Adrien Belgrand, Rocailles – acrylique sur toile – 2016 – 150 x 250 cm – Collection privée

Pendant le confinement vous pouvez retrouver les oeuvres de la galerie sur son site internet

Sabine Bayasli est galeriste. En 2020 après des années dans sa galerie d’art contemporain du 9eme, cette ardente « défenseure » de la création depuis plus de vingt ans, a installé « ses » artistes dans un espace blanc et silencieux proche du centre Pompidou.

Quelques semaines avant le reconfinement elle y proposait un accrochage qui témoigne d’une vitalité singulière. Son choix : Adrien Belgrand, artiste-peintre qu’elle suit fidèlement depuis ses débuts.

Depuis sa galerie elle conjugue jolie notoriété et sérieux autour de nouvelles collaborations françaises et internationales, misant sur des artistes émergents et reconnus. Un pari risqué pour Sabine qui, en vraie galeriste de premier marché, produit et promeut les talents pris sous son aile à 100%.

Johann Rivat, LES GEANTS : WILL YOU BITE THE HAND THAT FEED ?
Huile sur toile – 2019 – 100 x 70 cm
Disponible à la galerie

Pourtant, malgré « ou à cause » de la crise sanitaire, le marché semblait lui être favorable. « Le confinement a suscité chez les collectionneurs, néophytes et connaisseurs, le besoin de revenir à l’art, essentiel dans leur vie ». Les artistes qu’elle a eu le flair de défendre ont même entrainé dans ses galeries de jeunes générations d’amateurs désireux d’investir dans l’avant-garde de la création.

Une chose est certaine, après cette pause forcée, la galerie réouvrira ses portes rue du Temple. En attendant, avant de pouvoir croiser l’artiste Adrien Belgrand, une sélection exclusive de son œuvre « Le grand tour » est à découvrir sur le site

Anne-Cécile Surga, Fragile
Marbre rose du Portugal – 2020 – 65 x 28 x 20 cm
Disponible à la galerie

Galerie Sabine Bayasli
99 Rue du Temple, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 12h à 19h
Tél : 06 34 29 40 82

Texte : Sandrine Maggiani

19.11.20

LES EXPOS DU MOMENT À VOIR ABSOLUMENT

Ethan Murrow et son hymne au végétal

Ethan Murrow et son hymne au végétal

La galerie Les filles du Calvaire, abritée au fond d’une cour, accueille jusqu’au 25 novembre le solo show « Magic Soil », (terre magique) de l’Américain Ethan Murrow. Un ensemble inédit d’une quinzaine de peintures et dessins qui rendent hommage à la nature.

Marilyn forever

Marilyn forever

Soixante ans après sa mort, Marilyn incarne toujours l’éternel féminin. Au cœur du Marais, galerie Joseph, l’Expérience Monroe propose une exposition digitale et poétique jusqu’au 21 novembre, pour mieux connaître le mythe et la femme, start uppeuse avant l’heure, entrepreneuse et moderne pour l’époque (liberté sexuelle, psychanalyse etc.).

Peter Bond, le peintre qui vagabonde

Peter Bond, le peintre qui vagabonde

Il y a du David Hockney chez ce peintre-là qui, comme son illustre aîné, illumine le monde avec des couleurs. Mais, comme on le sait, l’Anglais est inabordable – il est l’artiste vivant le plus côté au monde – tandis que l’Australien se négocie entre 1 000 et 5 000 euros selon les formats, à la galerie Gratadou…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Unique club de jazz du Marais, le 38Riv est le temple du cool et du swing. Rue de Rivoli, entre Saint-Paul et Hôtel de Ville, ses caves voutées sont le port d’attache de la nouvelle scène jazz. Chaque soir, la magie opère.

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Connaissez-vous le bao ? Ce petit pain blanc ultra-moelleux et cuit vapeur est un bun d’origine chinoise (mais on en trouve dans toute l’Asie du Sud-Est) traditionnellement garni de viande ou de légumes – ou les deux. Spécialiste du genre, Superbao, à deux pas du Marais (une adresse côté République…

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !