©Grégoire Prangé

Le pape de l’art contemporain nous accueille dans sa librairie-galerie de 200 m2, rue des Filles-du-Calvaire. Le pape, vraiment ? Oui vraiment !

Défenseur de l’art contemporain depuis un demi-siècle et célèbre collectionneur d’art, Yvon Lambert a fait découvrir les plus grands artistes de notre temps : Nan Goldin, Jean-Michel Basquiat,Miquel Barceló, Jenny Holzer, Koo Jeong-A, Christian Boltanski, Cy Twombly, Daniel Buren, Andres Serrano, Anselm Kiefer, David Horwitz, Robert Combas. Et d’autres.

Le secret de cet autodidacte ? Il ne craint pas de se tromper, il fait confiance, il s’engage. La légende veut qu’à 14 ans ce fils d’un chauffeur de taxi achète sa première toile, à Saint-Paul-de-Vence. À 30 ans, monté à Paris, il ouvre une galerie dans le 6e arrondissement. On y découvre : Robert Malaval, Léon Tulundjian, Théo Van Doesburg, Jean Hélion, etc.

Timide, le jeune homme est doté d’un goût sûr. Prophète capable de prédire le succès, il révèle des artistes qu’il prend sous ses ailes.

En 1977, il atterrit dans le Marais, vers Beaubourg, encore très populaire et industrieux, peuplé d’artisans qui vivent et travaillent dans des hôtels particuliers déglingués.

Ce quartier, Yvon Lambert ne le quittera plus. Rue du Grenier-Saint-Lazare, l’art moderne orne ses murs.

En 1986, il est le premier à s’enfoncer dans le Haut-Marais. Les proportions muséales de son nouvel espace de 800 m2, lui permettent d’exposer la fine fleur des artistes issus des courants conceptuels, minimalistes et land-art.

Artistes, collectionneurs, directeurs de musées, confrères : tout le monde chante les louanges de cet homme nonchalant, réservé, excessif, disponible, génial, qui sait tisser des liens forts avec ceux qui croisent sa route.

Son dernier coup de génie ? Il vient de faire une donation exceptionnelle de 560 œuvres à l’État. À une condition : que cette méga collection soit installée à Avignon, dans un espace de 7.500 mètres carrés, dans le double écrin des hôtels de Montfaucon et de Caumont. Une donation estimée à 96 millions d’euros par Christie’s. Chapeau l’artiste !

Texte : Katia Barillot
Vidéo : Anaïs Costet – Instagram

02.04.21

D’AUTRES AMOUREUX DU MARAIS

Une rencontre avec le philosophe Charles Pépin

Une rencontre avec le philosophe Charles Pépin

Philosophe, écrivain, auteur à succès, professeur à Sciences po et au lycée de la Légion d’honneur, Charles Pépin, qui porte deux fois un prénom royal habite en toute logique dans l’ancien quartier de Charles V, c’est-à-dire dans le Marais. Pour l’avoir parcouru de long en large (« C’est en marchant…

Sandrina Martins : La dame de Carreau

Sandrina Martins : La dame de Carreau

Tout le monde connaît le Carreau du Temple. Mais qui se cache derrière ? Depuis 2015, une femme discrète et attentive aux autres, Sandrina Martins, préside aux destinées de ce haut lieu de la culture qui rayonne au-delà du Marais et de Paris. Directrice générale de la « Société publique…

Les « Terres de café » de Christophe Servell (vidéo)

Les « Terres de café » de Christophe Servell (vidéo)

Autrefois, le café était le simple synonyme d’un « expresso » ou d’un « café crème », avalé à la va-vite sur un comptoir en zinc. Mais ça, c’était avant… Aujourd’hui, la précieuse fève cultivée en Colombie, au Brésil, au Costa Rica, Salvador, en Jamaïque, en Éthiopie, au Yémen (et on en passe)…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Au cinéma Luminor du mercredi 29 septembre au 5 octobre

Au cinéma Luminor du mercredi 29 septembre au 5 octobre

Le Luminor Hôtel de ville est unique en son genre, puisque c’est le seul cinéma du Marais. Fondé en 1912, c’est l’un des premiers cinémas muets de Paris, apprécié pour ses 700 places et son balcon. En 1960, après avoir été fermé durant la Seconde Guerre mondiale, Il rouvre ses portes…

Les zooms avant d’Olivier Waltman

Les zooms avant d’Olivier Waltman

D’une rive, l’autre. En franchissant la Seine pour s’installer dans rue du Perche (3e), la galerie Olivier Waltman n’abandonne pas son implantation de la rue Mazarine (6e). Elle se dédouble ! « L’adresse historique Saint-Germain-des-Prés sera consacrée aux artistes jeunes et émergents…

Tendances food de la rentrée 2021

Tendances food de la rentrée 2021

Tiana Salles est journaliste pour le magazine Alimentation vivante. Spécialiste des questions de l’alimentation et de climat. Elle écrit et produit des podcasts sur les thèmes de l’alimentation : « Alimentaire mon cher Watson » et « R’aliment ». Elle nous raconte les tendances de la food.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This