Paloma Vauthier – ‘Metanova’ exhibition view at Galleria Continua / Paris, 2022. Photo : Oak Taylor-Smith

« Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années », fait dire Pierre Corneille à Rodrigue, dans Le Cid. Mais la réplique s’applique aussi bien à Paloma Vauthier, plasticienne, photographe, actrice et vidéaste passée par l’école de cinéma Kourtrajmé. A seulement 19 ans, l’artiste surprend par sa maturité comme chacun le constatera à la Galleria Continua, à Paris, dans le Marais, qui lui a donné carte blanche jusqu’au 7 mai 2022.

Cette première exposition en solo s’appelle Metanova et il y est question de métamorphose et de transformation corporelle où chaque humain devient une créature augmentée, fantastique et cybernétique. Ainsi de l’œuvre disruptive Fric Show qui représente une spirale dans laquelle trois danseuses sont plongées dans l’univers des métavers, cet internet en 3D.

Paloma Vauthier – ‘Metanova’ exhibition view at Galleria Continua / Paris, 2022. Photo : Oak Taylor-Smith

Les Polaroids de Paloma Vauthier sont également troublants, avec leur pellicule retravaillée à la main qui procure un effet organique, entre réel et imaginaire. Le clou de l’expo est une époustouflante et courte performance (4 minutes) de pole dance, qui interroge le spectateur sur sa manière de consommer des images. Ainsi, tous les samedis à 17 et 18 heures, l’artiste enroule son corps de sylphide autour de la barre pour un moment hypnotique.

« Si c’est cette performance est aussi courte explique celle qui a précédemment exposé au Centquatre (19e), c’est parce que la pole dance est une discipline éprouvante. Soulever, et maintenir son corps autour de la barre verticale pour faire les figures désirées exige une grande force physique autant que mentale. »

Paloma Vauthier – ‘Metanova’ exhibition view at Galleria Continua / Paris, 2022. Photo : Oak Taylor-Smith

L’artiste a démarré cette discipline à l’âge de 15 ans, avec la volonté de provoquer mais en sachant que cette gymnastique revêt une dimension qui dépasse son image sulfureuse. « C’est un art, venu du monde du cirque, qui libère les femmes », dit-elle. Dans les années 1970, la pole dance a commencé à s’inscrire dans les lieux du cabaret, emmené par des femmes qui, à travers un spectacle érotique jouaient de leur corps, moyennant une contrepartie financière. Cela avait pour vertu de les rendre autonomes. « Je ne nie, évidemment, la charge érotique de la pole dance », dit l’audacieuse artiste qui n’a pas fini d’explorer l’art de la métamorphose.

PS : La Galleria Continua accueille aussi jusqu’au 1er juin, l’exposition Bonne nouvelles de Pascale Marthine Tayou, artiste plasticien que l’on ne présente plus.

Galleria continua
87 Rue du Temple, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tél : 01 43 70 00 88 et 06 74 03 73 65 

Texte : Katia Barillot

24.04.22

LES EXPOS DU MOMENT À VOIR ABSOLUMENT

Expo Philippe Waty : les années 1980 revisited

Expo Philippe Waty : les années 1980 revisited

« Il faut parler de Philippe ! » Ce cri du cœur nous a été lancé par Christophe Gratadou, un galeriste du Marais qui connait bien le travail de Philippe Waty. La rétrospective consacrée à cette figure des années 1980 va aider à faire connaître urbi et orbi l’œuvre de ce créateur emblématique d’une époque encore mésestimée…

Expo « Femmes guerrières », un combat féminin

Expo « Femmes guerrières », un combat féminin

Dans un vieux hangar de la rue de Thorigny – celui de l’Espace Topographie de l’art – l’exposition « Femmes guerrières, femmes en combat » célèbre à partir du 5 mars la Journée internationale des droits des femmes 2022. Et cela, avec un involontaire sens du timing, compte tenu de son titre qui résonne étrangement avec l’actualité du moment…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

On a testé le vinyasa yoga chez Poses

On a testé le vinyasa yoga chez Poses

Nous avons rencontré Lisa, coach sportive à Poses Studio, et testé l’une de ses séances d’entraînement. Nous en sommes ressortis épuisés mais revigorés ! Avant de partir, nous avons pu l’interroger sur le studio.

« Moustache », des glaces très rock’n’roll

« Moustache », des glaces très rock’n’roll

Quel rapport entre la musique rock et les crèmes glacées ? A priori aucun… sauf un certain François-Xavier Goudemand, un professionnel du marketing également fêlé de rock, hard-rock et métal, qui a publié Oh My Rock ! un livre sur l’origine des noms de 101 groupes de musiques publié en 2021.

Le salon Drawing Now fête sa 15ème édition au Carreau du Temple

Le salon Drawing Now fête sa 15ème édition au Carreau du Temple

Après deux ans d’absence, la plus grande foire de dessin contemporain d’Europe est de retour au Carreau du temple ! Le rendez-vous est un incontournable pour tout amateur d’art qui se respecte. Drawing Now accueille cette année plus de 300 artistes et pas moins de 2000 œuvres. Drawing Now…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This