Valentine Gauthier a créé sa marque éponyme en 2007 avec en tête, le désir d’habiller les femmes pour qu’elles se sentent « bien dans leur vie ».

Sensible au vivant et éco-responsable avant l’heure, la créatrice a su concevoir une garde-robe engagée, fraîche et colorée, aux influences croisées entre art culture et savoir-faire.

Plus qu’une marque de mode, c’est un « style de vie » qu’elle met en scène dans son concept-store atelier du Marais. Généreuse, elle a su s’entourer d’artistes et d’artisans à qui elle fait une place dans cet univers où l’on peut découvrir sa sélection d’objets.

Pour nous, elle partage sa vision du « nouveau luxe », d’une mode durable qui se renouvelle chaque saison avec justesse, sans jamais s’essouffler. Et pour le Marais Mood, elle nous livre ses adresses préférées dans le quartier.

Sandrine Maggiani : Comment définir le vestiaire Valentine Gauthier ?

Valentine Gauthier : « Mon vestiaire témoigne de mon gout pour les couleurs sourdes ou franches et pour un style entre féminité et androgynie. Pas de conformisme tendance dans ce que je propose, mais des vêtements dans lesquels les femmes peuvent exprimer leur différence et leur personnalité ! Je crois à une mode qui rend belle, libre et forte ».

Qu’est-ce que le nouveau luxe et comment la marque Valentine Gauthier s’y inscrit-elle ?

« Je crée depuis 2009 un vestiaire dans la démarche de ce que j’appelle le « nouveau luxe » qui se définit par le choix des matières pour leurs qualités environnementales, les finitions dans le montage, les partenaires sélectionnés, les productions en petites séries et le travail de création. J’ai toujours pensé ma mode ainsi, depuis mes débuts, et je continue ! »

Qu’est-ce qui différencie votre marque de toutes les marques de mode engagées aujourd’hui ?

« Quand on aime mes vêtements on adopte, à mes côtés, une façon plus responsable de consommer. L’authenticité, le respect de la tradition dans la fabrication, l’utilisation de procédés innovants et respectueux, matières naturelles, recyclées ou durables. Notre sincérité aussi. Nous rendons visible toute notre démarche jusqu’à rendre publique notre atelier qui désormais donne sur rue à côté de notre boutique du Marais ».

Pourquoi avoir fait de votre boutique un espace « lifestyle » ?

« En ouvrant notre boutique du Marais aux artistes et artisans qui partagent notrev vision, notre désir est de défendre le beau et le savoir-faire en valorisant l’artisanat. A travers cette contribution, je souhaite partager l’émotion des pièces uniques. Ce sont des objets qui se transmettent, se gardent, à l’inverse de la consommation sans âme et jetable ».

Quelle est votre vision de la mode durable face aux changements incontournables des modes de création et de consommation ?

« Nous revenons simplement à du bon sens. Ces changements incontournables nous demandent d’être encore plus à l’écoute de nos clientes pour aller vers une mode plus adaptée, plus juste, ce que nous faisons déjà en produisant en petite série, mais cela devrait devenir une norme, tout comme l’ultra transparente. Même si un vêtement produit en respectant ce cercle vertueux est forcément plus cher, cela nous apprend à consommer moins mais mieux ».

Que souhaitez-vous communiquer à votre communauté, vos clientes et à ceux qui vous découvrent ?

« Le désir de redonner du bonheur et du sens à nos vies et de cesser cette course en avant. C’est un travail que chacun peut faire à son échelle, par ses actions même les plus banales. Il ne faut pas hésiter à prendre la parole sur ces sujets et à combattre l’absurdité d’un monde qui est devenu mortifère ».

Pourquoi le Marais reste “votre village parisien” ?

« Le marais est historiquement un quartier d’artisans et de faiseurs.
Même s’il est devenu un quartier d’art et de création maintenant trop envahi par des chaînes de marques qui surfent sur ce courant alternatif, certains heureusement, continuent à le défendre sur ces principes qui sont essentiels ».

Les adresses fétiches de Valentine Gauthier dans le quartier ?

• Culture et lecture
Les galeries d’art : Perrotin, Thaddeus Ropac, Thomas Bernard, Marianne Goodman, Philippe Jousse. La Librairie OFR pour les livres d’art et les magazines.
• Musique
Le rock indépendant, l’indie surtout, mais les concerts classiques en plein air de ArteMusica à l’hôtel de Sauroy sont merveilleux, rendent hommage à la beauté du lieu, sont totalement indépendants et nous transportent dans un Paris poétique.
• Café
Maison Plisson parce que les produits sont d’exception et surtout parce qu’à sa tête se trouve Delphine une drôle de guerrière qui ne cesse de se remonter les manches.
• Resto
Ogata, le temple luxueux du raffinement japonais
• Fleuriste
Castor Fleuriste
• Bien-être
Maison Suisen véritable ryokan dédié au massage
• Jardin
Le jardin de l’Institut Suédois ou le jardin des rosiers Joseph Migneret.

Texte : Sandrine Maggiani

20.04.21

ENVIE DE SHOPPING ?

Dans ma valise : dix produits « made in le Marais »

Dans ma valise : dix produits « made in le Marais »

Partir en vacances, oui… mais pas sans emporter dans sa valise quelques objets « made in Le Marais » ! Loin de chez soi, certains produits, souvent bio et de qualité, se révèlent utiles et réconfortants. Ils peuvent aussi servir de cadeaux à offrir. Et, dans tous les cas, il est bon de soutenir…

Indress, une mode dopée à la douceur de vivre

Indress, une mode dopée à la douceur de vivre

Pour Wies Schulte, créatrice de la marque Indress, « l’allure » est une question de simplicité raffinée et de légèreté. Dans sa boutique du Marais, en plein cœur de Paris, elle dope ses collections féminines de pigments et d’optimisme, glisse de la joie, de la bonne humeur et de la surprise.

À deux c’est mieux ! Twins, le hot spot mode à (re)découvrir…

À deux c’est mieux ! Twins, le hot spot mode à (re)découvrir…

Twins, c’est d’abord un duo de jumeaux « globetrotters parisiens », qui à défaut de trouver LE concept-store idéal ont créé leur « lifestore ». Un lieu hybride où mode confidentielle, design facile à vivre et coffee shop nous invitent à partager leur sens de l’hospitalité.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Le chiffre est considérable : en deux ans, Paris a perdu 11.000 écoliers en deux ans, passant de 159.110 enfants en septembre 2019 à 148.138 en 2021. Ce qui représente une baisse globale des effectifs de – 4,5%. Dans le quartier du Marais, où 4149 enfants sont actuellement scolarisés…

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

C’est bien connu : « C’était mieux avant ! » Les nostalgiques et autre « rétromaniaques » seront donc au rendez-vous du 22e du salon du vintage, à la halle du Carreau du Temple, dans le Marais, à Paris. Pas moins de 100 marchands se partageront les 2 000m2 pour exposer vêtements, voitures…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This