ARTHUR
Etudiant en marketing

Quoi de mieux que la place des Vosges pour se prendre en photo ? Pour Arthur – c’est l’endroit idéal.

C’est donc non loin de là que nous avons rencontré ce résident du Marais qui dit vivre pour « s’auto shooter ! »

C’est surement vrai, mais ce que cet étudiant, en fin d’études et au sourire dévastateur démontre, tout au long de la conversation, c’est son autodérision.

« Le mode de vie de la rive droite me plaît, les gens sont sympas, j’ai mes petits repaires, mes bonnes adresses pour me fournir en macarons. À chaque fois que je sors, je suis comme aimanté par la boutique Pierre Hermé ou celle du chocolatier le Lautrec ».

Arthur qui a vécu dans le 2e puis à Shanghai avant d’atterrir dans le meilleur quartier de Paris, nous parle de ce lieu qui lui procure beaucoup de joie.

« J’aime l’incomparable sentiment de liberté que l’on trouve dans le secteur. Lors de mes études en Chine, j’ai réalisé que contrairement à ici, les gays, même dans les grandes villes ne peuvent pas assumer leur sexualité au grand jour, ils sont si observés qu’ils veillent à rester cacher », explique le jeune homme qui s’apprête à rejoindre la direction marketing d’un grand groupe Français.

Quand on l’interroge sur la mode, une autre de ses addictions, il s’esclaffe : « Je suis une vraie girouette : avant je n’aimais pas Gucci mais au fur et à mesure j’ai commencé à apprécier ce côté flashy, bling bling. Parce qu’en vrai je préfère quand ça claque, quand c’est original. J’adore les marques de luxe : Versace, Balenciaga et Gucci surtout pour les chaussures. Elles sont discrètes, non ? » demande-t-il soudain en désignant celles qu’il porte aux pieds.

On a envie de répondre : « C’est vrai mon cher Arthur, vos chaussures ne sont pas très discrètes, mais justement par les temps qui courent, on préfère l’ostentatoire joyeux à une ennuyeuse tempérance ».

Combinaison – Zara

Ceinture – Gucci

SacAcheté sur un marché de Shangaï

Bob – Gucci

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

14.04.21

T’AS LE (STREET) LOOK COCO

Le look de Léo et Kilian

Le look de Léo et Kilian

“Halte-là !” Lorsque nous les avons arrêtés en prononçant la formule préférée de la “fashion police”, Kilian et Léo étaient sur leurs gardes. Mais leur naturel curieux fut plus fort que leur instinct de défense. Soudain détendu, le duo a partagé avec le Marais Mood un petit moment suspendu.

Le look de Laura et Sara

Le look de Laura et Sara

On l’a vue de loin, Laura, avec ses longues jambes, son short fluo et son afro blond, façon Angela Davis. Styliste modéliste chez Fête impériale, une marque écoresponsable installée dans le Marais, elle se dépêchait, rue Vieille-du-Temple, pour retourner au bureau après sa pause déjeuner.

Le look de Sekhou et Éva

Le look de Sekhou et Éva

Était-ce la chaleur ? En tout cas, par cette journée quasi tropicale (27°, fin mars !), sur les quais de Seine, ce couple-là nous a éblouies, ensorcelées. Elle : le teint de porcelaine et un je-ne-sais-quoi de Béatrice Dalle dans 37,2° le matin.Lui : tout aussi...

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Les “Terres de café” de Christophe Servell (vidéo)

Les “Terres de café” de Christophe Servell (vidéo)

Autrefois, le café était le simple synonyme d’un « expresso » ou d’un « café crème », avalé à la va-vite sur un comptoir en zinc. Mais ça, c’était avant… Aujourd’hui, la précieuse fève cultivée en Colombie, au Brésil, au Costa Rica, Salvador, en Jamaïque, en Éthiopie, au Yémen (et on en passe)…

L’Aveyron… mais dans le Marais !

L’Aveyron… mais dans le Marais !

En bas de la rue Vieille-du-Temple, vers la rue de Rivoli, À la ville de Rodez fait de la résistance ! Alors que les boutiques alentour sont toutes dédiées à la mode, aux cosmétiques ou aux produits détox, cette épicerie de terroir commercialise depuis plus d’un siècle charcuteries…

Podcast : À l’avenir, vous allez aimer les jeuniors

Podcast : À l’avenir, vous allez aimer les jeuniors

Plus d’un an après l’arrivée du covid, la génération des seniors, ou plus volontiers nommée « génération Jeuniors » a été particulièrement affectée par la crise sanitaire et sociale. Mais au-delà de l’incertitude et des contraintes, les jeuniors, qui ont entre 60 et 75 ans, du fait de l’accélération…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This