A l’occasion de la 25e commémoration du génocide des Tutsis au Rwanda, le Mémorial de la Shoah organise une exposition sur les mécanismes du dernier génocide du XXe siècle. Du 7 avril à la mi-juillet 1994 plus d’un million de personnes (Hutus modérés et Tutsis) sont mortes assassinées.

L’ampleur et la cruauté particulière de ce génocide constituent un défi moral mais aussi intellectuel. Avec cette exposition exigeante, le Mémorial de la Shoah met l’accent sur la généalogie du massacre qui repose sur une construction politique ayant conduit à la déshumanisation des futures victimes.

Contrairement à ce que tente d’imposer le cliché, il n’est ni le résultat d’une brusque flambée de violence populaire, ni d’une mêlée « interethnique ».

En réalité, l’histoire remonte aux colonisateurs européens et leur fable racialiste qui établit une hiérarchie délétère entre deux catégories de Rwandais, les pasteurs Tutsis et les forestiers Hutus.

Lorsque les Européens quittent le Rwanda, l’administration perpétue cette obsession de la classification raciale. Or, comme l’explique Hélène Dumas, commissaire scientifique de l’exposition et chargée de recherche au CNRS, « il n’existe aucune différence physique » entre Hutus et Tutsis.

La première salle expose des dessins d’enfants réalisés juste après le génocide. Bouleversants. La seconde présente sobrement des documents historiques écrits et vidéo qui tentent de nous faire comprendre l’incompréhensible.

Entrée du site mémorial de Ntarama, Rwanda.
2018. © Mémorial de la Shoah, Paris.

Intérieur de l’église de Nyamata, actuel mémorial de Nyamata, Rwanda.
2018. © Mémorial de la Shoah, Paris.

Le mémorial des enfants au Memorial Genocide Center, Gisozi, Kigali.
2018. © Mémorial de la Shoah, Paris.
Messages écrits sur une bannière par des visiteurs sur le site du mémorial de Ntarama, Rwanda.
2018. © Mémorial de la Shoah, Paris.

25e commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda
Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris
Tous les jours de 10h à 18h, sauf le samedi. Nocturne jusqu’à 22h le jeudi.
Jusqu’au 17 novembre.

 

Texte : Axel G.
Photo de une : Carte d’identité retrouvée près de l’église de Ntarama (Bugesera), Rwanda. Ethnie : Tutsi.
Le 15 avril 1994, près de 5 000 personnes ont été tuées dans cette église, érigée depuis en site mémoriel.
© Francis via ZU Ric

07.04.19

LES DERNIERS ARTICLES PATRIMOINE

La place des Vosges, épicentre du Marais

Les 5, 6 et 7 avril 1612, des centaines de Parisiens se rassemblent dans le Marais afin d’assister aux fastueuses festivités données à l’occasion du double mariage du jeune Louis XIII avec l’Infante d’Espagne, future Anne d’Autriche, et de madame Elisabeth, sœur du...

La Bastille avant et après 1789

La prise de la Bastille est un des événements majeurs de notre Histoire. C’est le point de départ d’une « Révolution » totale et nouvelle qui, rappelons-le quand même, donne naissance à notre toute première « République française ». Les Parisiens qui se sont mis en...

Mortel combat dans le Marais

Le 26 juin 1574, la foule s’est rassemblée en place de Grève pour assister à la décapitation de l’un des chefs du clan protestant, Gabriel de Lorges, comte de Montgomery. C’est l’époque des sanglantes « guerres de religion » qui opposent catholiques et « réformés »....

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

On a testé le kundalini yoga chez Culture yoga

Le kundalini yoga, c’est quoi ? C’est une pratique énergétique dans laquelle on travaille l'énergie de la vie à travers quatre piliers : les respirations, les postures dynamiques, les bandhas (elles verrouillent l'énergie au sein du corps) et les mantras (chants)....

Le look de Yacine

YACINE Créateur de la marque Carré YSourire lumineux, boucles dorées, Yacine ressemble à un roi mage. Nous l'avons rencontré au café Sancerre, rue de Bretagne, pendant la brocante d'automne du Marais. Sa dégaine hippie chic nous a plu. Il nous a parlé de son métier :...

Place des Vosges, it’s only rock n’ roll !

Pour reprendre le titre du douzième album des Rolling Stones, à l’espace Silvia Rielle « it’s only rock'n'roll ». Jusqu’à la fin décembre, cette galerie de la place des Vosges expose les œuvres pop rock d’Albert Koski : des reproductions sur toile de tickets de...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This