paris Centre, voici notre Top 5 des « rooftops », pour une parenthèse enchantée à l’abri des bruits de la ville.

Au top du « Top »

Bar – restaurant Au top

Ouvert en 2019 puis fermé pour cause de Covid, et enfin rouvert, Au Top tient ses promesses, notamment pour sa vue époustouflante, un panorama unique à presque 360 degrés sur une mer de toits d’où dépassent les principaux monuments parisiens : de la bibliothèque nationale à l’Est, jusqu’au Beaubourg, en passant par le Panthéon, Notre-Dame et Montparnasse.

En attendant la réouverture officielle du restaurant méditerranéen (poissons et viandes grillées), Jean-Philippe, le patron de la Perle a confié les clés de son rooftop aux créateurs de JBR agency, acronyme de Jérémy, Rémi et Ben.

Jérémy était barista au Canada, Ben a restructuré diverses entreprises et Rémi a œuvré dans plusieurs bars de la capitale. Le point commun de ces rois du cool ? La mixologie et l’ambiance festive, le tout agrémenté un doigt de vodka et d’une rondelle d’orange, avec des tartinades (tarama) de chez Petrossian. Un brillant cocktail.

Au top
93, rue Vieille du Temple, 75003 Paris
Du lundi au vendredi de 18h à 2h
Le samedi et le dimanche de 9h à 2h
Tél : 01 43 56 50 50 

Le National on (the) top de l’Hôtel National

Le National on (the) top

Quand arrivent les beaux jours, le National on (the) top, au sommet de l’Hôtel National des Arts et Métiers, connu pour ses cocktails signature, se dédouble et se hisse en terrasse, en haut d’un immeuble haussmannien. Plus petit ce que « Au Top » précédemment cité, le rooftop en bois teck est aussi agréable que le très cosy bar de l’hôtel, du rez-de-chaussée.

Le décor ? Des sièges en rotin, des coussins blancs, des pots en zinc remplis d’herbacées et plantes aromatiques. On aime les cocktails signature élaborés par Oscar Quagliarini et la vue à 360°. Ici, on touche du doigt l’océan zinc formé par les toits de la capitale.

Le National on (the) top
243, rue Saint-Martin, 75003 Paris
Tous les jours de 16h à 21h
Tél : 01 80 97 22 80

Le « Perchoir » du BHV

Le Perchoir Marais

Depuis son ouverture, la foule vient se percher sur le toit du BHV, avec vue directe sur l’hôtel de Ville, la Tour Saint-Jacques, la Seine et, au loin, la Tour Eiffel. Impressionnant.

On se croirait sur la Côte d’Azur sur cette vaste terrasse où l’on prend la mesure de l’enivrante beauté de Paris. On déguste de planches de charcuteries ou fromages, arrosés de vin rosé, des cocktails épicés ou de bière. Réouverture le 30 juin.

Le Perchoir Marais
BHV Marais
37 rue de la Verrerie, 75004 Paris
Tous les jours de 8h15 à 1h30
Tél : 01 48 06 18 48  

À Beaubourg, chez « Georges »

Le Georges

À elle seule, la montée en escalier roulant vers le toit de Beaubourg ressemble à un travelling cinématographique. Arrivée chez Georges (Pompidou, bien sûr !), l’impression d’être sur le pont d’un navire vous saisit.

Au-delà du bastingage, la vue donne plein ouest et en direction du Sud. Le ciel paraît immense sur cette terrasse à la déco minérale et minimaliste prisée d’une clientèle parisienne et internationale. Un bol d’air frais.

Le Georges – photo : @katy_lopess

Le Georges
Centre Georges Pompidou
19, rue Beaubourg, 75004 Paris
Tous les jours de 11h à 2h

En raison des travaux qui ont lieu au Centre Pompidou, l’accès au Georges se fait au niveau du 35 rue Saint-Merri, face à la Fontaine Stravinsky.

Un petit « Shed » sur le grand boulevard

Au sommet de l’hôtel des Grands Boulevards, on ne vient pas pour la vue mais pour l’ambiance champêtre et tranquille de cette terrasse en U.

À l’abri de treillages de plantes vertes, Dorothée Meilichzon a composé une atmosphère « comme à la campagne » : entouré de treillages et de plantes vertes, cet îlot de verdure et de calme se compose de banquettes roses et rouges, de petites tables et du « shed » (cabane, en anglais) qui abrite le bar.

L’équipe propose une carte courte : six cocktails avec ou sans alcool. Bien cool.

The Shed
Hôtel des Grands Boulevards
17, bd Poissonnière, 75002 Paris
Du lundi au vendredi de 17h à 23h30
Le samedi et le dimanche de 15h à 23h30
Tél : 01 85 73 33 33

Texte : Katia Barillot

04.06.21

BIBoVINo : le vin est dans la boite

BIBoVINo : le vin est dans la boite

Avec sa double exposition, côté rue Charlot et côté marché des Enfants-Rouges, impossible de rater cette boutique du Marais au nom rigolo : BIBoVINo. Idéalement, cette enseigne connue des initiés du Marais et d’ailleurs ne vend pas des cubitainers de « rouge qui tache » mais au contraire des vins de terroir…

Jazz : ça swingue au « 38 Riv »

Jazz : ça swingue au « 38 Riv »

Peu avant 20h30, une file de mélomanes patiente sur le trottoir, devant le 38 Riv’ situé comme son nom l’indique au 38, rue de Rivoli. Entre Saint-Paul et Hôtel-de-Ville, voici donc l’entrée du seul club de jazz du Marais – et l’un des rares à Paris – avec son auvent noir, ses trois caves voûtées…

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Contrairement à la célèbre goélette fantôme du même nom (retrouvée au large des Açores en 1872, avec sa cargaison mais sans son équipage), le Mary Céleste est toujours habité. Loin d’être abandonné, ce bar à cocktails ne désemplit pas, probablement grâce au savant dosage…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Notre-Dame 3 ans après

Notre-Dame 3 ans après

Nous recevons dans Mood(ern) Romain Gubert, grand reporter au journal Le Point et auteur de « La nuit de Notre-Dame : Par ceux qui l’ont sauvée » un livre écrit à partir des nombreux témoignages de la Brigade de Sapeurs-pompiers de Paris recueilli très vite après l’incendie. Il va nous parler presque 3 ans après ce terrible incendie…

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Le Luminor Hôtel de ville est unique en son genre, puisque c’est le seul cinéma du Marais. Fondé en 1912, c’est l’un des premiers cinémas muets de Paris, apprécié pour ses 700 places et son balcon. En 1960, après avoir été fermé durant la Seconde Guerre mondiale, Il rouvre ses portes…

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Paris n’est plus une fête, la capitale ne danse plus, la ville lumière est comme engourdie, elle est devenue un fantôme sinistre après 22 heures. Seules quelques rares poches de résistance légales hors confinement, illégales lorsqu’un nouveau variant surgit maintiennent la nuit parisienne.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This