C’est un disquaire pour amateurs de vinyles « collectors », mais c’est aussi un coffee-shop aux allures de mini lounge – murs rose poudré, fauteuils bordeaux – conçu par l’architecte d’intérieur Pierre Gonalons. Chez Rupture, le service à table est certes momentanément interrompu pour cause de Covid mais on sent bien que, rue du Vert-Bois (3e), ce lieu chaleureux veut donner le « la ». Cette artère possède d’ailleurs le potentiel pour devenir la jumelle de sa voisine, la rue Notre-Dame-de-Nazareth qui, en peu de temps, est devenu l’un des axes les plus tendances du Haut Marais. 

En entrant chez Rupture, on pense fatalement au roman Haute-Fidélité (1995), de Nick Hornby, qui raconte l’histoire d’un gérant de magasin de disques londonien qui passe son temps à créer ses « Top 5 » personnels : les cinq meilleures faces A de tous les temps, les cinq films préférés de son père, les cinq meilleures chansons pop parlant de la mort, etc. 

En la matière, il y a ici de quoi faire ! Le magasin abrite une belle collection de 2500 vinyles : jazz, soul, RNB ou encore de rap. Le choix s’étend de Keith Jarrett à Serge Gainsbourg en passant par John Coltrane, Michael Jackson, RunDMC, Jay-Z ou John Lee Hooker. C’est éclectique, comme le créateur du lieu Alexandre Sap, un ex-ingénieur du son passé par Taratata qui a monté plusieurs labels et produit des campagnes internationales (pour Hermès, Cartier, Fendi, Dom Pérignon) et travaillé de nombreuses stars (Lou Reed, Phoenix, Jay-Z, Lady Gaga. etc.) avant de jeter son dévolu sur la rue du Vert-Bois 

Les amateurs de « rarities » ne seront pas déçus. Ici se cachent des pépites, tel ce pressage original de l’album Mélodie Nelson (Gainsbourg, 1971) à 200€, la B.O.F. de L’Homme-orchestre (un film avec Louis de Funes) composé par François de Roubaix vendu un 500€ ou encore des pochettes « collector » dessinées par Andy Warhol. A vos platines ! 

Rupture Record Store
11 Rue du Vertbois, 75003 Paris
Du mardi au vendredi de 14h à 19h
Le samedi de 11h à 20h
Le dimanche de 12h à 19h
Fermé le lundi
Tél : 07 50 88 69 50

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

19.03.21

LE LÈCHE-VITRINES, C’EST PAR ICI

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Une petite portion de « Parcelles »

Une petite portion de « Parcelles »

Pour un restaurant situé dans le Marais, le nom est bien choisi : « Parcelles ». Il évoque bien sûr ces parcelles de vignobles mais aussi, peut-être, des parcelles de Marais, entre la rue Beaubourg et celle du Temple. Sachant que l’établissement se trouve rue Chapon (un chapon est…

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Contrairement à la célèbre goélette fantôme du même nom (retrouvée au large des Açores en 1872, avec sa cargaison mais sans son équipage), le Mary Céleste est toujours habité. Loin d’être abandonné, ce bar à cocktails ne désemplit pas, probablement grâce au savant dosage…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Le chiffre est considérable : en deux ans, Paris a perdu 11.000 écoliers en deux ans, passant de 159.110 enfants en septembre 2019 à 148.138 en 2021. Ce qui représente une baisse globale des effectifs de – 4,5%. Dans le quartier du Marais, où 4149 enfants sont actuellement scolarisés…

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

C’est bien connu : « C’était mieux avant ! » Les nostalgiques et autre « rétromaniaques » seront donc au rendez-vous du 22e du salon du vintage, à la halle du Carreau du Temple, dans le Marais, à Paris. Pas moins de 100 marchands se partageront les 2 000m2 pour exposer vêtements, voitures…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This