Vue d’exposition – Thermopylae de Cy Twombly, 1991 à Pièce Unique

On connaissait la tendance des boutiques « mono produit », spécialisées dans une seule denrée : miel, confiture, huile d’olive, pâtisserie unique (éclairs ou choux ou mochis) et si maintenant c’était au tour de la culture ?

Le marchand d’art italien Massimo de Carlo – bien connu dans le milieu, il possède deux adresses à Milan, une à Londres et une autre à Hongkong – vient, quant à lui, d’ouvrir « Pièce unique », une galerie qui n’expose qu’une seule œuvre à la fois.

Rudolf Stingel, Kirchner Waldlandschaft mit Bach, 1925 à Piece Unique, photo : ©lannes.thomas

Au 57 de la rue de Turenne, l’endroit, qui a ouvert ses portes en février dernier, expose des œuvres grand format – une seule à la fois, donc – qui trônent en majesté, tournée vers la rue, pour le plus grand plaisir des passants.

L’œil est happé, par les œuvres d’artistes contemporains internationaux qui se succèdent ici, toutes les trois semaines. A l’Américaine Kaari Uppson, à son compatriote Mc Arthur Binion et à l’Italien Rudolph Stingel, succédera bientôt (du 4 mai au 4 juin) Andy Warhol avec un tableau monumental représentant Lucio Amelio.

Vue d’exposition – Vesuvius, d’Andy Warhol, 1995

Ce dernier n’est autre que le créateur du concept « Pièce unique », inauguré voilà 32 ans, sur la rive gauche parisienne, 4, rue Jacques-Callot, dans le 6e, où étaient exposés les grands noms de l’art contemporain. Le galeriste Massimo de Carlo vient de racheter ce concept singulier aux ayants droit, la marque « Pièce unique » étant déposée.

L’histoire se poursuit donc dans le Marais, non loin du musée Picasso, et sur le parcours des autres galeries incontournables du quartier : Thaddeus Ropac, Emmanuel Perrotin, David Zwirner, Karsten Greve, Yvon Lambert, Maria Lund, Maria Wettergren. Covid ou pas, le Marais continue apparemment d’avoir la cote.

Pièce Unique
4 Rue Jacques Callot, 75006 Paris
Tél : 01 43 26 54 58

Lucio Amelio et un élève de l’Accademia au vernissage de la Galerie Pièce Unique (avec une oeuvre de Daniel Buren)
Texte : Katia Barillot

30.04.21

LES EXPOS DU MOMENT À VOIR ABSOLUMENT

Derniers jours de l’expo Lego (jusqu’au 25 sep)

Derniers jours de l’expo Lego (jusqu’au 25 sep)

Bonne nouvelle ! Les jeux vidéo n’ont pas totalement supplanté les jouets traditionnels, ainsi que le montre la résilience du Lego. Pour fêter ses 90 ans, la brique danoise a choisi d’exposer son savoir-faire dans le Marais, à Paris, dans le haut de la rue de Turenne à l’espace Galerie Joseph, sur deux étages.

Mélissa Pinon : des natures mortes pleine de vie

Mélissa Pinon : des natures mortes pleine de vie

Le goût d’une cerise. Le goût du beau. Le goût de l’art. Voilà la thématique de l’exposition « Le goût du sujet » proposée par Mélissa Pinon à Rue de Turenne Galerie, au numéro 64 de la même rue, du 20 au 26 juin. Avec ses natures mortes, l’artiste – qui a été membre de la Casa de Velázquez à Madrid…

Expo Philippe Waty : les années 1980 revisited

Expo Philippe Waty : les années 1980 revisited

« Il faut parler de Philippe ! » Ce cri du cœur nous a été lancé par Christophe Gratadou, un galeriste du Marais qui connait bien le travail de Philippe Waty. La rétrospective consacrée à cette figure des années 1980 va aider à faire connaître urbi et orbi l’œuvre de ce créateur emblématique d’une époque encore mésestimée…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Pour la 20e édition de la Nuit blanche – eh oui, déjà vingt ans – la directrice artistique Kitty Hartl a placé la barre haut. Sa scénographie s’inspire, assure-t-elle, du Jardin des délices, du peintre flamand Jérôme Bosch. Si c’est vrai, alors la fête sera réussie car ce triptyque sur bois datant de 1500…

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Enfin, il a rouvert ! Fermé pendant trois ans pour cause de travaux et de Covid, le café de l’Institut suédois, rue Payenne dans le Marais, a repris du service début septembre. Après un changement de propriétaire… et de nom.

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

Kharkiv, Sloviansk, le Donbass… Réalisées depuis plus de cinquante ans en Ukraine, les photographies de Boris Mikhaïlov (né en 1937) résonnent avec l’actualité. C’est justement dans les villes et régions où Vladimir Poutine sème aujourd’hui la mort que le photographe a promené ses objectifs depuis cinquante ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !