Pour une librairie consacrée à 100% à Paris, on ne peut rêver plus bel emplacement : sur les quais, en vis-à-vis de l’Ile Saint-Louis et… dans le Marais ! Le nom de la librairie lui-même est bien choisi : Le Piéton de Paris, en référence au livre de Léon-Paul Fargue (publié en 1932) qui est une ode à la ville lumière.

Inaugurée voilà deux ans, cette librairie pour amoureux de la capitale possède, en prime le charme cozy d’un deux-pièces parisien avec ses 35 mètres carrés où l’on trouve tout – littérature, recueils d’architecture, livres de photo, bandes dessinées, ouvrages sur les beaux-arts- pourvu qu’il s’agisse d’œuvre en lien avec la ville lumière. La sélection est exhaustive et les conseils de la libraire Frédérique Aubier, avisés.

Lorsqu’on lui demande le nom des auteurs typiquement parisiens, la réponse fuse : Raymond Queneau, Patrick Modiano, Daniel Pennac, Victor Hugo, Honoré de Balzac. « La liste n’est pas figée car Paris elle-même est mouvante », ajoute l’énergique libraire et tirant des étagères un ouvrage consacré à Fréhel, l’influente chansonnière de l’entre-deux-guerres au destin tragique (elle meurt seule dans un hôtel de passe de Pigalle en 1951).

Depuis l’inauguration de la librairie, Frédérique Aubier organisait des signatures d’auteur(e)s à une cadence hebdomadaire. Le Covid-19 a hélas interrompu cette formidable dynamique. Et interrompu, le flot des clients amoureux de Paris qui venaient de loin (de banlieue, de province, de New York, de Séoul…) pour s’approvisionner à la bonne source du Piéton de Paris.

Pour le Marais Mood, c’est l’occasion de rappeler que le soutien aux libraires représente plus que jamais un acte de résistance face à la concurrence débridée d’Amazon (et de ses coursiers sous-payés) qui menace l’existence même des libraires. Et par-là, l’âme de la capitale.

Librairie le piéton de Paris
58, rue de l’Hotel de Ville, 75004 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 18h
Tél : 01 53 69 09 16

Texte : Katia Barillot

25.02.21

LE LÈCHE-VITRINES, C’EST PAR ICI

Le top 3 des terrasses cachées

Le top 3 des terrasses cachées

Après les nourritures de l’esprit, les nourritures terrestres ! En rouvrant ses portes après quatre années de travaux, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a inauguré, côté rue des Francs-Bourgeois, un restaurant en plein air (qui prendra ses quartiers d’hiver en intérieur)…

“Notre Café”, un bon plan doublé d’une bonne action

“Notre Café”, un bon plan doublé d’une bonne action

Non, le Marais n’est pas seulement dédié à la fashion et au tourisme ! N’oublions pas que le 3e et le 4e valorisent aussi l’entraide et le beau projet solidaire. Une nouvelle adresse, aux prix très abordables et installée au sein de l’ancienne caserne des Minimes, en apporte la preuve.

La manufacture de chocolat qui affole les sens

La manufacture de chocolat qui affole les sens

Depuis son ouverture en 2019, Plaq est LE lieu où se précipitent tous les adeptes de chocolat qui avaient perdu le sens du goût. Installée rue du Nil, cette manufacture de chocolat créée par un duo de « re-convertis » au cacao, propose le premier « bean to bar » de Paris…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le top 3 des terrasses cachées

Le top 3 des terrasses cachées

Après les nourritures de l’esprit, les nourritures terrestres ! En rouvrant ses portes après quatre années de travaux, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a inauguré, côté rue des Francs-Bourgeois, un restaurant en plein air (qui prendra ses quartiers d’hiver en intérieur)…

Laurent Le Bon quitte Picasso pour Beaubourg

Laurent Le Bon quitte Picasso pour Beaubourg

Après sept années de bons et loyaux services à la tête du musée national Picasso, Laurent Le Bon, conservateur général du patrimoine, s’en va. Mais il ne part pas loin. Le voici qui préside, depuis le 19 juillet, le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou.

Le look de Anton

Le look de Anton

Avec son air de pâtre grec, nous aurions pu le croiser guidant un troupeau sur les hauteurs de l’île de Naxos. Mais c’est rue Vieille-du-Temple que nous avons rencontré Anton, « berger urbain » épris de fashion qui travaille chez Comme des garçons, l’enseigne japonaise fondée en 1969.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This