« Très élégant et chic, canapé 3 places et une chaise longue retapissés, années 1950, composés de palissandre massif dans une bande de laine bleu marine, attribués à Sven Ivar Dysthe. » (g.) – « Veronica Botticelli, Io sono qui, 2019, Technique mixte sur papier » (dr.) – Ayn gallery

En phase avec la beauté de l’île Saint-Louis où elle a élu domicile, la décoratrice d’intérieur Yasmine Azzi dédie sa vie au mobilier, objets, design, aux belles choses. « J’aime partir à la recherche de pièces rares pour le compte d’architectes ou de décorateurs », dit cette femme qui travaille pour des particuliers mais pratique également le sourcing pour des professionnels tels que les architectes d’intérieur américains David Jimenez et Lauren Lozano Ziol.

« Paire fauteuils Paolo Buffa année 1950 et son tissu d’origine Missoni, paravent de l’artiste Marielle Guegan, peinture de l’artiste Ines Hildur » – Ayn gallery

Plusieurs grands noms sont représentés dans son espace de la rue Saint-Louis-en-l’Isle, depuis le Danois Verner Panton à l’Italien Paolo Buffa en passant par le Norvégien Sven Ivar Dysthe. Outre les fauteuils de ces designers illustres, on trouve ici des pieds de lampes de Murano, un paravent signé Marielle Guégan, une enfilade de Florence Knoll, un tabouret mouton de Hans-Peter Krafft mais aussi des tableaux, des photos, etc. Yasmine Azzi a « un œil » aiguisé, qui figure d’ailleurs sur son logo et lui permet de dénicher des pépites.

« Gavina Wassily dans une ambiance nouvellement repensée dans notre galerie. » – Ayn gallery

Pantalon de cuir bordeaux, pull près du corps, queue-de-cheval, cette ancienne journaliste s’est spécialisée dans le mobilier du 20e siècle et fait cohabiter des pièces design qui sortent du lot. « Ce que j’aime, c’est faire découvrir ou redécouvrir le travail d’artistes que les gens méconnaissent, tel le céramiste Jean Roger dont les clients se nommaient Jackie Kennedy ou Margaret d’Angleterre » dit cette polyglotte (français, anglais, allemand, arabe) aussi éclectique que son CV – elle a dirigé une maison d’édition et enseigné à l’université. Alors, partons à la découverte de l’univers de Yasmine Azzi.

Dans sa galerie. Ou dans les deux foires auxquelles elle participe au printemps prochain : Menart Fair (Middle East & North Africa Art) du 12 au 19 mai à Paris et Stockholm Independent Art Fair (Supermarket 2022) du 22 au 29 mai en Suède.

Ayn gallery
20 Rue Saint-Louis en l’Île, 75004 Paris
Lundi de 14h à 19h sur rendez-vous
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tel : 07 87 25 02 80 

« Fauteuil Hans Olsen modele CS 800 nouveau rembourré, pieds ronds coniques en teck. Fabrique chez CS-mobler-Glostrup » – Ayn Gallery

Texte : Katia Barillot

25.02.22

ENVIE DE SHOPPING ?

Les meilleures friperies du Marais

Les meilleures friperies du Marais

En quelques années, le Marais est devenu l’épicentre parisien de vêtement de seconde main. Voici le tour d’horizon du vintage dans le Marais.

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Le général de Gaulle a dit un jour qu’il n’avait qu’un seul rival international : Tintin, le personnage d’Hergé. Les Français, eux, n’ont qu’un seul maître en matière d’élégance : les Italiens. Voilà pourquoi, dans le Marais, à Paris, Arthur Bakerdjian se spécialise depuis 1987 dans la mode homme à l’italienne.

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

Monsieur est une femme ! Non, il ne s’agit pas d’une phrase surréaliste de Magritte mais d’une marque, Monsieur, créée par une femme, Nadia Azoug. Cette ancienne sociologue au physique de tanagra a accompli son rêve : s’imposer dans le monde de la petite joaillerie sans être joaillière ni lapidaire ni gemmologue.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Pour la 20e édition de la Nuit blanche – eh oui, déjà vingt ans – la directrice artistique Kitty Hartl a placé la barre haut. Sa scénographie s’inspire, assure-t-elle, du Jardin des délices, du peintre flamand Jérôme Bosch. Si c’est vrai, alors la fête sera réussie car ce triptyque sur bois datant de 1500…

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Enfin, il a rouvert ! Fermé pendant trois ans pour cause de travaux et de Covid, le café de l’Institut suédois, rue Payenne dans le Marais, a repris du service début septembre. Après un changement de propriétaire… et de nom.

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

Kharkiv, Sloviansk, le Donbass… Réalisées depuis plus de cinquante ans en Ukraine, les photographies de Boris Mikhaïlov (né en 1937) résonnent avec l’actualité. C’est justement dans les villes et régions où Vladimir Poutine sème aujourd’hui la mort que le photographe a promené ses objectifs depuis cinquante ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !