Photos : Bouillon République

On s’est (enfin) attablé au Bouillon République sans avoir fait la moindre queue. Par quel miracle ? Nous avons choisi notre moment : un dimanche soir pluvieux de janvier à 19 heures. À cette heure-là : zéro attente. Autrement, depuis son inauguration en septembre dernier, l’établissement aux 480 couverts sur deux étages, ne désemplit pas. En témoigne la file d’attente quotidienne qui démarre dès 19 heures 45.

Disons-le franchement : nous n’espérions pas grand-chose de notre soirée, subodorant plutôt un « piège à gogos ». Nous avions tort. Surprise totale, notre « expérience Bouillon » fut au contraire une réussite de A à Z. Le succès du lieu – qui a remplacé l’historique brasserie alsacienne Chez Jenny – ne tient pas à un effet de mode mais bien à une formule mûrement pensée et à un rapport qualité-prix imbattable.

Bouillon République

Commençons par le décor. Malgré des travaux de rénovation, les nouveaux propriétaires ont préservé l’âme du lieu en sauvegardant les vieux panneaux en bois ornés de bas-reliefs. Bien joué. Le service, ensuite : hyper sympa, décontracté, rapide, sans chichi. Pro et sans prise de tête, en somme. Enfin, l’essentiel, c’est-à-dire l’assiette : rien à redire non plus

Les poireaux vinaigrette à 3,40€ ? Impeccable, surtout à ce prix-là ! Les œufs mayonnaises à 1,90€ ? Il ravit les budgets étudiants. La choucroute traditionnelle « Jenny » – hommage à l’ancien proprio – à 9,80€ ? Très bien également. De son côté, la soupe à l’oignon gratinée au Cantal à 8,50€ fait aussi l’affaire. Alors, tant qu’on y était, on s’est offert, en rab, une assiette de frites à 2,50€.

Bouillon République

En dessert, les profiteroles, glace au lait, chocolat chaud à 4,50€ nous tendaient les bras. Et elles n’ont pas déçu. Résultat : un sans-faute, avec une addition plus que raisonnable à 37€ pour deux (sans le vin). On est ressorti repu. Il était 20 heures. Dehors, sur le boulevard du Temple, la file d’attente s’étirait déjà sur une dizaine de mètres. Maintenant, on sait pourquoi.

Bouillon République
(Pas de réservation)
39, boulevard du Temple, Paris 75003
Tous les jours de midi à minuit
Tél. : 01 42 59 69 31

Bouillon République

Texte : Katia Barillot

11.01.22

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Connaissez-vous le bao ? Ce petit pain blanc ultra-moelleux et cuit vapeur est un bun d’origine chinoise (mais on en trouve dans toute l’Asie du Sud-Est) traditionnellement garni de viande ou de légumes – ou les deux. Spécialiste du genre, Superbao, à deux pas du Marais (une adresse côté République…

Dans le Marais, des crêpes pas comme les autres

Dans le Marais, des crêpes pas comme les autres

Quel point commun entre les crêpes et la religion ? La chandeleur, quarante jour après Noël, célèbre la présentation de Jésus au temple. C’est devenu une fête. Les crêpes, fines et dorées, symbolisent le retour de la lumière avec l’approche du printemps. Mais religion ou pas, il y a toujours une bonne raison de s’accorder une crêpe ou une galette.

Veganuary : les meilleures adresses du Marais

Veganuary : les meilleures adresses du Marais

Le Veganuary, contraction de ‘vegan’ et ‘January’, est une initiative encouragée au cours du mois de janvier, incitant à adopter un mode de vie végétalien. Cette campagne vise à sensibiliser et à promouvoir les bienfaits de l’alimentation végétalienne pour la santé, l’environnement et le bien-être animal.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Unique club de jazz du Marais, le 38Riv est le temple du cool et du swing. Rue de Rivoli, entre Saint-Paul et Hôtel de Ville, ses caves voutées sont le port d’attache de la nouvelle scène jazz. Chaque soir, la magie opère.

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Connaissez-vous le bao ? Ce petit pain blanc ultra-moelleux et cuit vapeur est un bun d’origine chinoise (mais on en trouve dans toute l’Asie du Sud-Est) traditionnellement garni de viande ou de légumes – ou les deux. Spécialiste du genre, Superbao, à deux pas du Marais (une adresse côté République…

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !