ARTHUR
Etudiant en marketing

Quoi de mieux que la place des Vosges pour se prendre en photo ? Pour Arthur – c’est l’endroit idéal.

C’est donc non loin de là que nous avons rencontré ce résident du Marais qui dit vivre pour « s’auto shooter ! »

C’est surement vrai, mais ce que cet étudiant, en fin d’études et au sourire dévastateur démontre, tout au long de la conversation, c’est son autodérision.

« Le mode de vie de la rive droite me plaît, les gens sont sympas, j’ai mes petits repaires, mes bonnes adresses pour me fournir en macarons. À chaque fois que je sors, je suis comme aimanté par la boutique Pierre Hermé ou celle du chocolatier le Lautrec ».

Arthur qui a vécu dans le 2e puis à Shanghai avant d’atterrir dans le meilleur quartier de Paris, nous parle de ce lieu qui lui procure beaucoup de joie.

« J’aime l’incomparable sentiment de liberté que l’on trouve dans le secteur. Lors de mes études en Chine, j’ai réalisé que contrairement à ici, les gays, même dans les grandes villes ne peuvent pas assumer leur sexualité au grand jour, ils sont si observés qu’ils veillent à rester cacher », explique le jeune homme qui s’apprête à rejoindre la direction marketing d’un grand groupe Français.

Quand on l’interroge sur la mode, une autre de ses addictions, il s’esclaffe : « Je suis une vraie girouette : avant je n’aimais pas Gucci mais au fur et à mesure j’ai commencé à apprécier ce côté flashy, bling bling. Parce qu’en vrai je préfère quand ça claque, quand c’est original. J’adore les marques de luxe : Versace, Balenciaga et Gucci surtout pour les chaussures. Elles sont discrètes, non ? » demande-t-il soudain en désignant celles qu’il porte aux pieds.

On a envie de répondre : « C’est vrai mon cher Arthur, vos chaussures ne sont pas très discrètes, mais justement par les temps qui courent, on préfère l’ostentatoire joyeux à une ennuyeuse tempérance ».

Combinaison – Zara

Ceinture – Gucci

SacAcheté sur un marché de Shangaï

Bob – Gucci

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

14.04.21

T’AS LE (STREET) LOOK COCO

Le look de Carla et Vincent

Le look de Carla et Vincent

Echapper aux préjugés avec flegme : telle semblait être la fashion attitude de Carla et Vincent. Vêtus de pastel, ils marchaient côte à côte, presque collés l'un à l'autre, comme deux chatons. Peu bavards, on aurait dit qu'ils avaient décidé de ne rien laisser...

Le look de Cannelle

Le look de Cannelle

On a vu débouler d’un pas assuré, rue de Bretagne, cette tige énergique. Alors comment résister à la puissance de cette jeune femme aux longues tresses d’argent et son je ne sais quoi d’énigmatique belle comme une James Bond girl ? Il a fallu un petit moment pour se rappeler qu’on…

Le look de Derek

Le look de Derek

On l’a tout de suite remarqué, Derek : un type élancé, cool, avec des yeux de biche planqués derrière des lunettes noires, déambulant dans le magnifique décor du Marais. Son flegme mêlé à une distinction naturelle, le tout imprégné de culture streetwear, nous a immédiatement plu.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Les inquiétants pigeons d’Adel Abdessemed

Les inquiétants pigeons d’Adel Abdessemed

Les installations d’Adel Abdessemed laissent rarement indifférents. Celle que cette star controversée de l’art contemporain, vient de poser à Paris, dans le Marais, n’échappe pas à la règle. Ses pigeons voyageurs géants, qui sont en réalité des pigeons destructeurs, viennent de se poser…

Jazz : ça swingue au « 38 Riv »

Jazz : ça swingue au « 38 Riv »

Peu avant 20h30, une file de mélomanes patiente sur le trottoir, devant le 38 Riv’ situé comme son nom l’indique au 38, rue de Rivoli. Entre Saint-Paul et Hôtel-de-Ville, voici donc l’entrée du seul club de jazz du Marais – et l’un des rares à Paris – avec son auvent noir, ses trois caves voûtées…

« Trains », pour les grands enfants

« Trains », pour les grands enfants

Accrochés les unes aux autres comme les wagons d’un train couchettes, les six lettres de l’enseigne annoncent clairement les choses. Ici, il est question de « T-r-a-i-n-s » et rien d’autre. Plus exactement : des trains électriques miniatures, un loisir enfantin qui fleure bon la nostalgie.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This