La première scène est aussi imagée que le titre de la pièce elle-même : Sa bouche ne connaît pas de dimanche. Elle s’ouvre sur une piscine gonflable, un tapis rose, des tenues vestimentaires extravagantes et, très vite, apparaît un cochon, de ceux que l’on élève et abat en Bretagne, et que l’on célèbre, à table, à Noël en Martinique, importé par les premiers colons. 

Ce télescopage kitch pourrait faire penser à une photo de David Lachapelle. Mais c’est tout simplement le début d’une performance sans faux-semblants signée Rébecca Chaillon et Pierre Guillois qui s’inspire de leurs parcours respectifs. Elle est originaire de la Martinique, lui de Bretagne. Au fil de l’histoire, Rébecca prend conscience qu’elle est noire et Pierre, qu’il est homosexuel. 

Ces ceux-là qui se mettent à nu, explorent leur rapport ambigu au catholicisme, au sacré, à la pureté. La chair vient tout naturellement souder ces questionnements, celle de l’animal, celle que l’on mange, celle qui cristallise le paradoxe entre plaisir du goût du sang et sentiment de culpabilité de la tuerie nourricière. 

C’est un joyeux délire soutenu par un texte abrasif et poétique qui tient de la joute verbale. Réjouissant. Cinglant. Et déjanté.

Sa bouche ne connaît pas de dimanche 13-14 avril 2022 à 19h30

Durée : 45 mn 

Carreau du Temple
2 rue Perrée, 75003 Paris
Réservation conseillée : 01 83 81 93 30

Texte : Katia Barillot

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Le programme fantastique de la 20e Nuit Blanche (1er oct.)

Pour la 20e édition de la Nuit blanche – eh oui, déjà vingt ans – la directrice artistique Kitty Hartl a placé la barre haut. Sa scénographie s’inspire, assure-t-elle, du Jardin des délices, du peintre flamand Jérôme Bosch. Si c’est vrai, alors la fête sera réussie car ce triptyque sur bois datant de 1500…

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Le Café Fika, c’est la Suède dans le Marais

Enfin, il a rouvert ! Fermé pendant trois ans pour cause de travaux et de Covid, le café de l’Institut suédois, rue Payenne dans le Marais, a repris du service début septembre. Après un changement de propriétaire… et de nom.

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

Kharkiv, Sloviansk, le Donbass… Réalisées depuis plus de cinquante ans en Ukraine, les photographies de Boris Mikhaïlov (né en 1937) résonnent avec l’actualité. C’est justement dans les villes et régions où Vladimir Poutine sème aujourd’hui la mort que le photographe a promené ses objectifs depuis cinquante ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !