Vue d’exposition – Thermopylae de Cy Twombly, 1991 à Pièce Unique

On connaissait la tendance des boutiques « mono produit », spécialisées dans une seule denrée : miel, confiture, huile d’olive, pâtisserie unique (éclairs ou choux ou mochis) et si maintenant c’était au tour de la culture ?

Le marchand d’art italien Massimo de Carlo – bien connu dans le milieu, il possède deux adresses à Milan, une à Londres et une autre à Hongkong – vient, quant à lui, d’ouvrir « Pièce unique », une galerie qui n’expose qu’une seule œuvre à la fois.

Rudolf Stingel, Kirchner Waldlandschaft mit Bach, 1925 à Piece Unique, photo : ©lannes.thomas

Au 57 de la rue de Turenne, l’endroit, qui a ouvert ses portes en février dernier, expose des œuvres grand format – une seule à la fois, donc – qui trônent en majesté, tournée vers la rue, pour le plus grand plaisir des passants.

L’œil est happé, par les œuvres d’artistes contemporains internationaux qui se succèdent ici, toutes les trois semaines. A l’Américaine Kaari Uppson, à son compatriote Mc Arthur Binion et à l’Italien Rudolph Stingel, succédera bientôt (du 4 mai au 4 juin) Andy Warhol avec un tableau monumental représentant Lucio Amelio.

Vue d’exposition – Vesuvius, d’Andy Warhol, 1995

Ce dernier n’est autre que le créateur du concept « Pièce unique », inauguré voilà 32 ans, sur la rive gauche parisienne, 4, rue Jacques-Callot, dans le 6e, où étaient exposés les grands noms de l’art contemporain. Le galeriste Massimo de Carlo vient de racheter ce concept singulier aux ayants droit, la marque « Pièce unique » étant déposée.

L’histoire se poursuit donc dans le Marais, non loin du musée Picasso, et sur le parcours des autres galeries incontournables du quartier : Thaddeus Ropac, Emmanuel Perrotin, David Zwirner, Karsten Greve, Yvon Lambert, Maria Lund, Maria Wettergren. Covid ou pas, le Marais continue apparemment d’avoir la cote.

Pièce Unique
4 Rue Jacques Callot, 75006 Paris
Tél : 01 43 26 54 58

Lucio Amelio et un élève de l’Accademia au vernissage de la Galerie Pièce Unique (avec une oeuvre de Daniel Buren)
Texte : Katia Barillot

30.04.21

LES EXPOS DU MOMENT À VOIR ABSOLUMENT

Avec l’artiste Malacarne, on plonge dans le Grand Bleu

Avec l’artiste Malacarne, on plonge dans le Grand Bleu

Pourquoi aller à la mer quand on peut la trouver dans le Marais, à la galerie Menouar, rue du Parc-Royal ? Ici, on plonge directement dans le Grand Bleu avec l’œuvre du Malacarne, artiste postimpressionniste du reflet, de la lumière et de l’eau dont le pinceau caresse la surface de la mer.

Susumu Shingu, éloge de la lenteur

Susumu Shingu, éloge de la lenteur

A la galerie Jeanne Bucher Jaeger, espace centenaire au fond d’une cour, se déploie une trentaine de dessins et de sculptures cinétiques, œuvres en mouvement de l’artiste Japonais Susumu Shingu. C’est un courant en vogue dans les années cinquante, emmené par des artistes tels que l’athénien Takis ou le brésilien Soto.

Ethan Murrow et son hymne au végétal

Ethan Murrow et son hymne au végétal

La galerie Les filles du Calvaire, abritée au fond d’une cour, accueille jusqu’au 25 novembre le solo show « Magic Soil », (terre magique) de l’Américain Ethan Murrow. Un ensemble inédit d’une quinzaine de peintures et dessins qui rendent hommage à la nature.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

Restaurant végétarien : Bonnard, c’est tout bon !

On se sent immédiatement bien chez Bonnard où l’on est accueilli par Elise, la maîtresse de maison franco-américaine, chic et décontractée, dans un décor où le bois et la pierre prédominent. C’est que, ici, tout est naturel : la déco, les gens, les vins bios, la cuisine de saison. Bienvenue, donc, rue…

Le 26 mai 2024, c’est la fête des mères

Le 26 mai 2024, c’est la fête des mères

A cette occasion, petits et grands célèbrent leur mère par un coup de fil, un cadeau, un bouquet de fleurs. On célèbre les mamas partout dans le monde et dans la plupart des pays, au mois de mai. On croit à tort que cette fête date des sombres années Pétain alors qu’il l’a seulement réhabilitée pour en faire une célébration lithurgique…

Millet, de la montagne au Marais

Millet, de la montagne au Marais

Du haut de cette boutique de vêtements outdoor et technique, cent ans d’histoire familiale vous contemplent. Créée en 1921 à Chamonix, la marque Millet est toujours dirigée par la famille du même nom. C’est donc un peu du patrimoine et du savoir-faire français qui arrive des Alpes pour s’installer dans le Marais…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !