« Les loups sont entrés dans Paris », chantait autrefois Serge Reggiani. Cinquante ans plus tard, c’est un tricératops qui entre dans le Marais !

L’effrayant reptile, herbivore mais hyper dangereux, est exposé en vitrine jusqu’au 15 octobre, rue des Archives, à deux pas du BHV, juste à côté d’Eataly et de la boutique Moncler. Puis, il partira à Drouot, où il sera vendu aux enchères le 21 octobre par les commissaires-priseurs de l’étude Binoche et Giquello.

Mis en vente à 800.000 euros, sa valeur est estimée entre 1,2 entre 1,5 million d’euros.

Big John – c’est son nom – semble sortir tout droit de Jurassic Park, le film de Steven Spielberg. Pourtant, il est bien réel.

Découvert dans le Dakota du Nord, aux États-Unis, en 2014, ce dinosaure est même exceptionnel : « Il n’existe que 41 spécimens de crânes de tricératops dans le monde et seulement une dizaine de squelettes complets », souligne l’expert paléontologue Iacopo Briano.

« Avec ses sept mètres (715 cm exactement) de la tête à queue, Big John est le plus grand tricératops du monde, ce qui le fera entrer dans le livre Guiness des records », ajoute la commissaire-priseur Violette Stcherbatcheff, directrice générale de l’étude Binoche et Giquello.

Mieux : 60% de ses os du corps et 75% de ceux du crâne sont authentiques (les parties manquantes ont été restaurées par moulage), ce qui est un ratio qui sort de l’ordinaire.

« La présence d’un tel animal préhistorique est rarissime, s’enthousiasme Me Stcherbatcheff. C’est une pièce exceptionnelle ; nous nous devions de la présenter au public. »

Exposé en vitrine dans l’ancien magasin Gucci, « Big John » se visite le jeudi et le vendredi.

Les tricératops ont vécu entre -70 et -65 millions d’années dans ce qui est aujourd’hui l’Amérique du Nord avant de s’éteindre lorsqu’un astéroïde a percuté la planète Terre. « Big John et ses congénères n’étaient pas particulièrement aimables, explique en souriant le paléontologue Iacopo Briano. La preuve ? Le tyrannosaure rex, ou T-Rex, n’osait pas s’en approcher… »

Big John était bagarreur. Une perforation au niveau supérieur droit de sa collerette en atteste. Elle est probablement due à un congénère. Lequel a sans doute passé un sale quart d’heure. Parce que Big John, fallait pas le chercher !

Jusqu’au 15 octobre
Exposition publique de « Big John » :

Rue des Archives
13, rue des Archives, 75004 Paris
Les jeudis de 18h à 22h et les vendredis de 12h à 19h.

À l’hôtel Drouot
9 Rue Drouot, 75009 Paris
Lundi 18, mardi 19 et mercredi 20 de 11h à 18h.

Vente de « Big John » et d’autres objets préhistoriques (fossiles, squelettes) à hôtel Drouot, jeudi 21 octobre 2021. Les enchères sont conduites par les commissaires-priseurs de l’étude Binoche et Giquello.

Texte et photos : Axel G. – Instagram

30.09.21

QUE SE PASSE-T-IL AU CARREAU ?

L’heure de l’Afrique au carreau du temple (12-14 nov.)

L’heure de l’Afrique au carreau du temple (12-14 nov.)

C’est l’heure de l’Afrique ! Après le Prix Goncourt attribué au Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, voici la foire d’art et de design d’Afrique AKAA, soit As known as Africa qui s’installe, pour sa 7e édition, dans le Marais, à Paris.

Théâtre au Carreau du Temple : La Possession (28, 29 et 30 oct.)

Théâtre au Carreau du Temple : La Possession (28, 29 et 30 oct.)

Dans cette pièce de théâtre à la limite de la fable horrifique et de la science-fiction, François-Xavier Rouyer explore l’altérité et nous enjoint à regarder, à la marge des emblèmes de la réussite capitaliste, d’autres voies et modèles possibles.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Notre-Dame 3 ans après

Notre-Dame 3 ans après

Nous recevons dans Mood(ern) Romain Gubert, grand reporter au journal Le Point et auteur de « La nuit de Notre-Dame : Par ceux qui l’ont sauvée » un livre écrit à partir des nombreux témoignages de la Brigade de Sapeurs-pompiers de Paris recueilli très vite après l’incendie. Il va nous parler presque 3 ans après ce terrible incendie…

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Le Luminor Hôtel de ville est unique en son genre, puisque c’est le seul cinéma du Marais. Fondé en 1912, c’est l’un des premiers cinémas muets de Paris, apprécié pour ses 700 places et son balcon. En 1960, après avoir été fermé durant la Seconde Guerre mondiale, Il rouvre ses portes…

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Paris n’est plus une fête, la capitale ne danse plus, la ville lumière est comme engourdie, elle est devenue un fantôme sinistre après 22 heures. Seules quelques rares poches de résistance légales hors confinement, illégales lorsqu’un nouveau variant surgit maintiennent la nuit parisienne.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This