Tête de liste de la candidate Agnès Buzyn pour Paris Centre, Pacôme Rupin, trente-quatre ans, est député LREM dans la VIIe circonscription (IVe et XIe arrondissements). Conseiller municipal PS en 2014 dans le IVe arrondissement, il a rejoint le parti d’Emmanuel Macron lors de sa création en 2016.

Quel est, selon vous, le bilan d’Anne Hidalgo ?

La municipalité sortante n’a pas été attentive aux problèmes du quotidien : propreté, voirie, mobilier urbain, organisation des déplacements. Bref, tout ce qui touche l’espace public. D’autre part, la gestion de la maire est trop centralisée. Elle ne délègue pas. Lorsque j’étais adjoint au maire, nous étions faussement concertés et pas du tout écoutés.

Un exemple : le sens d’une petite rue doit être décidé entre un élu local et les riverains plutôt que dans les bureaux de l’hôtel de ville. D’une façon générale, la ville et les services ont été mal gérés sur le plan financier et même sur le plan de l’efficacité. L’endettement de la ville est terrible.

Mais la municipalité a mis l’accent sur les mobilités douces, non ?

Anne Hidalgo a cassé le vélib’ et elle s’est débrouillée pour dire que c’était la faute des autres. C’est l’échec le plus symbolique de sa mandature. Quant à la fermeture des voies sur berges, cela a été mal pensé. Mieux aurait valu faire une ligne de bus express. Mais on a simplement fermé les berges et on attend toujours le bus. Son argument est que la faute en revient à la région… un peu facile. La réalité, c’est qu’aujourd’hui les bus circulent plus lentement et se retrouvent dans les embouteillages.

Vos priorités pour Paris ?

Préserver la vie de quartier, stopper le déclin démographique des arrondissements. La population des quatre arrondissements de Paris Centre a fortement diminué en six ans. Il y a des appartements vides (27% de logements vacants), des classes qui ferment, des commerces qui ont du mal à vivre. Il faut mener des actions résolues pour contrer Airbnb. La ville doit mettre en place une brigade spécifique pour les arrondissements du centre afin de sanctionner ceux qui trichent et accompagner ceux qui se sont trompés de bonne foi.

Que pensez-vous de la fusion des quatre arrondissements ?

C’est une mauvaise idée proposée par Anne Hidalgo à la fin du quinquennat de François Hollande. Pour moi, sectorisation ne signifie pas fusion. La mairie de secteur, celle du IIIe, doit pouvoir coexister avec les mairies d’arrondissement, qui doivent perdurer avec des services de proximité, une police municipale, un guichet unique pour les démarches administratives, les mariages maintenus. Chaque maire devrait avoir sa spécialité, par exemple : logement, crèches et affaires scolaires dans le IIe, musique amateur, nouveau conservatoire et un bel auditorium dans le IVe, service du patrimoine dans le Ier.

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

10.03.20

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Expo : le roman-photos de la chanson française

Expo : le roman-photos de la chanson française

Amoureux de la chanson française, cette exposition est pour vous ! Accrochées aux grilles des jardins Saint-Paul (entre la Seine et l’église Saint-Paul), 40 portraits d’artistes signés Patrick Ullmann racontent trente ans d’amour de la musique et de ses interprètes, de Brel à Lavilliers…

Les Journées du Patrimoine dans le Marais (18-19 sep)

Les Journées du Patrimoine dans le Marais (18-19 sep)

Depuis 1984, les journées du patrimoine attirent chaque année une foule de curieux dans des lieux habituellement fermés au public ou parfois ouverts au public mais simplement méconnus. Nombre d’entre eux se trouvent logiquement dans le cœur historique de Paris : le Marais.

Développement désirable à la Paris Design Week (9-18 Sep)

Développement désirable à la Paris Design Week (9-18 Sep)

Paris Design Week qui, cette année, met à l’honneur le « développement désirable », se décline d’abord en chiffres : pendant 10 jours et 5 soirées, 200 lieux balisent 9 promenades thématiques dans 4 quartiers parisiens. Et cela du 9 au 18 Septembre 2021.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Après la pandémie, où en sont les galeries ? (podcast)

Après la pandémie, où en sont les galeries ? (podcast)

Aspasia Krystalla, © Le Marais MoodAujourd’hui dans moderne on reçoit Marie papillon. Cette maraisienne occupe une fonction prestigieuse : elle est Présidente du Comité Professionnel des Galeries d’Art et est galeriste elle-même. Elle nous reçoit dans sa galerie situé...

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Contrairement à la célèbre goélette fantôme du même nom (retrouvée au large des Açores en 1872, avec sa cargaison mais sans son équipage), le Mary Céleste est toujours habité. Loin d’être abandonné, ce bar à cocktails ne désemplit pas, probablement grâce au savant dosage…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This