Voici les noms connus à ce jour des têtes de listes du Marais pour les élections municipales du 15 et 22 mars prochain.

Notons tout d’abord que pour les habitants du Marais, les choses changent. Les électeurs ne voteront plus pour déterminer leur maire d’arrondissement : un pour le 3e, un autre pour le 4e.

A compter de 2020, un nouveau découpage réunit les quatre premiers arrondissements en une seule circonscription, Paris-Centre, avec un maire unique. Elle enverra huit conseillers municipaux au Conseil de Paris (à titre de comparaison, le 12e en envoie dix et le 15e, dix-huit).

Les têtes de listes sont les suivantes :

Ariel Weil (liste Anne Hidalgo, Paris en Commun).
Conseiller d’arrondissement du 4e depuis 2014, maire de ce même arrondissement depuis 2017, Ariel Weil, 45 ans, est un économiste, spécialiste des crises financières et de la dette. Il est né dans le Marais, où il vit et élève ses enfants.

Pacôme Rupin (liste Benjamin Griveaux, LREM).
Conseiller d’arrondissement du 4e depuis 2014, Pacôme Rupin, 34 ans, a quitté le PS pour rejoindre LREM à sa création en 2016. Il a été élu député En Marche ! en 2017 dans la 7e circonscription (4e et une partie 11ème arrondissement).

Anne Lebreton (liste Villani).
Candidate indépendante en 2014, elle a alors obtenu 5,8% avant de rallier le candidat PS du 4e (où elle avait créé une association de parents d’élèves et élevé ses quatre enfants). Un arrondissement dont elle est devenue maire-adjointe chargée des solidarités et des personnes âgées. Elle est de père breton et de mère américaine.

Benjamin Djiane (liste Gaspard Gantzer).
Ancienne « plume » de Manuel Valls au ministère de l’intérieur puis à Matignon, Benjamin Djiane a été adjoint à la sécurité et à la propreté auprès du maire (PS) du 3e arrondissement Pierre Aidenbaum.

Raphaëlle Rémy-Leleu (liste David Belliard, EELV).
Ex-porte parole de l’association Osez le Féminisme, la candidate écolo de 27 ans a milité dans des organisations étudiantes et des associations d’aide aux sans papiers. Contractuelle de la fonction publique, elle est actuellement sans emploi. Elle vit à Paris depuis dix ans.

Texte : Katia Barillot – Instagram

29.11.19

LES DERNIERS ÉVÈNEMENTS DANS LE MARAIS

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Alors que la mairie de Paris a choisi de baptiser du nom d’Arnaud Beltrame l’ancienne caserne de gendarmerie des Minimes, sise rue des Minimes, à deux pas de la place des Vosges, la twittosphère, les radios périphériques et les chaînes d’info continue se sont emballées pour pas grand-chose.

La Nuit Blanche 2020

La Nuit Blanche 2020

la Nuit Blanche 2020 s’offre le tour de Paris le 3 octobre 2020 de 18h à 2h du matin, heure du dernier métro et cette annonce met en joie les amateurs d’art in-situ. D’autant que cette 19ème édition se veut « ciselée et délicate » selon les mots de Christophe Girard, créateur de cet évènement phare et désormais ex-adjoint…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Les nouveaux nomades du travail 2.0

Les nouveaux nomades du travail 2.0

La crise sanitaire a transformé nos styles de vie : nous n’occupons plus nos lieux de travail ni nos espaces à vivre comme avant. En quelques jours et sur de nombreux mois maintenant, des milliers d’entreprises ont mis en place des mesures inédites comme le télétravail généralisé, qui aujourd’hui est presque devenu la nouvelle norme…

« Gramme » cantine-épicerie qui fait du lien !

« Gramme » cantine-épicerie qui fait du lien !

Petit par la taille mais grand par le cœur. Depuis le confinement, Gramme, mini néo-cantine de la rue des Archives a su se réinventer en proposant ses recettes maison en version « take-out ». Pas étonnant que dès l’annonce du reconfinement, cette équipe d’hédonistes- bio ait remis le couvert à emporter directement depuis son comptoir.

Galerie Sabine Bayasli, l’art à voir et à vivre

Galerie Sabine Bayasli, l’art à voir et à vivre

Sabine Bayasli est galeriste. En 2020 après des années dans sa galerie d’art contemporain du 9eme, cette ardente « défenseure » de la création depuis plus de vingt ans, a installé « ses » artistes dans un espace blanc et silencieux proche du centre Pompidou. Quelques semaines avant le reconfinement elle y proposait un accrochage…

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This