Coffrets de brigadeiros (g.), « Açaí na tigela » (dr.) chez Brigadeiros d’Alis

Roses, verts, blancs : derrière le comptoir de ce nouveau salon de thé de la rue des Gravilliers, dans le Marais, les brigadeiros, alignés en rang, attirent immédiatement l’œil. Les brigadeiros (brigadiers, en portugais) sont des friandises populaires au Brésil mais méconnues en France. Un déficit de notoriété auquel Brigadeiro d’Alis entend remédier.

La recette ? Les brigadiers, un peu comparables à des truffes, se composent de lait concentré, de cacao et enrobées de coco, d’éclat d’amande, de pistache, de fève de cacao ou de pralin. Croquant, fondant, sucré et un brin régressif. Grand classique des événements familiaux, on en déguste aussi sur les plages brésiliennes où des vendeurs ambulants les proposent sans qu’il soit besoin de bouger de son transat.

Brigadeiros d’Alis

C’est en les confectionnant pour des collègues que Laeticia, co-créatrice franco-brésilienne de la boutique, les a fait découvrir à Vuthean. Séduit par ces coquettes petites sphères, ce dernier décide de lui en commander pour son fils. Devant le succès de ces préparations, tous les deux décident de quitter leur job pour monter un commerce en ligne et, depuis peu, une boutique.

La décoration bohème, rappelle l’ambiance des magasins d’Ipanema, le quartier tendance de Rio de Janeiro. On y croise des Brésiliens qui ont la saudade (nostalgie) du pays et des Parisiens curieux de savoir à quoi ressemble la madeleine de Proust brésilienne.

Intérieur du salon de thé Brigadeiros d’Alis

À l’occasion de cet escapade tropicale en plein Paris, on goûte à d’autres saveurs “made in Brasil”, comme l’incontournable et classique pao de queijo (petit pain au fromage en forme de gougère), les jus de fruits pressés minute à la façon carioca ou le café zinho (un petit café), voire un coffeedeiro (au lait concentré) accompagné d’un banana bread moelleux. On se fait du bien, aussi, avec un Açaï Bowl de compétition, à base d’açaï, cette petite baie d’Amazonie hypervitaminée et antioxydante. Brigadeiro d’Alis, c’est tudo bom !

Les Brigadeiros d’Alis
38 Rue des Gravilliers, 75003 Paris
Du mardi au vendredi de 11h à 19h
Le samedi et le dimanche de 10h à 18h30
Fermé le lundi
Tél : 06 70 91 81 60

Brigadeiros d’Alis

Texte : Tiana Salles

13.03.23

C’EST L’HEURE DU GOÛTER !

Dans le Marais, des crêpes pas comme les autres

Dans le Marais, des crêpes pas comme les autres

Quel point commun entre les crêpes et la religion ? La chandeleur, quarante jour après Noël, célèbre la présentation de Jésus au temple. C’est devenu une fête. Les crêpes, fines et dorées, symbolisent le retour de la lumière avec l’approche du printemps. Mais religion ou pas, il y a toujours une bonne raison de s’accorder une crêpe ou une galette.

Veganuary : les meilleures adresses du Marais

Veganuary : les meilleures adresses du Marais

Le Veganuary, contraction de ‘vegan’ et ‘January’, est une initiative encouragée au cours du mois de janvier, incitant à adopter un mode de vie végétalien. Cette campagne vise à sensibiliser et à promouvoir les bienfaits de l’alimentation végétalienne pour la santé, l’environnement et le bien-être animal.

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Unique club de jazz du Marais, le 38Riv est le temple du cool et du swing. Rue de Rivoli, entre Saint-Paul et Hôtel de Ville, ses caves voutées sont le port d’attache de la nouvelle scène jazz. Chaque soir, la magie opère.

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Connaissez-vous le bao ? Ce petit pain blanc ultra-moelleux et cuit vapeur est un bun d’origine chinoise (mais on en trouve dans toute l’Asie du Sud-Est) traditionnellement garni de viande ou de légumes – ou les deux. Spécialiste du genre, Superbao, à deux pas du Marais (une adresse côté République…

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !