« Paris, l’ancienne capitale européenne de l’art, est de retour au sommet » ! Ce n’est pas le Marais Mood qui l’affirme, c’est le New York Times qui l’écrit. Dans un article du 4 mai 2022, le quotidien américain met l’accent sur le quartier du Marais pour expliquer comment la capitale s’est remise en mouvement ces dernières années et comment elle retrouve son pouvoir d’attraction.

« C’est très largement en raison d’une vague d’ouverture de galeries que Paris a retrouvé son énergie d’autrefois », lit-on. Et le journal d’établir un parallèle avec les Années folles, dans les années 1920. Puis, de citer « Paris est une fête », le livre d’Ernest Hemingway publié en 1964.

« Pendant des décennies, Paris donnait l’impression d’être une ville abritant, d’un côté, d’excellents musées mais aussi, de l’autre, des galeries dirigées par des galeristes conservateurs réticents à toute nouveauté », affirme le New York Times. Et ajoute : « Or depuis trois ou quatre ans, les choses changent. » L’auteur de l’article évoquer les galeries de l’avenue Matignon (8e) et de la rive gauche mais s’enthousiasme en premier lieu pour le Marais.

Le journaliste cite la galerie Marguo, récemment installée dans l’ancienne caserne des Minimes (3e). « Paris bouge, explose, c’est « the place to be ». Même les artistes reviennent car ils veulent faire profiter de cette énergie », s’enthousiasme encore le « NYT » qui cite une kyrielle d’autres galeries : Thaddaeus Roppac (7, rue Debelleyme), Pièce Unique, Perrotin et Fitzpatrick Gallery (respectivement au 57, 76 et 123, rue de Turenne) et Galleria Continua (87, rue du Temple). Au 58, rue du Vert-Bois, il est question de la galerie We Do Not Work Alone. Enfin le jouranl mentionne les deux espaces de la Galerie Balice Hertling, au 84, rue des Gravilliers et au 47, rue Montmorency.

Les raisons du nouvel engouement pour la capitale française ? « La ville est devenue beaucoup plus internationale, déclare le galeriste Alexander Hertling cité dans l’article. Paris est devenue une option pour les personnes qui ne parlent pas français. Je ne vais pas dire que tout est parfait mais, pour l’instant, en tout cas, les choses semblent en modernes et les gens, surtout les plus jeunes, sont attirés par la qualité de l’accueil, qui s’est amélioré. »

Autre raison : Berlin n’est plus aussi abordable pour les artistes qu’elle ne l’était dans les années 1990 et 2000 en raison de l’explosion des prix immobiliers dans la capitale allemande. Et avec le Brexit, Londres, de son côté, est sortie des radars. Reste donc Paris. Et, bien sûr, le Marais !

Texte : Axel G

13.05.22

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Il s’en passe des choses quand les Maraisiens ont tourné le dos ! Dommage pour ceux qui étaient déjà partis en vacances mais les jeunes mariés Ben Affleck et Jennifer Lopez ont profité de l’absence d’une partie des Parisiens pour visiter le Marais. Samedi 23 juillet l’illustre couple était au musée Picasso…

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

Les restaurateurs de la place du marché Sainte-Catherine ont le blues. Pour la première fois cette année, il n’y aura pas de musique sur ce qui est l’une des plus anciennes – et l’une des plus charmantes – places de Paris. « Nous, les restaurateurs de la place, sommes écœurés, dit Rémy Guilbert, président de la place Sainte-Catherine.

François Margolin, retour d’Ukraine

François Margolin, retour d’Ukraine

Scénariste, réalisateur, producteur, François Margolin est l’auteur d’une vingtaine de films de documentaires ou de fiction, dont « L’opium des talibans », « Les petits soldats » ou « salafistes ». Début mai, il est parti en Ukraine en pleine guerre et est revenu avec le sentiment d’avoir assisté à un génocide qui en rappelle les tragédies du XXe siècle.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Il s’en passe des choses quand les Maraisiens ont tourné le dos ! Dommage pour ceux qui étaient déjà partis en vacances mais les jeunes mariés Ben Affleck et Jennifer Lopez ont profité de l’absence d’une partie des Parisiens pour visiter le Marais. Samedi 23 juillet l’illustre couple était au musée Picasso…

Atelier 440,  let the music play !

Atelier 440, let the music play !

Au rez-de-chaussée d’un immeuble du haut Marais, la terrasse du café-restaurant Le Progrès ne désemplit pas. Mais deux étages plus haut, c’est un tout autre univers. Ici, bien loin de la foule bruyante, se retrouvent, dans une ambiance cosy, des passionnés de musique, de composition et de production musicale.

Reÿs, au pays des glaces éternelles

Reÿs, au pays des glaces éternelles

Qui dit mieux ? Un aller-retour pour Cuba en classe économique (ou « glace économique ») pour 3,50 euros : Voilà le voyage gustatif que propose Jean-Pierre Braun avec son Rêve de Cuba, une glace vanille intense avec vieux rhum ambré (7 ans d’âge) et citron vert, le tout fumé au havane !

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !