Il y a quelque chose d’une maison d’hôte chez Griffon, cette nouvelle adresse qui accueille un lieu hybride, à la fois café, bar et restaurant, astucieusement agencé avec des espaces propices à la confidence.

Ouvert en janvier chez « Ma Tante », surnom du Crédit municipal, ce coffee shop semble promis à un bel avenir.

Il faut dire que les patrons ont apporté ici le savoir-faire qu’ils ont déployé dans leurs huit autres adresses à Paris, en banlieue ou en province (la Bellevilloise, la Rotonde Stalingrad, la Petite Halle, le Poinçon, etc.)

Savant mélange d’un club au mobilier vintage et d’un restaurant aux codes bohèmes, on y apprécie l’accueil, la lumière tamisée et les plats d’inspiration méditerranéenne faits maison : soupe de carotte (6,50€), sandwich de la semaine (10€), salade de quinoa et poulet grillé (12€), quiche (10,50€), des bières artisanales et des vins vivants.

Autre surprise : on peut sans attendre les beaux jours profiter d’une terrasse de 70 m2 parsemée de plantes vertes et de vieilles enseignes – astucieux clin d’œil à celles exposées au Musée Carnavalet tout proche.

Griffon
55 Rue des Francs Bourgeois, 75004 Paris
Du mercredi au dimanche de 10h à minuit
Fermé le lundi et le mardi
Tél : 01 43 36 98 37

Texte : Katia Barillot – Instagram
Photos : ©Le Griffon

06.02.20

OU MANGER ? LES DERNIERS ARTICLES

Onii-San, délicieusement authentique

Onii-San, délicieusement authentique

En haut de la rue des Archives, un peu avant la rue de Bretagne, cette petite table nippone que nous avons visité le 10 juillet, après le confinement, propose de réjouissants tapas nippones.

Le Beef, un steakhouse pour faim de loup

Le Beef, un steakhouse pour faim de loup

En ces temps de récession mondiale liée à la Covid19, quand on apprend qu’un nouveau restaurant ouvre dans le Marais on se réjouit d’avance. Et l’on se rend ventre à terre dans l’habituellement très fréquentée rue des Rosiers pour s’attabler à la terrasse du Beef.

Bars, cafés et restaurants à l’heure du déconfinement.

Bars, cafés et restaurants à l’heure du déconfinement.

Après le déconfinement nous sommes allés à la rencontre de quelques propriétaires de tables du Marais. Il faut dire qu’après soixante-dix jours à expérimenter la vie sans cafés, bistrots et restaurants, l’existence nous semblait un peu terne.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Alors que la mairie de Paris a choisi de baptiser du nom d’Arnaud Beltrame l’ancienne caserne de gendarmerie des Minimes, sise rue des Minimes, à deux pas de la place des Vosges, la twittosphère, les radios périphériques et les chaînes d’info continue se sont emballées pour pas grand-chose.

Horace : Où est le mâle ?!

Horace : Où est le mâle ?!

Horace, c’est l’unique boutique parisienne où trouver tous les “Essentiels de soins pour mecs”. C’est ainsi que se définit Horace, marque de cosmétiques pour homme fondée par deux garçons dans le vent, Marc Briant-Terlet et Kim Mazzilli, lassés de ne trouver aucun produit de soin…

Maison et Objet : tendances 2021 (podcast)

Maison et Objet : tendances 2021 (podcast)

Ce n’est pas parce qu’en septembre 2020 Maison & Objet n’a pas eu lieu, à cause de la Covid-19, que l’on ne sait rien des tendances à venir. Sandrine Maggiani la spécialiste des tendances a fait le tour de la version digitale de l’un des plus importants salons consacrés à l’art de vivre et nous livre son analyse.

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This