– Un réparateur de parapluie ça existe encore ?
– Oui
– Pas possible !
– Si, si ! Vrai de vrai, je t’assure !

Ce spécimen unique d’artisan, nous l’avons trouvé aux confins du Marais, dans un charmant petit passage connu pour avoir accueilli les premiers fiacres publics de Paris au XVIIIe siècle.

Un vrai miracle. Chaque année, Thierry Millet, notre homme providentiel, répare près de 10.000 parapluies dans son minuscule atelier-boutique, sis passage de l’Ancre.

En ces temps d’obsolescence programmée, et alors que 15 millions de parapluies sont jetés à la poubelle chaque année, le seul réparateur de parapluies, ombrelles et parasols de France et même d’Europe, représente à lui seul un service public.

Sympa, il dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les « pébrocs » (notamment comment reconnaître un parapluie de qualité) sans avoir jamais osé le demander.

La provenance : « Les meilleurs sont fabriqués dans le Massif central, le Jura et le Centre de la France. »
La robustesse : « Un bon parapluie possède 8 ou 10 baleines pour ne pas donner prise au vent.

La toile : « En coton polyester, polyamide, lin ou soie, elle doit évidemment être imperméable. Le top : une qualité perlante. Si possible, elle doit être capable de diminuer fortement les ultraviolets. Bref, il faut choisir de beaux matériaux. »

On peut confier à Thierry Millet la réparation de parasols et d’ombrelles. Notre homme providentiel vend des parapluies de marques françaises à 32 €. Mais, mieux encore, il fabrique les siens, sur commande.
Sûr que Marie Poppins aurait aimé le rencontrer !

Supreme
20 rue Barbette, 75003 Paris
Du lundi au samedi de 11h à 19h
Le dimanche de  11h à 18h
Tél. : 01 43 48 80 14

 

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

LES DERNIERS ARTICLES BOUTIQUES DE MODE

SoulFetish, des bijoux avec supplément d’âme

Partenariat Le Marais mood  X  Soulfetish Le point commun entre Mickey Rourke, Joey Starr et Johnny Hallyday ? Tous ont opté pour les bagues, bracelets, pendentifs ou boutons de manchettes de la marque française SoulFetish (Fétiche de l’Âme en anglais). Créée voilà...

Jil Sander la reine du minimum dans le Marais

La marque allemande s'installe à Saint Paul dans un loft lumineux, le temps de refaire une beauté à sa boutique de l'avenue Montaigne. C’est l'occasion pour les fashionistas du Marais de (re)découvrir la mode ultra chic de la créatrice dont le surnom dit tout : " la...

Duren : des sacs japonais qui emballent les modeuses

Label japonais épris de simplicité et d’épure, Duren est née dans la ville impériale de Kyoto. Depuis, cette jeune marque de maroquinerie de luxe s’est fait connaitre avec ses collections unisexe et exclusives taillées dans un "alliage" innovant: cuir fin et de...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

La Bastille avant et après 1789

La prise de la Bastille est un des événements majeurs de notre Histoire. C’est le point de départ d’une « Révolution » totale et nouvelle qui, rappelons-le quand même, donne naissance à notre toute première « République française ». Les Parisiens qui se sont mis en...

Antoinette Colin, un point (virgule), c’est tout !

Directrice artistique du Point-virgule depuis treize ans, Antoinette Colin est une femme éclectique qui s’est essayée à plusieurs métiers avant de prendre les commandes du célèbre théâtre maraisien : petits boulots en tous genres pour financer ses études, serveuse...

Fashion week homme printemps-été 2020 (podcast)

Comment s’habillera l’homme de l’été 2020 ? Nous le savons depuis le 23 juin 2019 ! Fin juin 2019, clap de fin de la FW Masculine et début de la course aux tendances incontournables qui rythmeront la saison prochaine… car l’homme n’est-il pas devenu en quelques années...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This