Kitsuné : signifie « renard » en japonais. Selon la légende, le renard est un animal mythique qui possède le pouvoir de changer d’apparence au gré de ses envies. Un peu comme Gildas Loaëc et Masaya Kuroki, les fondateurs de la marque franco-japonaise Maison Kitsuné qui est décidément sur tous les fronts : prêt-à-porter (Maison Kitsuné), label musical (Kitsuné Musique) et cafés (Café Kitsuné).

A peine ouvert en février dernier, le café Kitsuné Vertbois a attiré les amateurs d’expressos et les curieux, amusés par l’énorme et rutilante machine à torréfier Probat. En acier et laiton la « bête » avale, une fois par semaine, 190 kilos de café vert pour produire du café parfaitement torréfié et à la mouture parfaite.

Loin des breuvages trop acides ou amers, la maison s’est taillée une belle réputation, de Tokyo à Shanghai et passant par New York Paris, avec son « blend » signature, équilibré et rond, avec des notes épicées, des arômes de cacao, de pêche, voire de bergamote.

Dans cette adresse du Haut-Marais, c’est à l’artisan torréfacteur Florian Decousser qu’il revient de valoriser l’assemblage de fèves Mococa originaires du Brésil et Libertad, en provenance du Guatemala. 

Derrière le comptoir, Ben, un Australien de Melbourne, sert des « petits noirs » mais aussi du chocolat chaud (Valrhona), du mocaccino, du flat white, du chaï latte. 

Le tout, accompagné de cookie, financiers pistache, brownie, cake citron et pavot (5€ la part). Sans oublier leur célèbre sablé renard (3,50€). Le sachet de café moulu, lui, vaut 8€ les 100 grammes.

Texte : Katia Barillot – Instagram
Photos : ©Café Kitsuné

19.03.21

Restaurant Horiz, quand le riz fait « bing »

Restaurant Horiz, quand le riz fait « bing »

Il existe presque autant de variétés de riz que de jours dans l’année : 360 ! Et tous cumulent les qualités qui font la richesse de cette céréale : énergétique, sans gluten, source de fibres, de vitamines et régulatrice du transit intestinal.

Restaurant Têt : une pépite avec la « Vietnam touch »

Restaurant Têt : une pépite avec la « Vietnam touch »

Têt est ce qu’au Marais Mood, on appelle une pépite. Une fois franchi le seuil, on plonge dans un univers. Celui du Vietnam d’aujourd’hui, dans une jolie salle ornée d’un mur végétal où tout tient en équilibre harmonieux. La déco est à la hauteur du service qui est au diapason de la bande-son « chill »…

Bonnard, la table 100% veggie

Bonnard, la table 100% veggie

Un régime moins carné, voire 100% végétal, c’est bien pour la planète et c’est bon pour notre santé. D’une pierre, deux coups ! Voilà ce que propose Bonnard, ce restaurant très discret de la rue des Gravilliers, dans le Marais. En quelques mois cette établissement qui proscrit tout produit animal a conquis…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Depuis la Chine lointaine où il est né, au fin fond du désert de Gobi –qui est aussi la terre des Ouïghours jusqu’aux plus importantes galeries d’art parisiennes et le Marais, la trajectoire du peintre Yin Xin est unique, exceptionnelle, sans équivalent.

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Discret, d’une élévation d’âme rare et un tantinet rêveur, Adolfo Kaminsky, s’est éteint à Paris à l’âge de 97 ans, le 9 janvier. Photographe, résistant et faussaire de génie, ce natif de Buenos Aires, où il était né en 1925, s’engage dans la Résistance à l’âge de 17 ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !