Voici les noms connus à ce jour des têtes de listes du Marais pour les élections municipales du 15 et 22 mars prochain.

Notons tout d’abord que pour les habitants du Marais, les choses changent. Les électeurs ne voteront plus pour déterminer leur maire d’arrondissement : un pour le 3e, un autre pour le 4e.

A compter de 2020, un nouveau découpage réunit les quatre premiers arrondissements en une seule circonscription, Paris-Centre, avec un maire unique. Elle enverra huit conseillers municipaux au Conseil de Paris (à titre de comparaison, le 12e en envoie dix et le 15e, dix-huit).

Les têtes de listes sont les suivantes :

Ariel Weil (liste Anne Hidalgo, Paris en Commun).
Conseiller d’arrondissement du 4e depuis 2014, maire de ce même arrondissement depuis 2017, Ariel Weil, 45 ans, est un économiste, spécialiste des crises financières et de la dette. Il est né dans le Marais, où il vit et élève ses enfants.

Pacôme Rupin (liste Benjamin Griveaux, LREM).
Conseiller d’arrondissement du 4e depuis 2014, Pacôme Rupin, 34 ans, a quitté le PS pour rejoindre LREM à sa création en 2016. Il a été élu député En Marche ! en 2017 dans la 7e circonscription (4e et une partie 11ème arrondissement).

Anne Lebreton (liste Villani).
Candidate indépendante en 2014, elle a alors obtenu 5,8% avant de rallier le candidat PS du 4e (où elle avait créé une association de parents d’élèves et élevé ses quatre enfants). Un arrondissement dont elle est devenue maire-adjointe chargée des solidarités et des personnes âgées. Elle est de père breton et de mère américaine.

Benjamin Djiane (liste Gaspard Gantzer).
Ancienne « plume » de Manuel Valls au ministère de l’intérieur puis à Matignon, Benjamin Djiane a été adjoint à la sécurité et à la propreté auprès du maire (PS) du 3e arrondissement Pierre Aidenbaum.

Raphaëlle Rémy-Leleu (liste David Belliard, EELV).
Ex-porte parole de l’association Osez le Féminisme, la candidate écolo de 27 ans a milité dans des organisations étudiantes et des associations d’aide aux sans papiers. Contractuelle de la fonction publique, elle est actuellement sans emploi. Elle vit à Paris depuis dix ans.

Texte : Katia Barillot – Instagram

29.11.19

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Où se faire vacciner dans le Marais ?

Où se faire vacciner dans le Marais ?

Le Covid a modifié la physionomie des villes françaises. Et le Marais n’échappe pas à la règle. Partout, de République à Saint-Paul, des barnums en toile blanche, rouge ou noir jalonnent désormais le paysage urbain. Et, du matin au soir, les files n’arrêtent pas. Ici, on dépiste à la chaîne ! Ceci explique cela…

Marchés de Noël : féerie aux portes du Marais

Marchés de Noël : féerie aux portes du Marais

L’un se trouve sur le parvis de l’Hôtel-de-Ville, l’autre place de la Bastille. Deux des principaux marchés de Noël parisien se déploient du 3 décembre au 2 janvier, aux portes du Marais. Ouverts tous les jours de 11 h à 21 h, ils resteront en place jusqu’au lendemain du Nouvel An.

Dure, dure, la vie de (propriétaire de) chien

Dure, dure, la vie de (propriétaire de) chien

Nul besoin de posséder un chien ni même de s’intéresser à l’espèce canine – au Marais Mood, à vrai dire, nous sommes plutôt chats – pour compatir aux difficultés des propriétaires de chiens à Paris. Ceux-ci souhaitent légitimement offrir la meilleure vie possible à leur animal de compagnie.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Notre-Dame 3 ans après

Notre-Dame 3 ans après

Nous recevons dans Mood(ern) Romain Gubert, grand reporter au journal Le Point et auteur de « La nuit de Notre-Dame : Par ceux qui l’ont sauvée » un livre écrit à partir des nombreux témoignages de la Brigade de Sapeurs-pompiers de Paris recueilli très vite après l’incendie. Il va nous parler presque 3 ans après ce terrible incendie…

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Le Luminor Hôtel de ville est unique en son genre, puisque c’est le seul cinéma du Marais. Fondé en 1912, c’est l’un des premiers cinémas muets de Paris, apprécié pour ses 700 places et son balcon. En 1960, après avoir été fermé durant la Seconde Guerre mondiale, Il rouvre ses portes…

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Paris n’est plus une fête, la capitale ne danse plus, la ville lumière est comme engourdie, elle est devenue un fantôme sinistre après 22 heures. Seules quelques rares poches de résistance légales hors confinement, illégales lorsqu’un nouveau variant surgit maintiennent la nuit parisienne.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This