La B.R.I. (brigade de recherche et d’intervention) déployée dans le Marais. Des snipers sur les toits. Les rues Charlot, Pastourelle et du Perche bouclées. Et des voisins éberlués. Vendredi 29 avril au matin, le 3e arrondissement avait des airs de tournage de films. Pourtant, c’étaient bien des scènes réelles qui se déroulaient sous les yeux des passants qui voyaient débarquer une colonne d’intervention prête à partir à l’assaut d’un forcené, retranché dans son appartement.

Voici les faits, parcellaires, tels que le Marais Mood, a pu les reconstituer. Débarquant à vers 7 heures 30 du matin chez un locataire du Passage de Retz – une copropriété située au 9, rue Charlot — un huissier, accompagné d’un serrurier et de déménageurs, a eu la surprise de voir un homme armé, assis sur son canapé avec un fusil 22 long rifle entre les jambes. Il a immédiatement fait demi-tour et alerté la police, laquelle a débarqué peu après dans le quartier.

Le locataire en question était, selon un voisin, un septuagénaire désespéré car il venait d’apprendre qu’il était atteint d’un cancer généralisé. À Noël, l’homme passablement irascible avait jeté son sapin du cinquième étage et brisé, au passage, une verrière. « C’est un geste qui nous a inquiété, il aurait pu blesser quelqu’un ! » abonde un autre voisin. « Il avait emménagé dans cette belle résidence en 2019 mais ne payait plus ses loyers depuis deux ans. Il vivait là seul, dans un duplex de 120 mètres carrés avec ses deux chats ».

Avant d’entreprendre des démarches de recouvrement, son propriétaire lui avait proposé trois autres appartements moins onéreux, mais l’homme ne voulait pas déménager dans une plus petite surface.

Autour de midi, les policiers d’élite sont intervenus pour « aller au contact », comme ils disent dans leur jargon, et ont trouvé sur les lieux… un homme décédé assis dans son canapé. Il s’était suicidé, apparemment avant même l’arrivée de l’huissier.

Texte : Katia Barillot

29.04.22

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Pour la 20e édition de la Nuit blanche – eh oui, déjà vingt ans – la directrice artistique Kitty Hartl a placé la barre haut. Sa scénographie s’inspire, assure-t-elle, du Jardin des délices, du peintre flamand Jérôme Bosch. Si c’est vrai, alors la fête sera réussie car ce triptyque sur bois datant de 1500…

Que faire dans le Marais pour la journée du patrimoine 2022 ?

Que faire dans le Marais pour la journée du patrimoine 2022 ?

Journées du patrimoine 2022 dans le Marais : animations gratuites au Musée Carnavalet. Le musée de la ville de Paris spécialisé, depuis 1880, dans l’Histoire de la capitale de la préhistoire à nos jours accueille les collections, sans cesse enrichies dans l’hôtel des Ligneris (dit Carnavalet) et l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau.

HBO, AppleTV+, Pathé Films… Silence, on tourne dans le Marais !

HBO, AppleTV+, Pathé Films… Silence, on tourne dans le Marais !

L’été, à Paris, c’est la saison des tournages, parce que la ville est déserte. En août, le Marais s’est transformé en plateau de cinéma. Rue de Braque, par exemple, la chaîne de AppleTV+ tournait des épisodes d’une série consacrée à Benjamin Franklin, avec Michael Douglas dans le rôle-titre.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Pour la 20e édition de la Nuit blanche – eh oui, déjà vingt ans – la directrice artistique Kitty Hartl a placé la barre haut. Sa scénographie s’inspire, assure-t-elle, du Jardin des délices, du peintre flamand Jérôme Bosch. Si c’est vrai, alors la fête sera réussie car ce triptyque sur bois datant de 1500…

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Enfin, il a rouvert ! Fermé pendant trois ans pour cause de travaux et de Covid, le café de l’Institut suédois, rue Payenne dans le Marais, a repris du service début septembre. Après un changement de propriétaire… et de nom.

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

Kharkiv, Sloviansk, le Donbass… Réalisées depuis plus de cinquante ans en Ukraine, les photographies de Boris Mikhaïlov (né en 1937) résonnent avec l’actualité. C’est justement dans les villes et régions où Vladimir Poutine sème aujourd’hui la mort que le photographe a promené ses objectifs depuis cinquante ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !