Marche Look Up le 12 mars 2022

Série : avant la présidentielle, le Marais Mood explore les motivations des jeunes électeurs français.

Tristan Peglion, militant de Génération.s – © Margot L’hermite

Tristan Peglion a fini ses études d’histoire à Saint Quentin dans les Yvelines. Il a fraichement débarqué à Paris et travaille aujourd’hui en tant que collaborateur pour Génération.s, un parti politique qui soutient Yanick Jadot.

• Comment est né ton intérêt pour la politique ?

Tristan Peglion militant de Génération.s: « Mon engagement est né durant la présidentielle de 2017 aux côtés de Benoît Hamon. Pour moi, il portait un projet politique novateur qui m’a plu, notamment sa proposition de revenu universel. Il avait aussi un volet écologique plus développé que les autres candidats. J’ai discuté avec plusieurs militants PS de ma fac à l’époque, et je me suis dit que je pouvais moi aussi m’engager. »

• Une bonne raison, pour les jeunes, de voter Jadot ?

« Tout d’abord, ils recevront un revenu citoyen à 920 euros par mois, sans condition à partir de 18 ans. L’objectif est de permettre à chaque étudiant, même ceux qui n’ont pas de parents aisés, de démarrer dans la vie dignement. Les étudiants n’ont pas le droit au RSA ni au chômage, et la plupart du temps les aides de l’État ne suffisent pas. Ils doivent donc souvent travailler en parallèle de leurs études, ce qui nuit à leur réussite. Autre mesure pour les jeunes : recruter davantage de professeurs et adapter l’enseignement public qui est en train de se libéraliser avec Parcoursup. Personnellement, j’ai étudié dans mon université de secteur, ce qui n’aurait peut-être pas été possible aujourd’hui avec Parcoursup. Yannick Jadot compte réformer cela pour ne laisser aucun étudiant sans formation. »

« De plus, il souhaite construire plus de logements étudiants et rénover ceux qui existent déjà. L’attention sera particulièrement portée sur leur isolement thermique, afin de ne pas gaspiller d’énergie et de leur permettre de moins dépenser en chauffage. Jadot est un candidat très connecté à la jeunesse. Aujourd’hui, les jeunes sont plus politisés que jamais, comme on a vu avec #Balancetonporc, #Metoo ou encore #Blacklivesmatter. Il est au conscient que ses décisions impacteront avant tout les générations futures et il agit en conséquence. »

• Les qualités de Yannick Jadot ?

« Tout d’abord, c’est un pragmatique. Il croit en ses idées et les portes depuis plusieurs années. Il était engagé dans le secteur associatif, notamment chez Les Verts et Greenpeace dont il a été le directeur général en France de 2002 à 2008. En plus, il est cohérent dans son parcours comme dans ses idées. Son plus grand projet est de lier justice sociale et transition écologique. Pour moi, c’est capital. Nous savons que le dérèglement climatique est le défi du siècle, mais que nous ne pourrons pas nous battre contre lui sans justice sociale. Macron l’a fait et ça a donné les gilets jaunes. »

• Le programme économique de Jadot ?

« Il est très ambitieux sur le plan fiscal. Il veut restaurer l’impôt sur la fortune, supprimé par Emmanuel Macron en 2017. C’est une question de justice sociale et de transition écologique. Ce sont ceux qui possèdent le plus qui polluent le plus. Moi, par exemple, je n’ai jamais pris l’avion parce que je n’en ai pas les moyens. Il compte aussi taxer davantage l’héritage, ce qui est un point commun avec Mélenchon. En France, l’héritage pose problème : on ne démarre pas tous avec les mêmes chances dans la vie. »

• Le nucléaire ?

« Je regrette cet engouement général pour le nucléaire, lié je pense à la forte implantation des lobbys dans ce secteur ainsi qu’à la politique actuelle du gouvernement. Le nucléaire n’est pas une énergie rentable ; le solaire et l’énergie thermique le sont beaucoup plus. Aujourd’hui, les innovations permettent d’aller beaucoup plus loin en termes de rentabilité des énergies vertes. Concernant le nucléaire, on parle beaucoup de la question de l’indépendance énergétique, surtout avec ce qu’il se passe actuellement en Russie. Mais la seule véritable indépendance n’est possible qu’avec les énergies vertes. L’uranium que l’on utilise pour faire marcher les centrales nucléaires vient de pays africains, et il est souvent extrait des mines par des enfants. »

Texte : Morgane Joulin

26.03.22

L’ACTU, C’EST PAR ICI

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

Les restaurateurs de la place du marché Sainte-Catherine ont le blues. Pour la première fois cette année, il n’y aura pas de musique sur ce qui est l’une des plus anciennes – et l’une des plus charmantes – places de Paris. « Nous, les restaurateurs de la place, sommes écœurés, dit Rémy Guilbert, président de la place Sainte-Catherine.

François Margolin, retour d’Ukraine

François Margolin, retour d’Ukraine

Scénariste, réalisateur, producteur, François Margolin est l’auteur d’une vingtaine de films de documentaires ou de fiction, dont « L’opium des talibans », « Les petits soldats » ou « salafistes ». Début mai, il est parti en Ukraine en pleine guerre et est revenu avec le sentiment d’avoir assisté à un génocide qui en rappelle les tragédies du XXe siècle.

La fête de la musique dans le Marais

La fête de la musique dans le Marais

Cette année, la fête de la musique célèbre ses 40 ans. Le Marais Mood vous a préparé un petit parcours géographique pour déambuler durant cette édition 2022, où l’ambiance risque d’être aussi chaude que la météo !

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

3 bars lesbiens où se retrouver

3 bars lesbiens où se retrouver

On parle souvent de « quartier gay » du Marais, de « bar gay » ou encore de « gay pride », mais qu’en est-il des espaces conçus par et pour femmes queer, et notamment des femmes lesbiennes ? Pour rétablir cette parité, Le Marais Mood vous fait un état des lieux des meilleurs bars lesbiens du Marais !

L’afro végétarisme (podcast)

L’afro végétarisme (podcast)

Aujourd’hui Mood(ern) fait la place à une tendance dans le végétarisme qui s’impose, le végétarisme qui se glisse partout et cette fois-ci on le retrouve dans la nourriture africaine, qui est à tort décriée. Nous allons donc explorer d’autres régimes exempts de protéines animales et pour cela nous recevons…

Move your body au Festival Jogging

Move your body au Festival Jogging

Pourquoi vous allez devoir aller vous dépenser au Festival Jogging ? Cet événement qui, u 29 juin au 3 juillet 2022, le Festival Jogging revient au Carreau du Temple pour sa seconde édition, apporte un regard décalé et stimulant sur le monde du sport et des arts à travers des expositions, spectacles…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !