Enfin, le chantier reprend ! Lancés voilà quatre ans et interrompu par la pandémie de Covid, les travaux reprennent rue Vieille-du-Temple au cœur de ce qui est l’un des plus fascinants bâtiments du Marais, à Paris. Connu sous le nom d’hôtel des Ambassadeurs de Hollande, l’hôtel Amelot de Bisseuil a été édifié en 1657. En 2024 -l’année des Jeux Olympiques- il accueillera un programme hôtelier de grand luxe, doté de neuf suites.

Lundi 17 octobre, la reprise du chantier a démarré par le spectaculaire treuillage de plusieurs Algeco au moyen d’une énorme grue. Transportés dans le ciel, les containers ont survolé l’hôtel particulier pour atterrir dans l’une des cours intérieures, et accueillent désormais la « base de vie » des ouvriers.

L’hotel de Bisseuil, © Marianne Ström

Connu des promeneurs pour son magnifique portail ouvragé, le bâtiment du 17e siècle est en phase de restauration depuis la fin des années 1990. La rénovation des façades et des toitures s’est achevée en 2016. L’extraordinaire décor d’intérieur d’origine est encore conservé dans la plupart des salons malgré les vicissitudes de l’histoire, depuis la Révolution et tout au long du 19e siècle. Le bâtiment est classé au titre des Monuments historiques depuis 1924.

Un hôtel de luxe verra le jour à l’issue des travaux. Au rez-de-chaussée, les anciennes écuries et remises à voiture accueilleront le restaurant sur la grande cour, tandis que la première cour, sur la rue Vieille-du-Temple, retrouvera deux commerces dans la continuité de son aménagement au 19e siècle.

L’hotel de Bisseuil, © Axel G.

La durée prévisionnelle des travaux est de deux ans, à l’issue desquels la perspective et la traversée des deux cours et des deux porches seront ouverts aux passants qui pourront ainsi marcher depuis la rue Vieille-du-Temple jusqu’à l’étroite rue des Guillemites (anciennement rue des Singes). Aujourd’hui conservé dans un entrepôt, le portail en bois d’origine retrouvera sa place à la toute fin du chantier.

L’hotel de Bisseuil, © Axel G.

Texte : Axel G.

21.10.22

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Paris a voté contre les SUV. Mais seulement 6% des habitants se sont déplacées aux urnes. Sur les 1 374 532 Parisiens inscrits, 78 121 ont participé au scrutin. Avec 54,55 % de votes favorables, la majorité a exprimé sa volonté de taxer ces mastodontes des rues parisiennes.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

Européennes 2024 : Glucksmann en tête dans le Marais

La liste conduite par Raphaël Glucksmann arrive en tête dans les deux arrondissements du Marais avec 29,41 % dans le 3e arrondissement et 29,41 % dans le 4e. Elle est aussi victorieuse dans le 2e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 18e.

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

In the Mood for Brunch à L’Inaperçu

C’est un endroit net et bien cadré comme une photo argentique. Normal, dira-t-on, puisque ce café-restaurant possède aussi une partie librairie dédiée à la photographie avec des ouvrages de qualité, parfois rares – sélectionnés par des commissaires différents comme Christine Barthe la responsable photo…

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Boutiques Vintage chic dans le Marais

Le marché de la seconde main a toujours eu ses fans. Il y a cependant vintage et vintage. Du sweat-shirt vendu au poids à la pièce rare restaurée, il y a un monde. C’est la mode du second hand, qui rejoint aujourd’hui les préoccupations environnementales. Surtout, c’est un moyen de se composer des looks uniques à bon prix.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !