Accras et frites de patate douce (g.), mur intérieur du restaurant (dr.) – ©Boukan

Boukan, ce n’est pas du bruit ! Dans la culture créole, « boukan » désigne une façon de fumer la viande ou le poisson à l’aide d’un petit gril appelé « boucan », ou « boukan », qui donne un délicieux goût à la cuisson – par exemple au poulet « boucané » que l’on achète au bord des routes en Guadeloupe ou en Martinique. Le jeune chef Meidhy Galas a choisi cette expression populaire pour désigner son restaurant, bien qu’il relève davantage du bistrot que de la « street food ».

©Boukan

Ce jeune chef vient de s’installer rue Dupetit-Thouars, l’un des axes les plus animés du marais. Aux côtés de bistrots parisiens et de restaurants italiens – sans parler de la crêperie et de l’écailler à l’autre bout de la rue – cette adresse exotique a parfaitement sa place. D’ailleurs, elle remplace d’ailleurs une adresse latino.

Si la nourriture antillaise est sous-estimée, le chef rebat ici les cartes pour franchir un palier, avec des recettes dynamiques et « peps », qui tendent vers la bistronomie.

©Boukan

Un exemple ? Les accras – un classique souvent mal traité – sont particulièrement réussis, épicés, mais pas trop, sans excès de graisse, avec une morue fumée non pas mixée mais « chiquetaillée » (émiettée), comme dans les meilleures maisons. La sauce chien (oignon, ail, cive, persil, piment végétarien, huile) qui les accompagne est tout aussi impeccable.

Le coquelet boucané ou le bar braisé au colombo sont servis avec des crudités, une purée de patate douce et du riz blanc, comme aux Antilles. Un duo de gnocchis de banane plantain et gnocchis de patate douce servis (dans un même plat) sur un crémeux de patates douces et pesto créole sont à la fois réconfortants et surprenants, avec leur contraste sucré-salé.

Toutes ses saveurs viennent rappeler, qu’aux Antilles, la nourriture est simultanément sérieuse et joyeuse.

BOUKAN | Caribbean Bistro
16 Rue Dupetit-Thouars, 75003 Paris
Du mardi au jeudi de 12h à 15h, puis de 19h à 23h
Le vendredi et le samedi de 12h à 23h
Le dimanche de 12h à 16h
Fermé le lundi
Tél : 09 73 39 93 63

©Boukan

Texte : Katia Barillot

20.10.23

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

On se sent immédiatement bien chez Bonnard où l’on est accueilli par Elise, la maîtresse de maison franco-américaine, chic et décontractée, dans un décor où le bois et la pierre prédominent. C’est que, ici, tout est naturel : la déco, les gens, les vins bios, la cuisine de saison. Bienvenue, donc, rue…

Brunch divin au pied de Notre-Dame

Brunch divin au pied de Notre-Dame

Certes, officiellement, ce n’est pas le Marais. Mais au Son de la Terre, une péniche récemment amarrée quai de Montebello (5e), le 4e arrondissement est en vue. D’ailleurs, celle-ci est du genre incroyable : d’un côté, c’est Notre-Dame inondée de soleil ; de l’autre, les quais, les bouquinistes, les promeneurs, les joggeurs.

Le marché des Enfants Rouges, tout le monde l’aime

Le marché des Enfants Rouges, tout le monde l’aime

Des restaurants, des marchands, un magasin de photos, une librairie… Ainsi se présente, le Marché des enfants Rouges, unique en son genre dans le Marais et sa capitale parce qu’il est le seul à proposer une offre de restauration aussi variée et qualitative.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

On se sent immédiatement bien chez Bonnard où l’on est accueilli par Elise, la maîtresse de maison franco-américaine, chic et décontractée, dans un décor où le bois et la pierre prédominent. C’est que, ici, tout est naturel : la déco, les gens, les vins bios, la cuisine de saison. Bienvenue, donc, rue…

Le 26 mai 2024, c’est la fête des mères

Le 26 mai 2024, c’est la fête des mères

A cette occasion, petits et grands célèbrent leur mère par un coup de fil, un cadeau, un bouquet de fleurs. On célèbre les mamas partout dans le monde et dans la plupart des pays, au mois de mai. On croit à tort que cette fête date des sombres années Pétain alors qu’il l’a seulement réhabilitée pour en faire une célébration lithurgique…

Millet, de la montagne au Marais

Millet, de la montagne au Marais

Du haut de cette boutique de vêtements outdoor et technique, cent ans d’histoire familiale vous contemplent. Créée en 1921 à Chamonix, la marque Millet est toujours dirigée par la famille du même nom. C’est donc un peu du patrimoine et du savoir-faire français qui arrive des Alpes pour s’installer dans le Marais…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !