Au moins, les choses sont claires. Avec un nom pareil, le Sinner, c’est-à-dire le pécheur (et non pas le pêcheur à la ligne), est une claire incitation à commettre le péché charnel. A l’heure du Covid, la chose demeure envisageable car cet hôtel luxe, glamour et mystérieux, demeure ouvert pendant la pandémie.

Dans l’une des plus vieilles rues de Paris, la rue du Temple, cet établissement accueille les esthètes à partir de 410 euros la nuitée, dans un décor conçu par l’architecte d’intérieur et designer Tristan Auer. Ce dernier résume l’esprit des lieux en une phrase : “Un bel endroit, c’est un endroit qui vous rend beau”.

L’ambiance arty, sexy, ésotérique joue avec les codes de l’ordre religieux de Templiers (qui se trouvait juste à côté, entre le métro Temple et la mairie du 3e). Et, derrière les portes à heurtoir, les surprises sont nombreuses : certaines chambres abritent des lits à baldaquin, comme dans la chambre Justine – une allusion au marquis de Sade – ; d’autres proposent des lits circulaires, façon James Bond.

Ici, on ouvre un placard et l’on tombe sur des gravures érotiques du XVIIe siècle. Ailleurs, au bar par exemple, l’ambiance a quelque chose de sacré, avec ses cierges et ses vitraux. Tout se passe dans un subtil clair-obscur, nappé d’un léger parfum d’encens.

L’hôtel est en outre idéalement situé, à deux pas de l’église Saint-Elisabeth-de-Hongrie, dans le prolongement de la rue du Temple. Au cas où certains éprouveraient le besoin d‘aller à confesse.

Hôtel Sinner Paris
116 Rue du Temple, 75003 Paris
Tél : 01 42 72 20 00

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Sinner Paris

14.02.21

POUR PRENDRE SOIN DE VOUS, C’EST PAR ICI

S’initier au bien-être holistique au centre « 11h11 »

S’initier au bien-être holistique au centre « 11h11 »

Depuis quelques mois, les centres de soins « holistiques » se multiplient pour répondre à un besoin d’équilibre intérieur et extérieur, de rituels de beauté qui réconfortent, soignent et privilégient le bien-être global. Mais où trouver un lieu qui rassemblerait autour du mieux-être pour tous ?

En mal de nature ? Retrouvez-nous au Jardin des Arts !

En mal de nature ? Retrouvez-nous au Jardin des Arts !

Si comme bon nombre d’entre nous, vous êtes en quête d’un jardin d’hiver où respirer à pleins poumons, c’est au cœur du Marais que vous attend un nouvel écrin de verdure. Parc historique longtemps fermé pour travaux puis pour cause de confinement, il aura fallu attendre juin 2020 pour fouler les pelouses du Jardin des Arts- Albert Schweitzer.

Comment cultiver bien-être et énergie positive pendant le re-confinement

Comment cultiver bien-être et énergie positive pendant le re-confinement

Plus d’excuse pour ne pas pratiquer d’activité physique ! Depuis le confinement « saison 1 », cours de Yoga, Pilates, sports pour retrouver sérénité et vitalité ont fleuri partout sur le net. Pour ne pas se sentir démotivés devant ce choix pléthorique d’offres en ligne, seul un petit nombre de centres de bien-être du Marais sont passés au 100% digital.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Les “Terres de café” de Christophe Servell (vidéo)

Les “Terres de café” de Christophe Servell (vidéo)

Autrefois, le café était le simple synonyme d’un « expresso » ou d’un « café crème », avalé à la va-vite sur un comptoir en zinc. Mais ça, c’était avant… Aujourd’hui, la précieuse fève cultivée en Colombie, au Brésil, au Costa Rica, Salvador, en Jamaïque, en Éthiopie, au Yémen (et on en passe)…

L’Aveyron… mais dans le Marais !

L’Aveyron… mais dans le Marais !

En bas de la rue Vieille-du-Temple, vers la rue de Rivoli, À la ville de Rodez fait de la résistance ! Alors que les boutiques alentour sont toutes dédiées à la mode, aux cosmétiques ou aux produits détox, cette épicerie de terroir commercialise depuis plus d’un siècle charcuteries…

Podcast : À l’avenir, vous allez aimer les jeuniors

Podcast : À l’avenir, vous allez aimer les jeuniors

Plus d’un an après l’arrivée du covid, la génération des seniors, ou plus volontiers nommée « génération Jeuniors » a été particulièrement affectée par la crise sanitaire et sociale. Mais au-delà de l’incertitude et des contraintes, les jeuniors, qui ont entre 60 et 75 ans, du fait de l’accélération…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This