Paloma Vauthier – ‘Metanova’ exhibition view at Galleria Continua / Paris, 2022. Photo : Oak Taylor-Smith

« Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années », fait dire Pierre Corneille à Rodrigue, dans Le Cid. Mais la réplique s’applique aussi bien à Paloma Vauthier, plasticienne, photographe, actrice et vidéaste passée par l’école de cinéma Kourtrajmé. A seulement 19 ans, l’artiste surprend par sa maturité comme chacun le constatera à la Galleria Continua, à Paris, dans le Marais, qui lui a donné carte blanche jusqu’au 7 mai 2022.

Cette première exposition en solo s’appelle Metanova et il y est question de métamorphose et de transformation corporelle où chaque humain devient une créature augmentée, fantastique et cybernétique. Ainsi de l’œuvre disruptive Fric Show qui représente une spirale dans laquelle trois danseuses sont plongées dans l’univers des métavers, cet internet en 3D.

Paloma Vauthier – ‘Metanova’ exhibition view at Galleria Continua / Paris, 2022. Photo : Oak Taylor-Smith

Les Polaroids de Paloma Vauthier sont également troublants, avec leur pellicule retravaillée à la main qui procure un effet organique, entre réel et imaginaire. Le clou de l’expo est une époustouflante et courte performance (4 minutes) de pole dance, qui interroge le spectateur sur sa manière de consommer des images. Ainsi, tous les samedis à 17 et 18 heures, l’artiste enroule son corps de sylphide autour de la barre pour un moment hypnotique.

« Si c’est cette performance est aussi courte explique celle qui a précédemment exposé au Centquatre (19e), c’est parce que la pole dance est une discipline éprouvante. Soulever, et maintenir son corps autour de la barre verticale pour faire les figures désirées exige une grande force physique autant que mentale. »

Paloma Vauthier – ‘Metanova’ exhibition view at Galleria Continua / Paris, 2022. Photo : Oak Taylor-Smith

L’artiste a démarré cette discipline à l’âge de 15 ans, avec la volonté de provoquer mais en sachant que cette gymnastique revêt une dimension qui dépasse son image sulfureuse. « C’est un art, venu du monde du cirque, qui libère les femmes », dit-elle. Dans les années 1970, la pole dance a commencé à s’inscrire dans les lieux du cabaret, emmené par des femmes qui, à travers un spectacle érotique jouaient de leur corps, moyennant une contrepartie financière. Cela avait pour vertu de les rendre autonomes. « Je ne nie, évidemment, la charge érotique de la pole dance », dit l’audacieuse artiste qui n’a pas fini d’explorer l’art de la métamorphose.

PS : La Galleria Continua accueille aussi jusqu’au 1er juin, l’exposition Bonne nouvelles de Pascale Marthine Tayou, artiste plasticien que l’on ne présente plus.

Galleria continua
87 Rue du Temple, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tél : 01 43 70 00 88 et 06 74 03 73 65 

Texte : Katia Barillot

24.04.22

LES EXPOS DU MOMENT À VOIR ABSOLUMENT

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Depuis la Chine lointaine où il est né, au fin fond du désert de Gobi –qui est aussi la terre des Ouïghours jusqu’aux plus importantes galeries d’art parisiennes et le Marais, la trajectoire du peintre Yin Xin est unique, exceptionnelle, sans équivalent.

Mort de Suzanne Tarasiève, galeriste au tempérament de feu

Mort de Suzanne Tarasiève, galeriste au tempérament de feu

Figure haute en couleur de l’art contemporain (et du Marais), la galeriste Suzanne Tarasiève s’est éteinte le 27 décembre 2022, à 73 ans, des suites d’un cancer qu’elle a tenu en respect sans jamais se départir de son tempérament exceptionnel.

Galerie Perrotin : Michel-Ange revisité par Tavares Strachan

Galerie Perrotin : Michel-Ange revisité par Tavares Strachan

C’est beau, impressionnant et surtout cela ressemble beaucoup à la pietà de Michel-Ange, celle placée à l’entrée de la basilique Saint-Pierre de Rome. Normal, il s’agit d’une réplique ! Mais à un détail près. Ici, la Vierge Marie douloureuse tient sur ses genoux le corps du Christ descendu de la Croix avant…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

La jeune génération chinoise du Marais assure

La jeune génération chinoise du Marais assure

Longtemps repliée sur elle-même, à cause de la barrière de la langue, la communauté chinoise du Marais – implantée dans le quartier Arts-et-Métiers depuis 1900 –évolue. Peu à peu, des entrepreneurs trentenaires succèdent à leur parent et l’on assiste à un changement générationnel et culturel spectaculaire.

Le Top 4 des meilleures crêpes du Marais

Le Top 4 des meilleures crêpes du Marais

Fête païenne devenue chrétienne, la chandeleur est surtout la fête des crêpes. En manger apporte, dit-on, richesse et prospérité pour l’année à venir. Cela tombe bien car le Marais compte plusieurs crêperies de qualité qui n’ont rien à envier aux traditionnelles tables de Montparnasse, quartier parisien où les Bretons…

Bleu de Cocagne

Bleu de Cocagne

Boutiques - ModeBleu de Cocagnerend notre vie plus bleueSelon des sondages sur la psychologie des Français, le bleu est leur couleur préférée. Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte  Pas étonnant, donc,...

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !