©Anaïs Costet

Il existe deux Bob Sinclar. Le premier, le plus connu, est un prince des platines, « deejay » international qui met le feu aux nuits Los Angeles, Ibiza ou Rio de Janeiro. C’est également un producteur prolifique, admirateur de Cerrone et Giorgo Moroder et un collectionneur compulsif qui possède 35.000 vinyles. « Mixer » inspiré, il fusionne comme personne hits funk (Get Down Saturday Night ; And the Beat Goes On…) et perles rares groovy pour donner naissance à des albums qui cartonnent.

L’autre s’appelle Christophe Le Friant (son vrai nom). Il est l’enfant du quartier, le Marais, où il possède ses souvenirs, ses amis, ses habitudes. Il connaît les commerçants et ceux-ci le connaissent. Ici, il savoure l’anonymat de « son » village où il trouve la sérénité avant de s’envoler en jet pour les folles nuits de Californie ou de Berlin.

Obsessionnel et addict au son, « Bob Sinclar » (il a emprunté ce pseudo au personnage de Belmondo dans Le Magnifique) a « ambiancé » le confinement avec ses… magnifiques playlists funk-house-disco-afro-french touch pendant 55 jours d’affilée. Qu’il en soit ici remercié. Le Marais Mood l’a rencontré dans son studio parisien. Pro et sympa. Une vedette mais sans la grosse tête.

Texte : Katia Barillot
Vidéo : Anaïs Costet – Instagram

21.09.20

D’AUTRES AMOUREUX DU MARAIS

Une rencontre avec le philosophe Charles Pépin

Une rencontre avec le philosophe Charles Pépin

Philosophe, écrivain, auteur à succès, professeur à Sciences po et au lycée de la Légion d’honneur, Charles Pépin, qui porte deux fois un prénom royal habite en toute logique dans l’ancien quartier de Charles V, c’est-à-dire dans le Marais. Pour l’avoir parcouru de long en large (« C’est en marchant…

Librairie 0fr., le temple du « cool »

Librairie 0fr., le temple du « cool »

La librairie Ofr. est tellement ouverte sur le monde qu’elle déborde sur le trottoir. Rue Dupetit-Thouars, les livres étalés sur les tables de part et d’autre de l’entrée donnent une idée de ce qui attend les clients à derrière la vitrine : des revues de mode ultrabranchées, des magazines de design…

Emily in Paris… et Bruno dans le Marais !

Emily in Paris… et Bruno dans le Marais !

Dans Emily in Paris, il est Luc, le collègue gentiment « relou » de l’héroïne américaine de la série Netflix. Un spécimen d’hédoniste parisien qui explique à la jeune Emily, fraîchement débarquée dans une agence de marketing de luxe de la capitale, les codes du monde du travail en France…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !