Le kundalini yoga, c’est quoi ?
C’est une pratique énergétique dans laquelle on travaille l’énergie de la vie à travers quatre piliers : les respirations, les postures dynamiques, les bandhas (elles verrouillent l’énergie au sein du corps) et les mantras (chants). Grâce à la concentration sur différents points, l’énergie va vers les endroits sur lesquels on travaille

Pourquoi c’est bien ?
Le Kundalini permet de travailler sur les émotions, l’éveil de la conscience, la créativité. C’est un outil puissant et dynamique pour apaiser le stress, la colère, l’angoisse. Il renforce le système nerveux, purifie le sang, apporte l’équilibre de l’esprit et du corps. Il équilibre aussi le système glandulaire. Le kundalini nous connecte à nos intuitions et à nos sensations.

Avec qui ?
Adrian Parfene, alias Prabhu Singh, met l’accent sur la joie. Sa philosophie se résume ainsi : « Faire les choses c’est bien ; les faire dans la joie et la grâce, c’est mieux ! » Ainsi seulement nous pouvons atteindre la liberté. L’important, pour ce maître yogi venu au kundalini voilà dix-sept ans après une expérience dramatique, c’est de faire face aux évènements avec le sourire. Et de ne pas considérer les vagues montantes et descendantes de la vie comme des attaques personnelles. L’important, c’est de se sentir maître de son destin, de savoir ce que l’on veut. Une telle clarté apporte force, motivation et confiance.

Ça se passe comment ?
Accessible à tous, cette pratique ne requiert pas d’aptitude particulière. Chaque cours commence par des séries, toujours différentes et dont l’enseignant pose les intentions au début de séance. Ces séries servent à travailler le détachement, l’énergie des reins, la colère, etc. Les exercices sont ponctués de mantras (chants).

C’est quand ?
Le mercredi à 9h10 ou 20h30.

Quel est l’esprit des lieux ?
La salle est un ancien studio de danse avec du parquet au sol et une belle lumière naturelle. Elle est belle et spacieuse. Ses murs sont blancs comme ceux d’une galerie d’art, avec des tableaux grand format. Des tapis de Yoga sont à disposition.

Pourquoi on aime ?
Parce que le cours est intense, guidé par la belle voix grave d’Adrian, avec des exercices dynamiques, des respirations et des méditations chantées qui réveillent et diffusent l’énergie située à la base de la colonne vertébrale.

Cette pratique travaille en profondeur tout notre être pour permettre d’approcher notre véritable identité. Elle nous libère de nos peurs, de nos croyances limitantes, de nos vieux schémas, afin d’ouvrir notre cœur et notre mental, et d’atteindre un moi stable capable d’agir.

 

► JE SOUHAITE RESERVER UN COURS D’ESSAI GRATUIT ◄

Culture yoga
34, rue des Archives, Paris 75004
► Planning et inscription aux cours

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet – Instagram

06.12.19

LES DERNIÈRES BONNES ADRESSES

Ogata, un ovni venu du Japon

À ce niveau de sophistication on peut parler de « haute couture ». Véritable ovni, l’adresse japonaise qui vient d’ouvrir rue Debelleyme dans le 3e arrondissement, atteint des sommets dans l’excellence et la précision. En lieu et place de Weber métaux (une...

La fashion, nouveau « but » de Djibril Cissé

Quel rapport entre Djibril Cissé et Mr. Lenoir ? Tout ! Car il s’agit de la même et unique personne ! Retraité du football, l’ancien international français a créé sa ligne de streetwear Mr. Lenoir, qu’il présente dans le Marais. Le concept store Archive 18-20...

Du côté de chez WAAM

Partenariat Le Marais mood  X  WAAMCe n’est pas un hasard si ces jours-ci près de deux cents Monoprix en France dont ceux du Marais (à Saint-Paul et à République) jettent leur dévolu sur les produits WAAM. Apparue en 2016, cette marque de cosmétiques française...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

“Ensemble Ensemble”, chorégraphie dadaïste (5 et 6 février)

"Ensemble ensemble" n'est pas une comédie musicale mais c’est musical et cela tient de la comédie. Danseurs accomplis, les quatre acteurs occupent la scène et donnent de la voix sur une chorégraphie qui, par sa spontanéité, évoque le mouvement dada. Sur une musique...

Et le roi chassa les templiers…

Le 18 mars 1314, le Grand-Maître de l’Ordre du Temple, Jacques de Molay, est brûlé vif. Sa mort clôt un procès qui aura duré sept ans et met un terme définitif à la présence templière à Paris. Le roi Philippe-le-Bel savoure sa victoire. En éliminant les Templiers, il...

À la Maison de la Photographie : le Moyen-Orient sublimé

Il est encore temps d’apprécier la première grande rétrospective d’Ursula Schulz-Dornburg à la MEP, ou Maison Européenne de la Photographie, jusqu’au 16 février : 250 images rares, d’une troublante « immobilité » et au final remarquables, qui sont exposées sous le...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This