Étape à Bordeaux pour un meeting de la candidate Anne Hidalgo – Photo : génération Anna Hidalgo

Série : avant la présidentielle, le Marais Mood explore les motivations des jeunes électeurs français.

Emma, porte-parole d’Anne_Hidalgo

Élue dans le 11e arrondissement et adjointe au maire en charge de la culture et du patrimoine, Emma est porte-parole d’Anne Hidalgo. Diplômée de l’école de communication du CELSA, elle est aussi candidate aux législatives dans la 7e circonscription de Paris (4e, 11e et 12e arrondissement).

 Comment est né ton intérêt pour la politique ?

Je viens d’un lycée de banlieue où il y avait beaucoup d’inégalités entre les élèves et je pense que c’est à ce moment-là qu’est née ma volonté de m’engager. À l’époque, j’ai décidé rejoindre une association (la FIDL) qui luttait contre les discriminations dans mon lycée. Ensuite, en 2011, j’ai manifesté contre la réforme des retraites sous la présidence de Nicolas Sarkozy. C’est là que j’ai décidé de m’engager en politique et non plus seulement dans l’associatif. J’ai donc adhéré au Parti Socialiste en 2011 à 15 ans, à l’époque en militant pour François Hollande.

 Quelles sont, selon toi, les qualités d’Anne Hidalgo ?

C’est une femme qui a une véritable force de caractère. Elle sait prendre des décisions lorsqu’il le faut, et les assume avec courage. Nous avons besoin à la tête du pays d’une personnalité qui soit à la fois consciente des crises que la France traverse actuellement, mais qui soit également assez solide pour les traverser avec ténacité.

 Quelles sont les valeurs du Parti socialiste qui t’importent le plus ?

Tout d’abord, je me suis engagée au sein du Parti Socialiste parce que, sur les questions sociales, je partageais la vision de ses membres. Au fur et à mesure, la lutte pour la justice climatique est aussi devenue une priorité pour moi. Le PS est le seul parti à gauche qui arrive à intégrer à la fois les questions sociales et écologiques, sans placer de hiérarchie d’importance entre les deux.

 Quel avantage, pour un jeune, de voter Anne Hidalgo ?

Parce qu’elle met l’accent sur la jeunesse. Elle souhaite favoriser la question de l’autonomie et de la dignité des jeunes. Si elle est élue, elle mettra en place un « minimum jeune » de 564 euros par mois, sous condition de ressources. Il s’agira d’un revenu minimum garanti à tous les jeunes qui en ont besoin.

Dans la même idée, Anne Hidalgo souhaite instaurer une donation de 5000 euros pour tous les jeunes à leurs 18 ans. L’idée, c’est de montrer qu’elle croit en la jeunesse et que l’on souhaite lui donner les moyens de vivre mieux et plus heureuse.

Par ailleurs, le PS souhaite porter un projet ambitieux pour l’enseignement supérieur. Créer massivement un nombre de place à l’Université est essentiel. Il n’est pas acceptable qu’une grande partie des jeunes n’aient pas accès à l’enseignement supérieur.

Enfin, Hidalgo souhaite mettre en place le droit de vote et d’éligibilité à 16 ans. Cette mesure irait de pair avec la mise en place d’un accompagnement civique plus concret. Il s’agit de dire à la jeunesse qu’on lui fait confiance, et que l’on souhaite penser et bâtir l’avenir avec elle.

 En quoi Anne Hidalgo se distingue de l’offre politique de la gauche ?

Je partage la colère de beaucoup de Français qui trouvent qu’il y a trop de candidatures à gauche. On observe une guerre des égos assez frustrante, surtout lorsqu’on sait la montée en flèche de l’extrême droite en parallèle.

À gauche, Anne Hidalgo est celle qui incarne avec le plus de pertinence les combats sociaux et ceux de la justice climatique. On le voit concrètement avec ses actions à la Marie de Paris. Dans le quartier du Marais notamment, elle a mis en place de façon très significative la piétonisation.

 Quel est son programme économique ?

