Enfin après des mois de travaux et un confinement qui a privé la Maison de Victor Hugo de son public, sa réouverture est annoncée !

Le 15 décembre prochain, la maison de « l’écrivain à la plume d’or » accueillera les visiteurs avec une première exposition temporaire consacrée au peintre François-Auguste Biard.

Situé en plein centre de la place des Vosges, l’appartement que Victor Hugo occupa avec sa famille de 1832 à 1848 propose une expérience inédite aux amateurs de grande littérature et d’anecdotes historiques.

Parcours enrichi, ateliers pédagogiques… le sens de la visite a changé pour offrir un nouvel itinéraire ludique et sensible aux adultes et aux plus jeunes qui seront priés de prendre l’escalier de service que Victor Hugo empruntait pour se rendre incognito à ses rendez-vous galants.

Une fois entrés dans l’appartement de 280 m², au deuxième étage de l’hôtel de Rohan-Guémené, où l’auteur et sa famille résideront près de 16 années, la visite guidée se poursuit avec pour compagnon un audioguide qui distille des commentaires détaillés sur les pièces majeures de la maison et de ses objets précieux.

Et dire qu’entre ces murs Hugo a recueilli les confidences d’Alexandre Dumas, Honoré de Balzac, Prosper Mérimée ou encore Sainte-Beuve !

Dans son cabinet de travail, l’audioguide nous apprend également que l’auteur y a écrit quelques-unes de ses œuvres magistrales, dont une partie des Misérables, La Légende des siècles, des Contemplations ou encore Ruy Blas.

Après l’exploration de la Maison, la découverte se poursuit en version digitale, avec une borne tactile qui propose une biographie complète de Victor Hugo et une visite virtuelle de Hauteville House, à Guernesey.

Mais avant de revenir à la réalité, le café Maison Mulot a ouvert dans la cour végétalisée et réaménagée pour l’occasion, offrira aux visiteurs le plaisir de prolonger l’expérience à l’ombre des sept marronniers plantés il y a 150 ans.

Maison de Victor Hugo 
6 place des Vosges, 75004 Paris
Du lundi au dimanche de 10h à 18h
(sauf lundi, 1er janvier, 1er mai, 25 décembre)
Tél : 01 42 72 10 16

Texte : Sandrine Maggiani
Photos : ©Anaïs Costet

 04.12.20

DES MUSÉES, IL Y EN A PLEIN ICI

Expo Cartier-Bresson / Martin Parr : derniers jours

Expo Cartier-Bresson / Martin Parr : derniers jours

Henri Cartier-Bresson, Usine de confection Burton, Manchester, octobre 1962 © Fondation Henri Cartier-Bresson / Magnum PhotosCartier-Bresson et Martin Parr ! C’est la rencontre la plus inattendue de l’année. D’autant qu’au départ, ces deux-là ne s’appréciaient guère....

Carnavalet : l’expo féministe qui rafraîchit les idées

Carnavalet : l’expo féministe qui rafraîchit les idées

Voici une exposition qui mettra tout le monde d’accord : les féministes de l’école Élisabeth Badinter, les néoféministes tendance Sandrine Rousseau et, même, les féministes contrariés qui se croient parfois antiféministes. Sans oublier – on allait les oublier – les hommes.

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

L’Ukraine à la MEP : le « journal » de Boris Mikhaïlov

Kharkiv, Sloviansk, le Donbass… Réalisées depuis plus de cinquante ans en Ukraine, les photographies de Boris Mikhaïlov (né en 1937) résonnent avec l’actualité. C’est justement dans les villes et régions où Vladimir Poutine sème aujourd’hui la mort que le photographe a promené ses objectifs depuis cinquante ans.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Depuis la Chine lointaine où il est né, au fin fond du désert de Gobi –qui est aussi la terre des Ouïghours jusqu’aux plus importantes galeries d’art parisiennes et le Marais, la trajectoire du peintre Yin Xin est unique, exceptionnelle, sans équivalent.

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Discret, d’une élévation d’âme rare et un tantinet rêveur, Adolfo Kaminsky, s’est éteint à Paris à l’âge de 97 ans, le 9 janvier. Photographe, résistant et faussaire de génie, ce natif de Buenos Aires, où il était né en 1925, s’engage dans la Résistance à l’âge de 17 ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !