Cinquante ans après, les circonstances de la mort du chanteur des Doors dans le Marais restent controversées. Officiellement, Jim Morrison est décédé d’une crise cardiaque dans la baignoire de l’appartement où il résidait avec sa petite amie Pam Courson, au 17 rue Beautreillis (4e) dans la nuit [du 2 au] 3 juillet 1971, voilà exactement un demi-siècle. La police ayant constaté le décès, ils concluent à une crise cardiaque sans effectuer d’autopsie.

En réalité, « le roi lézard » (The Lizard King, l’un de ses surnoms) serait mort d’une overdose dans les toilettes d’un club parisien, le Rock’n’Roll Circus, un bar du boulevard Saint-Germain qui n’existe plus aujourd’hui. L’héroïne lui aurait été fournie par Jean de Breteuil, petit ami de la chanteuse Marianne Faithfull – également présente à Paris le soir du drame – et dealer du milieu rock à l’époque. Breteuil travaillait alors avec un complice lié à la « French connection ».

Rue Beautreillis, 75004 Paris
Immeuble où résidait Jim Morrison, 17, rue Beautreillis, 75004 Paris

Ayant trouvé le cofondateur des Doors inanimé, les dealers l’auraient transporté à son domicile de la rue Beautreillis. Là, ils l’auraient déposé dans la baignoire avant de dicter à Pam Courson la conduite à tenir: appeler la police et dire qu’elle l’a trouvé ainsi à son réveil. Telle est la version, crédible, de Marianne Faithfull, seule survivante de l’époque, qui l’a raconté au magazine britannique Mojo en 2014.

Natif de Californie, l’auteur de L.A. Woman et de Light My Fire a donc fini sa brève existence dans le Marais à l’âge de 27 ans, puis été enterré au cimetière du Père Lachaise, où sa tombe est la plus visitée.

Tombe de Jim Morrison au cimetière du Père Lachaise

Sur l’immeuble de la rue Beautreillis, aucune plaque ne célèbre sa mémoire. Sur la façade, un anonyme a simplement collé une feuille A4 sur laquelle on peut lire : « Jim Morrison did not die here » (Jim Morrison n’est pas mort ici). C’est la seule indication qui permette au passant de savoir que le Marais fut la dernière adresse de l’interprète de « People Are Strange ».

Feuille A4 avec écrit « Jim Morrison did not die here », collée sur la façade du 17, rue Beautreillis, 75004 Paris

Texte : Axel G.

30.06.21

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Paris a voté contre les SUV. Mais seulement 6% des habitants se sont déplacées aux urnes. Sur les 1 374 532 Parisiens inscrits, 78 121 ont participé au scrutin. Avec 54,55 % de votes favorables, la majorité a exprimé sa volonté de taxer ces mastodontes des rues parisiennes.

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

Pour ou contre les SUV vote le 4 février 2024

Pour ou contre les SUV vote le 4 février 2024

Dans le débat sur la circulation à Paris, la question des SUV suscite des discussions animées. Certains prônent une interdiction en raison de leur impact environnemental et de leur encombrement en ville.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Paris a voté contre les SUV. Mais seulement 6% des habitants se sont déplacées aux urnes. Sur les 1 374 532 Parisiens inscrits, 78 121 ont participé au scrutin. Avec 54,55 % de votes favorables, la majorité a exprimé sa volonté de taxer ces mastodontes des rues parisiennes.

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !