L’exposition “Intimités” à la galerie Millenn’Art

« Intimités » est née de la collaboration des galeries Millenn’Art et Artdib qui partagent la volonté commune de mettre en avant les jeunes talents artistiques de la scène émergente. Ses fondatrices, Annabelle Cohen-Boulakia et Camille Pouyfaucon, s’adressent particulièrement au marché des jeunes collectionneurs et amateurs d’art.

L’exposition est née de l’association des œuvres de deux femmes, Léa Toutain et Laura Tolen, artistes et peintres toutes deux issues des Beaux-Arts de Paris. Les deux femmes ne se connaissent pas, mais ont suivi des cours de dessin avec le même professeur aux beaux-arts, et ça se voit ! Les deux apportent cette touche de douceur à leur composition, presque enfantine, qui crée une harmonie et apporte une véritable cohérence à l’exposition.

Laura TOLEN, Enracinée, encre et aquarelle sur papier, 31x41cm, 2022

Puisant leurs inspirations dans la photographie, les deux jeunes artistes nous invitent à contempler leurs univers intimes. Laura, jeune franco-camerounaise, est en quête de son passé. Dans ses tableaux, elle fait se rencontrer différentes générations de sa famille qui ne se sont jamais connu, le tout dans un paysage postcolonial désenchanté.

Léa quant à elle, jeune française, nous ancre dans son présent en nous rendant témoin d’une scène de sa vie quotidienne. L’ennui, le sommeil et la contemplation sont les principaux sujets de réflexion de la jeune artiste, qui met en lumière l’intimité de son quotidien, et celle des autres dans des intérieurs communs et familiers. Son huile sur toile « Après le sport », qui ouvre l’exposition, est à ce titre représentative de son travail et surtout de la mise à distance qu’elle adopte dans son travail, entre regard d’observation et doux voyeurisme de son entourage.

Léa TOUTAIN, Après le sport, huile sur toile, 90X130cm, 2021

Quant à la galerie, Millenn’Art, il s’agit d’une jeune structure faisant office à la fois d’une galerie d’art contemporain, mais également de Club artistique exclusivement réservé aux 20-35 ans ! Le Club offre plusieurs visites d’ateliers d’artistes, expositions en musées, galeries et foires. Les jeunes adhérents peuvent alors découvrir les coulisses de ce marché qui peut souvent se révéler pour eux opaque et élitiste.

Voulant d’adresser principalement aux « millénials » et soucieuse d’ouvrir les portes du marché de l’art et de la culture aux jeunes, la galerie expose principalement les œuvres de jeunes artistes qui cherchent à émerger sur la scène internationale.

Du 10 au 25 mars 2022

Galerie Millenn’Art
39 rue Chapon, 75003 Paris
Du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 11h à 19h

Texte : Morgane Joulin

20.03.22

LES EXPOS DU MOMENT À VOIR ABSOLUMENT

Avec l’artiste Malacarne, on plonge dans le Grand Bleu

Avec l’artiste Malacarne, on plonge dans le Grand Bleu

Pourquoi aller à la mer quand on peut la trouver dans le Marais, à la galerie Menouar, rue du Parc-Royal ? Ici, on plonge directement dans le Grand Bleu avec l’œuvre du Malacarne, artiste postimpressionniste du reflet, de la lumière et de l’eau dont le pinceau caresse la surface de la mer.

Susumu Shingu, éloge de la lenteur

Susumu Shingu, éloge de la lenteur

A la galerie Jeanne Bucher Jaeger, espace centenaire au fond d’une cour, se déploie une trentaine de dessins et de sculptures cinétiques, œuvres en mouvement de l’artiste Japonais Susumu Shingu. C’est un courant en vogue dans les années cinquante, emmené par des artistes tels que l’athénien Takis ou le brésilien Soto.

Ethan Murrow et son hymne au végétal

Ethan Murrow et son hymne au végétal

La galerie Les filles du Calvaire, abritée au fond d’une cour, accueille jusqu’au 25 novembre le solo show « Magic Soil », (terre magique) de l’Américain Ethan Murrow. Un ensemble inédit d’une quinzaine de peintures et dessins qui rendent hommage à la nature.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

14 juillet : où voir la flamme olympique dans le Marais

14 juillet : où voir la flamme olympique dans le Marais

Douze jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques 2024, la flamme olympique traversera Paris de long en large pendant deux journées, n’oubliant aucun arrondissement, les 14 et 15 juillet. Elle arrivera dans le Marais le 14 juillet dans l’après-midi à partir de 16 heures environ et jusqu’à 16h46 précises.

Huîtres et poissons : le P’tit Mousse connaît son métier

Huîtres et poissons : le P’tit Mousse connaît son métier

Pourquoi aller s’enquiquiner jusqu’au Wepler ou à la Coupole, alors qu’il y a le P’tit Mousse ? A la fois bar à huîtres et restaurant de poissons, cette adresse de la rue Rambuteau remplace avantageusement les brasseries parisiennes de la place Clichy et du boulevard Montparnasse.

Maison Bretonne, la Bretagne rue de Rivoli

Maison Bretonne, la Bretagne rue de Rivoli

A deux pas du métro Saint-Paul et quelques encablures du BHV, vient de s’installer un petit bout de Bretagne. A la barre de ce nouveau navire, la cheffe France. Originaire du Finistère, elle tourne des crêpes depuis plus de 20 ans, alors après avoir expérimenté le kiosque à emporter – Food Breizh sur les quais de Seine…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bienvenue ! Vous êtes inscrits à la newsletter du Marais Mood !