L’écrivain russe Edouard Limonov est mort le 17 mars 2020 à Moscou.

Les lecteurs de Limonov (P.O.L., Prix Renaudot 2011), la biographie que lui a consacré Emmanuel Carrère, savent que ce personnage controversé avait connu mille vies : adolescent rebelle, voyou, puis ouvrier en Ukraine, poète underground à Moscou, majordome au service d’un milliardaire à New York dans les années 1970, écrivain déjanté et branché à Paris à partir de 1980, soldat pro slave dans les Balkans aux côtés des Serbes durant la décennie suivante puis, de retour à Moscou, chef du parti « Nasbol » (national-bolchevik) et enfin agitateur et prisonnier politique durant deux ans sous Poutine dans la décennie 2000.

Peu de gens en revanche savent que durant sa période parisienne – la meilleure de sa vie selon l’intéressé – il habitait dans le Marais, au dernier étage d’un immeuble rue de Turenne (IIIe), à l’angle de la rue du Pont-aux-Choux.

C’est là qu’il rédigea les livres qui firent de lui la coqueluche du Tout-Paris littéraire, plusieurs fois invité sur le plateau de Thierry Ardisson.

A l’époque, Limonov écrivait dans L’Idiot international, le journal de Jean-Edern Hallier, dont la salle de rédaction se trouvait dans le vaste appartement de ce dernier, place des Vosges.

« Le journal n’était pas blanc-bleu idéologiquement mais rassemblait des gens libres et brillants », rappelle Carrère.

On retrouve la trace du Marais dans plusieurs ouvrages d’Edouard Limonov : Discours d’une grande gueule coiffée d’une casquette de prolo ou Le dos de madame Chatain.

Il évoque les rues des Archives, Rambuteau, Rivoli, etc. À une époque lointaine, les années 1980, où le Marais était encore un quartier populaire.

 

Texte : Axel G.
Photos : Axel G.

24.03.20

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Il s’en passe des choses quand les Maraisiens ont tourné le dos ! Dommage pour ceux qui étaient déjà partis en vacances mais les jeunes mariés Ben Affleck et Jennifer Lopez ont profité de l’absence d’une partie des Parisiens pour visiter le Marais. Samedi 23 juillet l’illustre couple était au musée Picasso…

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

La place Sainte-Catherine privée de Fête de la musique

Les restaurateurs de la place du marché Sainte-Catherine ont le blues. Pour la première fois cette année, il n’y aura pas de musique sur ce qui est l’une des plus anciennes – et l’une des plus charmantes – places de Paris. « Nous, les restaurateurs de la place, sommes écœurés, dit Rémy Guilbert, président de la place Sainte-Catherine.

François Margolin, retour d’Ukraine

François Margolin, retour d’Ukraine

Scénariste, réalisateur, producteur, François Margolin est l’auteur d’une vingtaine de films de documentaires ou de fiction, dont « L’opium des talibans », « Les petits soldats » ou « salafistes ». Début mai, il est parti en Ukraine en pleine guerre et est revenu avec le sentiment d’avoir assisté à un génocide qui en rappelle les tragédies du XXe siècle.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Ben Affleck et Jennifer Lopez dans le Marais

Il s’en passe des choses quand les Maraisiens ont tourné le dos ! Dommage pour ceux qui étaient déjà partis en vacances mais les jeunes mariés Ben Affleck et Jennifer Lopez ont profité de l’absence d’une partie des Parisiens pour visiter le Marais. Samedi 23 juillet l’illustre couple était au musée Picasso…

Atelier 440,  let the music play !

Atelier 440, let the music play !

Au rez-de-chaussée d’un immeuble du haut Marais, la terrasse du café-restaurant Le Progrès ne désemplit pas. Mais deux étages plus haut, c’est un tout autre univers. Ici, bien loin de la foule bruyante, se retrouvent, dans une ambiance cosy, des passionnés de musique, de composition et de production musicale.

Reÿs, au pays des glaces éternelles

Reÿs, au pays des glaces éternelles

Qui dit mieux ? Un aller-retour pour Cuba en classe économique (ou « glace économique ») pour 3,50 euros : Voilà le voyage gustatif que propose Jean-Pierre Braun avec son Rêve de Cuba, une glace vanille intense avec vieux rhum ambré (7 ans d’âge) et citron vert, le tout fumé au havane !

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !