Ce n’est presque pas une rue. En tout cas c’est la moins connue du Marais.

Dans le prolongement de rue de Beauce, la ruelle Sourdis est une impasse semi-privée avec un portail à chaque extrémité.

Créée en 1620, sans trottoirs et concave, cette venelle, jadis en forme de L, débutait 3 rue Charlot et se terminait au 15 rue Pastourelle.

Elle est encore « dans son jus » : elle a conservé son caniveau central, ses bornes en pierre et ses pavés inégaux.

Notez cependant que la partie du L donnant rue Charlot est fermée depuis de nombreuses années mais on l’aperçoit à travers une grille.

L’autre partie, celle qui donne rue Pastourelle, est régulièrement close.

La ruelle Sourdis nous rappelle qu’au Moyen-Age lorsque l’on vidait son pot de chambre, par la fenêtre de son logis, on criait « Gare à l’eau ! » pour avertir ses concitoyens des eaux usées et autres saletés que l’on allait déverser sur la chaussée.

Les passants se réfugiaient alors contre les maisons, vers le haut du pavé pour se protéger des éclaboussures.

Ainsi est née l’expression « tenir le haut du pavé ».

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

POUR LES PASSIONNÉS D’HISTOIRE

14 juillet : « Mais c’est une révolte ? – Non, Sire, c’est une révolution ! »

14 juillet : « Mais c’est une révolte ? – Non, Sire, c’est une révolution ! »

L’histoire de la prison de la Bastille commence au XIVe siècle avec la construction de la forteresse en un temps record, de 1370 à 1383. Treize ans seulement ! Nous sommes en 1358, sous le règne de Charles V, aux pires heures de la Guerre de Cent Ans. Le royaume de France est presque entièrement aux mains des Anglais et son roi, Jean “le Bon”, leur prisonnier depuis deux ans.

14 juillet : où voir les vestiges de la bastille

14 juillet : où voir les vestiges de la bastille

Beaucoup de Parisiens l’ignorent : il est encore possible de visiter, à Paris, la prison de la Bastille – ou plutôt : ce qu’il en reste – mais… pas à la Bastille. Des vestiges des fondations du pénitencier ont en effet été retrouvés en 1899 lors de la construction de la ligne 1 du métro. Et déplacés à 600…

Un palais pas très Cateau

Un palais pas très Cateau

Rue François Miron, une noble façade en pierre de taille ornée d’un rare balcon de pierre arrondi ouvre sa porte concave aux vantaux ornés de portraits en médaillons, sur une très théâtrale cour semi-ovale. Détonnant par son architecture baroque, l’hôtel de Beauvais l’est plus encore par son histoire !

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Tendances food de la rentrée 2021

Tendances food de la rentrée 2021

Tiana Salles est journaliste pour le magazine Alimentation vivante. Spécialiste des questions de l’alimentation et de climat. Elle écrit et produit des podcasts sur les thèmes de l’alimentation : « Alimentaire mon cher Watson » et « R’aliment ». Elle nous raconte les tendances de la food.

Le look de Derek

Le look de Derek

On l’a tout de suite remarqué, Derek : un type élancé, cool, avec des yeux de biche planqués derrière des lunettes noires, déambulant dans le magnifique décor du Marais. Son flegme mêlé à une distinction naturelle, le tout imprégné de culture streetwear, nous a immédiatement plu.

On a testé l’aquafitness au Klay

On a testé l’aquafitness au Klay

L’aquagym, c’est ringard ? Non ! Mais pour contrer cette idée reçue, le Klay, très sélect club de sport du 2e arrondissement, a rebaptisé cette pratique. Quand le très beau club de sport parle d’«aquafitness », d’«aquajogging » et d’« aquaboxe », c’est bien d’aquagym qu’il s’agit.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This