Anne Hidalgo porte un projet économique qui s’articule à un projet social, s’illustrant d’abord par une augmentation des salaires. Il s’agit de donner à tout le monde les moyens de vivre dignement. Pour cela, elle propose d’augmenter le SMIC de 200 euros net.

En outre, elle porte également un projet ambitieux pour arriver à l’égalité salariale totale entre les femmes et les hommes, en aidant notamment les femmes à s’engager dans des professions scientifiques.

 Et sur l’écologie ?

Pour Anne Hidalgo, l’écologie est une priorité. Elle l’a d’ailleurs démontré dans ses actions en tant que maire de la ville de Paris. Mais l’écologie sans solidarité, c’est du jardinage. Ainsi, si elle est élue, la règle sera la suivante : pour chaque euro investi dans la justice écologique, un euro sera investi dans la justice sociale.

De plus, Anne Hidalgo veut inscrire le crime d’« écocide » dans la constitution française, et ainsi donner une personnalité juridique à la nature. Elle souhaite remettre en place l’impôt sur la fortune, supprimé par Emmanuel Macron en 2017, pour le remplacer par un ISF climatique. Ainsi, les recettes de cet impôt financeront directement la transition écologique.

 Et sur le nucléaire ?

Nous souhaitons que la France conserve et conforte son indépendance énergétique. Hidalgo ne veut donc pas sortir du nucléaire, mais investir tout de même dans les énergies renouvelables. Il s’agit de favoriser la mixité énergétique et augmenter le plus possible les apports en renouvelable.

Selon moi, la question énergétique doit surtout être traitée à l’échelle européenne. La paix en Europe est garantie par une certaine interdépendance économique des pays européens entre eux.

Texte : Morgane Joulin

07.04.22

L’ACTU, C’EST PAR ICI

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

Les restaurateurs de la place du marché Sainte-Catherine ont le blues. Pour la première fois cette année, il n’y aura pas de musique sur ce qui est l’une des plus anciennes – et l’une des plus charmantes – places de Paris. « Nous, les restaurateurs de la place, sommes écœurés, dit Rémy Guilbert, président de la place Sainte-Catherine.

François Margolin, retour d’Ukraine

François Margolin, retour d’Ukraine

Scénariste, réalisateur, producteur, François Margolin est l’auteur d’une vingtaine de films de documentaires ou de fiction, dont « L’opium des talibans », « Les petits soldats » ou « salafistes ». Début mai, il est parti en Ukraine en pleine guerre et est revenu avec le sentiment d’avoir assisté à un génocide qui en rappelle les tragédies du XXe siècle.

La fête de la musique dans le Marais

La fête de la musique dans le Marais

Cette année, la fête de la musique célèbre ses 40 ans. Le Marais Mood vous a préparé un petit parcours géographique pour déambuler durant cette édition 2022, où l’ambiance risque d’être aussi chaude que la météo !

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

3 bars lesbiens où se retrouver

3 bars lesbiens où se retrouver

On parle souvent de « quartier gay » du Marais, de « bar gay » ou encore de « gay pride », mais qu’en est-il des espaces conçus par et pour femmes queer, et notamment des femmes lesbiennes ? Pour rétablir cette parité, Le Marais Mood vous fait un état des lieux des meilleurs bars lesbiens du Marais !

L’afro végétarisme (podcast)

L’afro végétarisme (podcast)

Aujourd’hui Mood(ern) fait la place à une tendance dans le végétarisme qui s’impose, le végétarisme qui se glisse partout et cette fois-ci on le retrouve dans la nourriture africaine, qui est à tort décriée. Nous allons donc explorer d’autres régimes exempts de protéines animales et pour cela nous recevons…

Move your body au Festival Jogging

Move your body au Festival Jogging

Pourquoi vous allez devoir aller vous dépenser au Festival Jogging ? Cet événement qui, u 29 juin au 3 juillet 2022, le Festival Jogging revient au Carreau du Temple pour sa seconde édition, apporte un regard décalé et stimulant sur le monde du sport et des arts à travers des expositions, spectacles…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !