©Grégoire Prangé

Le pape de l’art contemporain nous accueille dans sa librairie-galerie de 200 m2, rue des Filles-du-Calvaire. Le pape, vraiment ? Oui vraiment !

Défenseur de l’art contemporain depuis un demi-siècle et célèbre collectionneur d’art, Yvon Lambert a fait découvrir les plus grands artistes de notre temps : Nan Goldin, Jean-Michel Basquiat,Miquel Barceló, Jenny Holzer, Koo Jeong-A, Christian Boltanski, Cy Twombly, Daniel Buren, Andres Serrano, Anselm Kiefer, David Horwitz, Robert Combas. Et d’autres.

Le secret de cet autodidacte ? Il ne craint pas de se tromper, il fait confiance, il s’engage. La légende veut qu’à 14 ans ce fils d’un chauffeur de taxi achète sa première toile, à Saint-Paul-de-Vence. À 30 ans, monté à Paris, il ouvre une galerie dans le 6e arrondissement. On y découvre : Robert Malaval, Léon Tulundjian, Théo Van Doesburg, Jean Hélion, etc.

Timide, le jeune homme est doté d’un goût sûr. Prophète capable de prédire le succès, il révèle des artistes qu’il prend sous ses ailes.

En 1977, il atterrit dans le Marais, vers Beaubourg, encore très populaire et industrieux, peuplé d’artisans qui vivent et travaillent dans des hôtels particuliers déglingués.

Ce quartier, Yvon Lambert ne le quittera plus. Rue du Grenier-Saint-Lazare, l’art moderne orne ses murs.

En 1986, il est le premier à s’enfoncer dans le Haut-Marais. Les proportions muséales de son nouvel espace de 800 m2, lui permettent d’exposer la fine fleur des artistes issus des courants conceptuels, minimalistes et land-art.

Artistes, collectionneurs, directeurs de musées, confrères : tout le monde chante les louanges de cet homme nonchalant, réservé, excessif, disponible, génial, qui sait tisser des liens forts avec ceux qui croisent sa route.

Son dernier coup de génie ? Il vient de faire une donation exceptionnelle de 560 œuvres à l’État. À une condition : que cette méga collection soit installée à Avignon, dans un espace de 7.500 mètres carrés, dans le double écrin des hôtels de Montfaucon et de Caumont. Une donation estimée à 96 millions d’euros par Christie’s. Chapeau l’artiste !

Texte : Katia Barillot
Vidéo : Anaïs Costet – Instagram

02.04.21

D’AUTRES AMOUREUX DU MARAIS

Emily in Paris… et Bruno dans le Marais !

Emily in Paris… et Bruno dans le Marais !

Dans Emily in Paris, il est Luc, le collègue gentiment « relou » de l’héroïne américaine de la série Netflix. Un spécimen d’hédoniste parisien qui explique à la jeune Emily, fraîchement débarquée dans une agence de marketing de luxe de la capitale, les codes du monde du travail en France…

Dans le Marais, Henri Cartier-Bresson renaît

Dans le Marais, Henri Cartier-Bresson renaît

François Hébel, le directeur de la Fondation Cartier-Bresson a de quoi être satisfait. En déménageant dans le Marais (en provenance du quartier Montparnasse) voilà deux ans, l’institution dédiée à l’homme de « l’instant décisif » a doublé son nombre de visiteurs. Figure mythique du neuvième art, ce pionnier de la “Street photographie”…

Docteur Bob and Mister Sinclar

Docteur Bob and Mister Sinclar

Il existe deux Bob Sinclar. Le premier, le plus connu, est un prince des platines, « deejay » international qui met le feu aux nuits Los Angeles, Ibiza ou Rio de Janeiro. C’est également un producteur prolifique, admirateur de Cerrone et Giorgo Moroder et un collectionneur…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Valentine Gauthier, quand la mode devient un style de vie

Valentine Gauthier, quand la mode devient un style de vie

Valentine Gauthier a créé sa marque éponyme en 2007 avec en tête, le désir d’habiller les femmes pour qu’elles se sentent « bien dans leur vie ». Sensible au vivant et éco-responsable avant l’heure, la créatrice a su concevoir une garde-robe engagée, fraîche et colorée, aux influences…

Podcast : Comment les séries influencent nos modes (de vie)

Podcast : Comment les séries influencent nos modes (de vie)

Pour ceux qui se poseraient encore des questions du type : Les séries TV influencent-elles notre comportement ou notre quotidien ? La réponse est oui ! Les séries sont devenues les nouvelles influenceuses qui guident certaines de nos décisions du style, comment s’habiller…

Sur l’île Saint-Louis, la première gorgée de bière

Sur l’île Saint-Louis, la première gorgée de bière

Il n’y a pas que la Seine qui coule au pied de l’Ile Saint-Louis : il y a aussi de la bière ! C’est là qu’Hélène O’Sullivan a fondé, voilà deux ans, une microbrasserie où sont produites des bières parisiennes, artisanales, non pasteurisées, non filtrées et fraîches. Surfant sur la vague des microbrasseries…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This