Photo : Tima Miroshnichenko

Le Marais, où l’on fabriquait déjà des bijoux sous l’Ancien régime, reste fidèle à la tradition. Regardez bien : presque chaque rue abrite une ou plusieurs bijouteries. Ne serait-ce que pour le plaisir des yeux, il faut s’arrêter devant leur vitrine pour apprécier ce savoir-faire français hérité des siècles précédents.

Au-delà des magasins de bijoux fantaisie sans réelle valeur, il y a dans le quartier de créateurs authentiques de grand talent qui travaillent dans leurs atelier, seuls ou en équipe, penchés avec minutie sur leur ouvrage en devenir. C’est là que l’on mesure la créativité et l’étendue de leurs savoir-faire.

Beautiful accident
la plus rock’n’roll
©Beautiful Accident

Cette enseigne, qui existe depuis dix ans, se niche dans une grande pièce au design industriel. L’atelier, invisible depuis la rue, se cache dans le fond du magasin, derrière le mur couvert de miroirs.

©Beautiful Accident

Bruno Caby, le bijoutier, s’adresse essentiellement à une population rock et LGBT avec ses bijoux mixtes d’une grande audace. On craque pour Clio, le pendentif à connotation sexuelle évidente, à 85 euros. Ou pour la bague Joy Division, groupe culte de Manchester dans les années 80.

De 220 à 248€.

Chez Beautiful Accident
129 Rue Vieille du Temple, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h30
Tel : 01 43 67 83 22

Serge Thoraval
la plus glamour
©Serge Thoraval

Dans un immense atelier caché au fond du magasin, des anciens collaborateurs et associés de Serge Thoraval perpétuent l’œuvre du créateur disparu en 1999 dont les clients s’appelait Paco Rabanne, Lanvin, Agnes B., Montana, Soia Rykiel.

©Serge Thoraval

Ici naissent des bijoux en argent gravé qui célèbrent la poésie et l’amour. Alfred de Musset, Charles Baudelaire, Alain prêtent leurs sonnets et rimes aux joncs, bracelets et bagues au chic brut. Sur l’une d’elle on lit : « La vie est un sommeil, l’amour en est le rêve et vous aurez vécu si vous avez aimé » (Alfred de Musset).

De 100 à 500€.

Serge Thoraval
16 Rue Chapon, 75003 Paris
Du lundi au samedi de 11h à 19h
Tél : 01 44 52 51 51

Clara Jasmine & Jonas Bowman

la plus astrale

©Clara Jasmine

Tout en haut de la rue Charlot, ce ravissant petit atelier abrite deux créateurs, l’une astrale, l’autre plus architectural, qui sont aussi des amis. Leurs noms ? Clara Jasmine et Jonas Bowman.

La première est une jeune créatrice qui célèbre la lune, le soleil et les étoiles en créant des bijoux-talismans en or et argent, chargés en énergie positive. Comment résister aux chevalières ou aux pendentifs aux motifs de dentelle ancienne (de 480 à 550€) ?

©Jonas Bowman

Le second, un élégant Franco-américain au flegme britannique, travaille et expose des bijoux en granit, tourmaline et bois, or ou argent, inspirés des jeux de lumière et du travail des architectes contemporains.

L’œil est attiré par la pierre en cage à 784€ et par la bague en bois et rubis à 1 450€.

Le point commun de Clara et Jonas ? Une infinie délicatesse.

Clara Jasmine
79 Rue Charlot, 75003 Paris
Le lundi de 15h à 19h
Du mardi au samedi de 10 à 19h
Le dimanche de 16h à 19h
Tél : 09 81 64 32 51

Jonas Bowman
79 Rue Charlot, 75003 Paris
Du mardi au dimanche de 11h à 20h
Fermé le lundi
Tél : 06 81 66 93 78

©Jonas Bowman

Texte : Valérie Rodrigue

13.02.24

ENVIE DE SHOPPING ?

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

Le 26 mai 2024, c’est la fête des mères

Le 26 mai 2024, c’est la fête des mères

A cette occasion, petits et grands célèbrent leur mère par un coup de fil, un cadeau, un bouquet de fleurs. On célèbre les mamas partout dans le monde et dans la plupart des pays, au mois de mai. On croit à tort que cette fête date des sombres années Pétain alors qu’il l’a seulement réhabilitée pour en faire une célébration lithurgique…

Millet, de la montagne au Marais

Millet, de la montagne au Marais

Du haut de cette boutique de vêtements outdoor et technique, cent ans d’histoire familiale vous contemplent. Créée en 1921 à Chamonix, la marque Millet est toujours dirigée par la famille du même nom. C’est donc un peu du patrimoine et du savoir-faire français qui arrive des Alpes pour s’installer dans le Marais…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !