Levage manuel à blanc d’une des fermes de la charpente de la nef. David Bordes © Rebâtir Notre-Dame de Paris.

Une tragédie en plein été. Pour l’équipe du chantier de restauration de Notre-Dame, la période estivale 2023 restera celle du décès accidentel de Jean-Louis Georgelin, lors d’une randonnée en montagne, dans l’Ariège, le 18 août. Ancien chef d’État-major des Armées, le général avait été nommé en 2019 à la tête de l’établissement public « Rebâtir Notre-Dame de Paris » par le président Emmanuel Macron. Il avait 74 ans.

Malgré tout, le chantier de restauration va bon train alors que plus de quatre années ont passé depuis l’incendie du 15 avril 2019. En juin dernier, l’établissement public a annoncé le montage « à blanc », dans l’Eure, des deux premiers morceaux de la charpente, en chêne massif, de la nef. Ces deux éléments, appelés « fermes » ne sont qu’une partie de la structure qui forment la monumentale charpente de la nef aux dimensions remarquables : de 35 mètres de longueur, 14 de largeur, 10 de hauteur. En tout, la charpente de Notre-Dame se compose de 57 « fermes » (11 principales et 46 secondaires).

Equarrissage manuel de la charpente de la nef. © Guillaume Tampier © Ateliers Desmonts

Datant du XIIe et XIIIe siècle, la charpente est reconstruite à l’identique et mobilise de nombreux savoir-faire : ingénieurs, dessinateurs, conducteurs de travaux, taillandiers pour la fabrication des haches et doloires, ou encore charpentiers. Ces derniers assembleront la structure sur site, théoriquement début 2024, selon le calendrier du général Georgelin. En attendant, le montage « à blanc » est une étape nécessaire pour assurer la qualité de l’ouvrage.

Taille manuelle de la charpente de la nef. © Guillaume Tampier © Ateliers Desmonts

Fait remarquable : les charpentiers utilisent en grande partie des outils manuels – la hache de dégrossi et la doloire – pour tailler les pièces de bois. Cette technique, délaissée par les compagnons depuis le XIXe au profit d’outils mécaniques, a été privilégiée afin de rester fidèles au dessin médiéval de Notre-Dame-de-Paris.

Levage manuel à blanc d’une des fermes de la charpente de la nef. David Bordes © Rebâtir Notre-Dame de Paris.

Avant sa disparition soudaine, Jean-Louis Georgelin, qui était le représentant spécial du président de la République sur le chantier, avait rendu hommage au travail des charpentiers à l’occasion du « levage » de la première charpente, destiné à tester sa cohérence : « Ce levage manuel, à la seule force humaine, d’une ferme de la charpente de la nef, est la démonstration que les savoir-faire hérités des bâtisseurs de cathédrale ont toujours à nous apprendre – et que l’union, aujourd’hui comme hier, fait la force. Les charpentiers, amoureux de leur métier, venus des quatre coins de France, parfois de l’étranger, ont rassemblé leurs compétences pour permettre la réouverture de la cathédrale au culte et à la visite en décembre 2024. Ils nous ont donnés à vivre aujourd’hui un magnifique moment d’unité. »

Les équipes de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’œuvre, des charpentiers des Ateliers Desmonts et des Ateliers Perrault et de taillandiers. David Bordes © Rebâtir Notre-Dame de Paris.

Texte : Axel G.

04.09.23

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Votation sur les SUV : Les résultats dans Paris-Centre

Paris a voté contre les SUV. Mais seulement 6% des habitants se sont déplacées aux urnes. Sur les 1 374 532 Parisiens inscrits, 78 121 ont participé au scrutin. Avec 54,55 % de votes favorables, la majorité a exprimé sa volonté de taxer ces mastodontes des rues parisiennes.

Pour ou contre les SUV vote le 4 février 2024

Pour ou contre les SUV vote le 4 février 2024

Dans le débat sur la circulation à Paris, la question des SUV suscite des discussions animées. Certains prônent une interdiction en raison de leur impact environnemental et de leur encombrement en ville.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Jazz au 38Riv : Les temps forts de mars

Unique club de jazz du Marais, le 38Riv est le temple du cool et du swing. Rue de Rivoli, entre Saint-Paul et Hôtel de Ville, ses caves voutées sont le port d’attache de la nouvelle scène jazz. Chaque soir, la magie opère.

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Superbao, des burgers asiatiques à Bastille et République

Connaissez-vous le bao ? Ce petit pain blanc ultra-moelleux et cuit vapeur est un bun d’origine chinoise (mais on en trouve dans toute l’Asie du Sud-Est) traditionnellement garni de viande ou de légumes – ou les deux. Spécialiste du genre, Superbao, à deux pas du Marais (une adresse côté République…

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Notre-Dame : le démontage de l’échafaudage a commencé

Le gigantesque chantier de réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris touche à sa fin. Le démontage de l’échafaudage de la flèche a débuté. Elle est à nouveau visible avec, à son sommet, un coq qui trône en majesté. Dans dix mois, les visiteurs pourront retourner sur les lieux dont la réouverture est prévue…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !