Deeya Paris

MAGNIFIE L’INDE ET SES CRÉATEURS

Décidément, 2023 aura été l’année de l’Inde. En août, le géant sud-asiatique a rejoint le club très fermé des pays qui ont posé un engin sur la lune (après les Etats-Unis, l’URSS et la Chine). Et en novembre, Deeya s’est posé dans le Marais.

Créé par un ex-mannequin d’origine indienne et un Français issu du monde de l’art, ce concept-store propose le meilleur de la mode indienne, avec un stylisme contemporain qui contredit le cliché selon lequel la mode indienne serait ancrée dans un folklore.

Situé rue du Bourg-Tibourg (tout près de Mariage Frères), l’enseigne s’appuie sur des savoir-faire ancestraux dans les secteurs du textile, de la joaillerie, du design pour mettre en valeur des créations marquantes et intemporelles.

Côté boutique, on trouve des tailleurs (jupe ou pantalon) en brocart de soie, des robes aux motifs géométriques, des blouses blanches délicates en voile de coton bio, des chasubles délicatement brodés à la main, des sacs tissés de perles de verres ou encore des bijoux et des objets pour la maison, comme ces coussins couleurs safran ou rouge grenade. Il y a aussi des collections pour hommes : blousons, vestes, pulls, manteaux, etc.

Quant à l’espace galerie, c’est un lieu d’exposition qui tisse des liens entre l’Inde et la France en proposant un programme pointu d’expositions de photos, d’art graphique ou de design. Pour son premier accrochage, la galerie rend honneur à l’art déco à Bombay, avec une exposition de photographies par Shahid Datawala, autour du célèbre cinéma « Liberty ».

Quant à l’espace galerie, c’est un lieu d’exposition qui tisse des liens entre l’Inde et la France en proposant un programme pointu d’expositions de photos, d’art graphique ou de design. Pour son premier accrochage, la galerie rend honneur à l’art déco à Bombay, avec une exposition de photographies par Shahid Datawala, autour du célèbre cinéma « Liberty ».

Partout, la sélection est sans faute, ce qui s’explique par le pedigree des fondateurs. Originaire de Bombay, Marielou a travaillé chez Chanel en collaboration étroite avec Karl Lagerfeld. En 2005, elle a déménagé dans une Inde en plein essor pour implanter et développer la maison Chanel tout en gérant le stylisme des célébrités locales et de Bollywood.

De son côté, Matthieu possède un œil expert qu’il tient de son expérience dans le domaine de la photographie. Membre de l’équipe fondatrice de Paris Photo, il a collaboré avec de nombreuses galeries parisiennes sur la création d’expositions et d’événements. En 2006, il a lancé à Bombay la première galerie de photographie privée, contribuant à ouvrir le marché de l’art indien à la photographie.

De retour en France depuis quelques années, le couple se consacre à la promotion de la mode, la culture et le design venus d’Inde, avec des collections soigneusement sélectionnées, qui privilégient des pratiques éthiques et valorisent les savoir-faire « made in India » en provenance de Bombai, New Delhi, Jaipur, Calcutta, Srinagar ou encore Goa.

Deeya, on dit oui !

Deeya paris

Lundi : 11h – 19h
Mardi : 11h – 19h
Mercredi : 11h – 19h
Jeudi : 11h – 19h
Vendredi : 11h – 19h
Samedi : 11h – 19h
Dimanche : 14h – 19h

09 78 81 05 20

ENVIE DE SHOPPING ?

Le Top 3 des bijouteries/ateliers

Le Top 3 des bijouteries/ateliers

Le Marais, où l’on fabriquait déjà des bijoux sous l’Ancien régime, reste fidèle à la tradition. Regardez bien : presque chaque rue abrite une ou plusieurs bijouteries. Ne serait-ce que pour le plaisir des yeux, il faut s’arrêter devant leur vitrine pour apprécier ce savoir-faire français hérité des siècles précédents.

Topologie, des accessoires taillés pour l’aventure

Topologie, des accessoires taillés pour l’aventure

Magasin d’accessoires, Topologie a été créée par Carlos Granon, un Français basé à Hongkong, et Go Urano, un Japonais de Tokyo, deux amis d’enfance passionnés d’escalades. Après avoir été distribués chez Merci, Fleux et ailleurs dans Paris, leurs produits sont désormais vendus dans leur propre flagship qui vient d’ouvrir…

Porte d’entrée sur l’Ouzbékistan

Porte d’entrée sur l’Ouzbékistan

Ce pays d’Asie centrale encore méconnu, joyau de la civilisation musulmane aux influences mongoles, russes et iraniennes, est à découvrir dans le Marais. En 2020, cette boutique d’artisanat a ouvert, sous l’impulsion de Lola Till, une femme ouzbèke psychologue et écrivaine.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Paris a voté contre les SUV. Mais seulement 6% des habitants se sont déplacées aux urnes. Sur les 1 374 532 Parisiens inscrits, 78 121 ont participé au scrutin. Avec 54,55 % de votes favorables, la majorité a exprimé sa volonté de taxer ces mastodontes des rues parisiennes.

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !