Tête de liste de la candidate Agnès Buzyn pour Paris Centre, Pacôme Rupin, trente-quatre ans, est député LREM dans la VIIe circonscription (IVe et XIe arrondissements). Conseiller municipal PS en 2014 dans le IVe arrondissement, il a rejoint le parti d’Emmanuel Macron lors de sa création en 2016.

Quel est, selon vous, le bilan d’Anne Hidalgo ?

La municipalité sortante n’a pas été attentive aux problèmes du quotidien : propreté, voirie, mobilier urbain, organisation des déplacements. Bref, tout ce qui touche l’espace public. D’autre part, la gestion de la maire est trop centralisée. Elle ne délègue pas. Lorsque j’étais adjoint au maire, nous étions faussement concertés et pas du tout écoutés.

Un exemple : le sens d’une petite rue doit être décidé entre un élu local et les riverains plutôt que dans les bureaux de l’hôtel de ville. D’une façon générale, la ville et les services ont été mal gérés sur le plan financier et même sur le plan de l’efficacité. L’endettement de la ville est terrible.

Mais la municipalité a mis l’accent sur les mobilités douces, non ?

Anne Hidalgo a cassé le vélib’ et elle s’est débrouillée pour dire que c’était la faute des autres. C’est l’échec le plus symbolique de sa mandature. Quant à la fermeture des voies sur berges, cela a été mal pensé. Mieux aurait valu faire une ligne de bus express. Mais on a simplement fermé les berges et on attend toujours le bus. Son argument est que la faute en revient à la région… un peu facile. La réalité, c’est qu’aujourd’hui les bus circulent plus lentement et se retrouvent dans les embouteillages.

Vos priorités pour Paris ?

Préserver la vie de quartier, stopper le déclin démographique des arrondissements. La population des quatre arrondissements de Paris Centre a fortement diminué en six ans. Il y a des appartements vides (27% de logements vacants), des classes qui ferment, des commerces qui ont du mal à vivre. Il faut mener des actions résolues pour contrer Airbnb. La ville doit mettre en place une brigade spécifique pour les arrondissements du centre afin de sanctionner ceux qui trichent et accompagner ceux qui se sont trompés de bonne foi.

Que pensez-vous de la fusion des quatre arrondissements ?

C’est une mauvaise idée proposée par Anne Hidalgo à la fin du quinquennat de François Hollande. Pour moi, sectorisation ne signifie pas fusion. La mairie de secteur, celle du IIIe, doit pouvoir coexister avec les mairies d’arrondissement, qui doivent perdurer avec des services de proximité, une police municipale, un guichet unique pour les démarches administratives, les mariages maintenus. Chaque maire devrait avoir sa spécialité, par exemple : logement, crèches et affaires scolaires dans le IIe, musique amateur, nouveau conservatoire et un bel auditorium dans le IVe, service du patrimoine dans le Ier.

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

10.03.20

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Paris a voté contre les SUV. Mais seulement 6% des habitants se sont déplacées aux urnes. Sur les 1 374 532 Parisiens inscrits, 78 121 ont participé au scrutin. Avec 54,55 % de votes favorables, la majorité a exprimé sa volonté de taxer ces mastodontes des rues parisiennes.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !