Connaissez-vous la magnifique église baroque Saint-Paul-Saint-Louis ? Cette église dont le cardinal Richelieu célébra la première messe le 9 mai 1641. Cette église où Madame de Sévigné fut baptisée. Cette église dont Marc-Antoine Charpentier (oui, oui, le compositeur du Te Deum qui devint le thème de l’Eurovision de l’ORTF !) fut le maître de musique. Cette église à qui Victor Hugo offrit deux bénitiers à l’occasion du mariage de sa fille.

Eh bien, figurez-vous que cette église a été… graffitée. Mais c’était bien avant le temps des graffiteurs et du street art.

Sur un pilier, au côté droit de la nef, on peut lire cette inscription étonnante : “République française ou la mort. “

On a longtemps pensé que c’était l’œuvre d’un révolutionnaire de 1789 avant que les historiens ne s’orientent vers une datation plus tardive : 1871, ce qui laisse croire que c’est l’acte d’un communard.

Quoi qu’il en soit, toutes les tentatives visant à effacer ce témoignage de l’histoire ont échoué.

On peut le constater : la pierre a été frottée afin de se débarrasser de l’inscription impie. Plus récemment, l’usage de détergent n’a eu qu’un seul effet : ajouter une couleur bleue aux lettres et… les rendre plus lisibles !

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

POUR LES PASSIONNÉS D’HISTOIRE

Les secrets de l’église Saint-Paul-Saint-Louis

Les secrets de l’église Saint-Paul-Saint-Louis

Fondation jésuite, l’église Saint-Louis (aujourd’hui Saint-Paul-Saint-Louis) a été bâtie au XVIIe siècle. La « Compagnie de Jésus », fondée par saint Ignace de Loyola en 1539, s’installe à Paris au milieu du siècle, du côté de la Montagne-Sainte-Geneviève, puis ici, en 1580.

14 juillet : « Mais c’est une révolte ? – Non, Sire, c’est une révolution ! »

14 juillet : « Mais c’est une révolte ? – Non, Sire, c’est une révolution ! »

L’histoire de la prison de la Bastille commence au XIVe siècle avec la construction de la forteresse en un temps record, de 1370 à 1383. Treize ans seulement ! Nous sommes en 1358, sous le règne de Charles V, aux pires heures de la Guerre de Cent Ans. Le royaume de France est presque entièrement aux mains des Anglais et son roi, Jean « le Bon », leur prisonnier depuis deux ans.

14 juillet : où voir les vestiges de la bastille

14 juillet : où voir les vestiges de la bastille

Beaucoup de Parisiens l’ignorent : il est encore possible de visiter, à Paris, la prison de la Bastille – ou plutôt : ce qu’il en reste – mais… pas à la Bastille. Des vestiges des fondations du pénitencier ont en effet été retrouvés en 1899 lors de la construction de la ligne 1 du métro. Et déplacés à 600…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Notre-Dame 3 ans après

Notre-Dame 3 ans après

Nous recevons dans Mood(ern) Romain Gubert, grand reporter au journal Le Point et auteur de « La nuit de Notre-Dame : Par ceux qui l’ont sauvée » un livre écrit à partir des nombreux témoignages de la Brigade de Sapeurs-pompiers de Paris recueilli très vite après l’incendie. Il va nous parler presque 3 ans après ce terrible incendie…

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Le Luminor Hôtel de ville est unique en son genre, puisque c’est le seul cinéma du Marais. Fondé en 1912, c’est l’un des premiers cinémas muets de Paris, apprécié pour ses 700 places et son balcon. En 1960, après avoir été fermé durant la Seconde Guerre mondiale, Il rouvre ses portes…

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Paris n’est plus une fête, la capitale ne danse plus, la ville lumière est comme engourdie, elle est devenue un fantôme sinistre après 22 heures. Seules quelques rares poches de résistance légales hors confinement, illégales lorsqu’un nouveau variant surgit maintiennent la nuit parisienne.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This