Henri Cartier-Bresson, Hyères, France, 1932, © Fondation Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

Certaines photos d’Henri Cartier-Bresson, très nombreuses, sont des chefs-d’œuvre. D’autres sont seulement géniales. D’autres encore sont juste formidables ou très, très, très intéressantes. Pour sa réouverture, le musée Carnavalet nous gratifie d’une exposition de celui qui est tout simplement le plus grand photographe français. A ne manquer sous aucun prétexte !

Henri Cartier-Bresson, Derrière la Gare St. Lazare, Paris, 1932 © Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos

D’une sensibilité extrême, les clichés du maître de « l’instant décisif », disparu voilà exactement quinze ans à l’âge de 95 ans, en août 2004, restent toujours aussi « bluffants ». Consacrée essentiellement à son travail dans la capitale, l’exposition Revoir Paris – qui répond et complète celle dédiée à Eugène Atget, intitulée Voir Paris, également dans le Marais – nous montre ses images le plus connues, comme « l’homme qui saute sur l’eau derrière la gare Saint-Lazare, et nous fait découvrir quantité d’images moins connues, comme ses reportages pour l’hebdomadaire Regards dans les années 1930, les photos de la Libération de Paris, ou encore des instantanés de célébrités, comme celui, formidable, d’Alberto Giacometti se protégeant d’une pluie diluvienne sous son imperméable rue d’Alésia.

Henri Cartier-Bresson, Alberto Giacometti rue d’Alésia, Paris, 1961, © Fondation Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

Dans une vidéo à ne pas manquer (vers la fin de l’expo), Cartier-Bresson explique : « La différence entre une photo extraordinaire et une photo médiocre se joue à quelques centimètres près ».

Celles du génial photojournaliste ont la perfection d’un « géomètre du vif », pour reprendre l’intitulé d’une section de l’exposition, consacrée aux années 1950 et 1960. Cette période est sans doute l’âge d’or de celui qui dût sa première reconnaissance à deux expositions au musée des Arts décoratifs, en 1955 et 1966 où furent notamment exposées ses images de la Seine dont l’une en particulier (la vue de l’île Saint de la Cité depuis le pont des Arts) fait penser à un tableau impressionniste.

L’exposition du musée Carnavalet s’inscrit dans le prolongement des celles du musée des Art déco.

Henri Cartier-Bresson, Ile de la cité, Paris, 1952, © Fondation Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

Parmi la multitude des merveilleuses images de Paris, les vues de la rue de Turenne, d’un terrain vague dans le Marais ou des places de la Bastille et de la République ont évidemment retenu l’attention du Marais Mood !

Henri CartierBresson
Revoir Paris
Musée Carnavalet
jusqu’au 31 octobre 2021
23 Rue de Sévigné, 75003 Paris
Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Tel : 01 44 59 58 58

Réservation obligatoire à l’avance sur le site carnavalet.paris.fr 

Texte : Axel G.

16.07.21

DES MUSÉES, IL Y EN A PLEIN ICI

L’énigme Weegee, photographe de l’extrême

L’énigme Weegee, photographe de l’extrême

Photojournaliste américain des années 1930-50, célèbre pour ses photos en noir et blanc de la vie nocturne à New York, Weegee prend ce pseudo en clin d’œil à la planche de spitirisme, le Ouija. Car il se proclame « photographe psychique » doté du 3ème œil.

Joann Sfar en vedette au MAHJ

Joann Sfar en vedette au MAHJ

Qui ne connaît pas la bande dessinée « le chat du rabbin » ? Son créateur, Joann Sfar, est né à Nice en 1971. Dans cette rétrospective au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme au cœur du Marais, la première du genre, on verra beaucoup de planches originales présentées en image par le fameux chat.

Salonique, la « Jérusalem des Balkans » renaît au MahJ

Salonique, la « Jérusalem des Balkans » renaît au MahJ

Pour certains, le souvenir des vacances en Grèce n’est pas très loin. Mais pour tous, la possibilité d’y retourner tout de suite nous tend les bras. Le Musée d’art et d’histoire du judaïsme (MahJ) consacre en effet une exposition à Salonique – aujourd’hui appelée Thessalonique – la ville portuaire de la mer Égée…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Unique club de jazz du Marais, le 38Riv est le temple du cool et du swing. Rue de Rivoli, entre Saint-Paul et Hôtel de Ville, ses caves voutées sont le port d’attache de la nouvelle scène jazz. Chaque soir, la magie opère.

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Connaissez-vous le bao ? Ce petit pain blanc ultra-moelleux et cuit vapeur est un bun d’origine chinoise (mais on en trouve dans toute l’Asie du Sud-Est) traditionnellement garni de viande ou de légumes – ou les deux. Spécialiste du genre, Superbao, à deux pas du Marais (une adresse côté République…

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !