– Un réparateur de parapluie ça existe encore ?
– Oui
– Pas possible !
– Si, si ! Vrai de vrai, je t’assure !

Ce spécimen unique d’artisan, nous l’avons trouvé aux confins du Marais, dans un charmant petit passage connu pour avoir accueilli les premiers fiacres publics de Paris au XVIIIe siècle.

Un vrai miracle. Chaque année, Thierry Millet, notre homme providentiel, répare près de 10.000 parapluies dans son minuscule atelier-boutique, sis passage de l’Ancre.

En ces temps d’obsolescence programmée, et alors que 15 millions de parapluies sont jetés à la poubelle chaque année, le seul réparateur de parapluies, ombrelles et parasols de France et même d’Europe, représente à lui seul un service public.

Sympa, il dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les « pébrocs » (notamment comment reconnaître un parapluie de qualité) sans avoir jamais osé le demander.

La provenance : « Les meilleurs sont fabriqués dans le Massif central, le Jura et le Centre de la France. »
La robustesse : « Un bon parapluie possède 8 ou 10 baleines pour ne pas donner prise au vent.

La toile : « En coton polyester, polyamide, lin ou soie, elle doit évidemment être imperméable. Le top : une qualité perlante. Si possible, elle doit être capable de diminuer fortement les ultraviolets. Bref, il faut choisir de beaux matériaux. »

On peut confier à Thierry Millet la réparation de parasols et d’ombrelles. Notre homme providentiel vend des parapluies de marques françaises à 32 €. Mais, mieux encore, il fabrique les siens, sur commande.
Sûr que Marie Poppins aurait aimé le rencontrer !

Supreme
20 rue Barbette, 75003 Paris
Du lundi au samedi de 11h à 19h
Le dimanche de  11h à 18h
Tél. : 01 43 48 80 14

 

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

LES DERNIERS ARTICLES BOUTIQUES DE MODE

Renaissance cuir ou l’art de la patine

C’est l’histoire de deux amis d’enfance qui se sont réinventés. Ancien régisseur de cinéma, Sébastien démarre un beau jour une seconde vie dans… la chaussure. Employé chez Bowen, il s’amuse à customiser ses propres souliers pour leur donner une personnalité unique. A...

Rezin, trois amis, deux produits, une boutique

Prenez trois amis : Clément Daniel, Etienne Malec et Paul Biestman. L'un est fabricant de montres, les deux autres créateurs de lunettes. Laissez-les exprimer leur goût pour les belles matières et cela donnera Rezin, une marque bi-produit (montres et lunettes) née il...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Eric Garandeau déroule son Tapis rouge dans le Marais

Auteur d’un premier roman désopilant, Tapis Rouge (Albin Michel), qui est un croisement entre OSS 117 et L’homme de Rio, qui aurait pour cadre le Festival de Cannes et l’Asie centrale, le très créatif Eric Garandeau n’est pas seulement un écrivain prometteur. A la...

Alunissage réussi à la galerie David Guiraud

Le 50e anniversaire du premier pas de l’homme sur la lune, le 21 juillet 1969, méritait bien une expo. Celle de la galerie David Guiraud, entièrement composée d’images originales, vaut le détour. Les tirages Kodak d’époque, estampillés Nasa, retracent en effet les...

Ai’s Bento, la Chine en toute simplicité

On oublie parfois que le plus ancien quartier chinois de Paris se trouve non pas dans le 13e arrondissement, derrière la Place d’Italie, mais bien dans le Marais. Dès 1906, des commerçants de la région de Wenzhou s’installent dans les rues au Maire, du Temple et des...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pin It on Pinterest

Share This