Emmanuel Perrotin, ce ne sont pas seulement une galerie d’art contemporain dans Le Marais et une poignée d’autres à travers le monde : New York, Hongkong, Seoul, Tokyo, Shanghai. C’est avant tout une trajectoire comme on les aime, une success story. En deux décennies, ce fils d’un employé de banque et d’une mère au foyer né à Montreuil est devenu l’un des galeristes les plus en vue sur la scène mondiale de l’art contemporain. Et cela sans réseau, sans fortune, sans aucun diplôme.

Tout commence alors que ce jeune homme né en mai 1968 qui fait la fête non-stop enchaîne les petits boulots, de coursier à vidéaste de mariages. Il se rêve scénariste mais une amie noctambule qui, comme lui, fréquente assidûment les Bains Douches, l’emmène dans la galerie de son père. C’est la révélation.

Perrotin, dont la culture artistique s’arrête aux Impressionnistes, apprend que les galeries sont habituellement ouvertes entre 14 et 19h. Des horaires parfaitement compatibles avec la vie d’un bambochard qui se réveille tard. Alors, lorsque quelques mois plus tard, il rencontre un étudiant de SciencesPo qui ouvre une galerie dans le Marais, il en devient l’assistant, puis le communiquant.

Mais, dès 1990, notre autodidacte audacieux se lance à son compte : il ouvre sa propre galerie. Cela lui va comme un gant : il a du nez, de l’optimisme et de l’énergie à revendre. Entre lui et ses artistes, des relations de confiance s’installent. Parmi ceux qu’il aide alors à s’épanouir, certains sont devenus des stars planétaires : Damien Hirst, Takashi Murakami, Marina Abramovic, John Arleder, d’autres encore. Aujourd’hui, la galerie Perrotin représente une cinquantaine de grands noms parmi lesquels Pierre Soulages, Sophie Calle, Takashi Murakami, Xavier Veilhan ou Pharrel Williams. Rien que ça !

Texte : Katia Barillot – Instagram
Photo et vidéo : ©Anaïs Costet – Instagram

06.10.19

LES DERNIÈRES INTERVIEWS DE GENS DU MARAIS

Dans le Marais, Henri Cartier-Bresson renaît

Dans le Marais, Henri Cartier-Bresson renaît

François Hébel, le directeur de la Fondation Cartier-Bresson a de quoi être satisfait. En déménageant dans le Marais (en provenance du quartier Montparnasse) voilà deux ans, l’institution dédiée à l’homme de « l’instant décisif » a doublé son nombre de visiteurs. Figure mythique du neuvième art, ce pionnier de la “Street photographie”…

Docteur Bob and Mister Sinclar

Docteur Bob and Mister Sinclar

Il existe deux Bob Sinclar. Le premier, le plus connu, est un prince des platines, « deejay » international qui met le feu aux nuits Los Angeles, Ibiza ou Rio de Janeiro. C’est également un producteur prolifique, admirateur de Cerrone et Giorgo Moroder et un collectionneur…

Le “trésor” Cognacq-Jay, par Annick Lemoine

Le “trésor” Cognacq-Jay, par Annick Lemoine

A la tête du musée Cognacq-Jay depuis deux ans, Annick Lemoine a l’émerveillement communicatif : l’écouter de parler de « ses » collections du XVIIIe siècle est un régal. Il faut dire que « son » musée s’apparente à un « petit Louvre » avec ses collections étourdissantes rassemblées par le fondateur…

LES DERNIERS ÉVÈNEMENTS DANS LE MARAIS

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Alors que la mairie de Paris a choisi de baptiser du nom d’Arnaud Beltrame l’ancienne caserne de gendarmerie des Minimes, sise rue des Minimes, à deux pas de la place des Vosges, la twittosphère, les radios périphériques et les chaînes d’info continue se sont emballées pour pas grand-chose.

La Nuit Blanche 2020

La Nuit Blanche 2020

la Nuit Blanche 2020 s’offre le tour de Paris le 3 octobre 2020 de 18h à 2h du matin, heure du dernier métro et cette annonce met en joie les amateurs d’art in-situ. D’autant que cette 19ème édition se veut « ciselée et délicate » selon les mots de Christophe Girard, créateur de cet évènement phare et désormais ex-adjoint…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le fabuleux destin des Bains Douches

Le fabuleux destin des Bains Douches

Tout le monde connait, au moins de nom, les Bains-douches, la fameuse discothèque de la rue du Bourg-l’Abbé (entre Beaubourg et le boulevard Sébastopol). Mais qui connait l’histoire des vrais bains-douches ? Tout commence en 1885 lorsque la famille Guerbois fait bâtir un bel immeuble, au numéro 7 de la rue…

Irrésistibles Mochis

Irrésistibles Mochis

Quand Mathilda Motte découvre les mochi, c’est le coup de foudre. Très vite cette ancienne anorexique, assez méfiante à l’égard des sucreries, devient addict à ces petites pâtisseries traditionnelles japonaises composées d’une crème de haricot dans une enveloppe de riz gluant.

Le look de Séréna et Luna

Le look de Séréna et Luna

En pleine vacances de la Toussaint, cette jolie paire de filles était de passage dans le Marais après s’être rendues à l’expo L’Exhibition[niste] consacrée au créateur Christian Louboutin. Serena et Luna nous sont vite apparu comme deux jeunes « femmes puissantes » mais aussi comme des « super potes ».

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This